Second Temple

Second Temple

Second Temple de Jérusalem

Maquette du Second Temple de Jérusalem

Le Second Temple était le Temple de Jérusalem, reconstruit en 515 av. J.C. après la captivité de Babylone, comme rapporté dans le livre de Néhémie, et détruit en l'an 70 par les Romains, au terme d'une révolte ayant duré quatre ans.
Durant cette période, il fut le centre culturel et spirituel du judaïsme, et le lieu des sacrifices rituels (korbanot).
Il faisait suite au Premier Temple, également connu sous le nom de Temple de Salomon, détruit en 586 av. J.C., tous deux à la même date selon la tradition juive : le 9 Av.

Sommaire

Une nation réorganisée

Après le retour de captivité, sous la houlette de Zorobabel, petit-fils de Joaquin nommé gouverneur de Judée, et le Grand-Prêtre Yeshoua, des arrangements sont quasi-immédiatement pris pour relever et rendre sa grandeur au Royaume de Juda, dévasté et abandonné 70 ans plus tôt.
Les pélerins, au nombre de 42 360 y compris des enfants, viennent de parcourir un long voyage éprouvant de quatre mois, depuis les rives de l'Euphrate jusqu'à Jérusalem. La ferveur religieuse qui les anime leur commande de restaurer le lieu de culte, en reconstruisant le Temple détruit et en réinstituant le rituel des sacrifices (korban).
A l'instigation de Zorobabel, qui se déleste personnellement de 1000 dariques d'or (entre autres présents), le peuple offre promptement ses biens afin de remplir le trésor sacré (Ezra 2).

Ils érigent l'autel de Dieu à son ancien emplacement précis, et débarrassent le site du Premier Temple des débris. Au second mois de la seconde année, (535 av. J.C.), les fondations du Second Temple sont posées, au milieu de grandes manifestations de joie (conformément aux Psaumes 116; 117; 118).
Ce mouvement a été suivi avec grand intérêt, bien qu'avec des réactions variables, par les spectateurs de ces événements, c'est-à-dire la population non-exilée de Judée (Aggée 2:3; Zacharie 4:10).

Entre-temps, le gouvernement persan, effrayé par le zèle des Judéens, a préféré rappeler Zorobabel, dont l'ascendance davidique a suscité des espoirs messianiques considérables.

L'offre des Samaritains

Les Samaritains offrirent leur coopération au projet de reconstruction, mais ils essuient un refus formel de la part de Zorobabel, Yeshoua et les Anciens, estimant que la Judée doit reconstruire son Temple sans aide. Des rumeurs malveillantes envers les Juifs se répandent immédiatement. D'après Ezra 4:5, les Samaritains cherchèrent à « frustrer leur but, » envoyant des messages à Ecbatane et Suse, ce qui eut pour effet de suspendre les travaux.

Monarques

Sept ans après ces faits, Cyrus le Grand, qui avait ordonné et déclaré la reconstruction du Temple, meurt (2 Chroniques 36: 22-23). Son fils Cambyse II lui succède. A la mort de ce dernier, le « faux Smerdis, » un imposteur, usurpe le trône pour sept à huit mois, avant d'être écarté par Darius, (intronisé en 522 av. J.C.).

C'est au cours de la deuxième année de règne de ce monarque que les travaux de reconstruction du Temple reprirent et aboutirent (Ezra 5: 6-17; 6:1-15), sous les injonctions, conseils et adjonctions des prophètes Aggée et Zacharie.
Le Temple fut prêt à être consacré au cours du printemps de 515 av. J.C., plus de vingt ans après le retour de la captivité babylonienne.

Différences entre les deux Temples

Le Second Temple ne pouvait avoir le lustre du premier. De plus, certains éléments avaient été définitivement détruits ou perdus, et ne purent être remplacés : l'Arche d'alliance, Les Ourim et Thoummim, l'huile sainte, le feu sacré, les tables du Décalogue, le pot de manne, et le bâton d'Aaron.

Comme dans le Tabernacle, il n'y avait dans le Second Temple qu'un seul Chandelier d'or pour le lieu saint, une table de pain de présentation, l'autel d'encens avec des encensoirs d'or. Beaucoup de récipients en or qui avaient appartenu au Premier Temple et avaient été emportés à Babylone, avaient été rendus par Cyrus (Ezra 1:7-11).

Le Second Temple se distinguait également du Premier par ses "arbres plantés dans les cours du Seigneur", alors que le Premier n'en avait pas. Le Second Temple possédait également, encore une fois à la différence du Premier, une partie de la cour extérieure dans laquelle pouvaient prier les prosélytes, qui vénéraient Dieu, mais n'étaient pas soumis aux lois du judaïsme.

Achèvement du Second Temple

Une fois la construction du temple achevée, il fut consacré et les sacrifices reprirent, au milieu de grandes manifestations de joie de l'ensemble du peuple (Ezra 6:16), bien qu'il apparaissait de façon évidente que les Juifs n'étaient plus un peuple indépendant, mais soumis à un pouvoir extérieur, bien qu'autonomes.
Le livre d'Aggée comporte une prédiction (2:9) que la gloire du Second Temple surpasserait celle du Premier. Ce temple, durant les différentes périodes de son existence, est souvent considéré par les croyants comme une seule Maison, la seule Maison de Dieu.
Toutefois, certains commentateurs, comme Abravanel estiment que ce Temple n'était qu'une pâle copie de l'ancien, l'une des vicissitudes de l'exil, lequel dure selon lui depuis la destruction du Temple de Salomon.

Interprétations chrétiennes

De nombreux chrétiens soutiennent que la gloire prédite par Aggée était spirituelle et non matérielle, en ce que Jésus serait présent durant sa vie dans le Second Temple.

Pour les catholiques, le Temple s'est transformé en l'Église. Dans le Nouveau Testament, Jésus parle de son Corps mystique et eucharistique comme étant le véritable temple. Voir l'encyclique Mediator Dei de Pie XII.

D'autres chrétiens [réf. nécessaire] interprètent la prophétie différemment : dans Aggée 2:3, la "gloire ancienne" de la Maison fait clairement référence au Temple construit par Salomon. Donc, comme la gloire de l'endroit dénommé "cette Maison" dans le verset 2:9 n'est pas celle du Second Temple mais du Premier, il n'y a pas nécessairement de raison pour penser que la gloire à venir est celle du Second -- il pourrait s'agir de celle du Troisième, prophétisé par Ezéchiel. En clair, la prophétie d'Aggée se rapporterait au Temple qui sera érigé lors du Royaume Messianique.
Si cette explication est commune parmi les tenants des doctrines dispentionnalistes et prémilliénalistes, elle est rejetée par ceux de l'amillénialisme et du postmillénialisme.

Rénovation sous Hérode

Article détaillé : Temple d'Hérode.

Vers l'an 19, Hérode le Grand entreprit une rénovation et expansion massive du deuxième Temple. Le monument en résultant est quelquefois appelé le Temple d'Hérode, à ne pas confondre avec le Troisième Temple.

Destruction

La destruction du Second Temple, vue par Francesco Hayez
Article détaillé : Première guerre judéo-romaine.

En 66, la population Juive se rebella contre l'Empire Romain. Quatre ans plus tard, en 70, les légions romaines menées par Titus reconquirent et détruisirent Jérusalem, y compris le Second Temple. Cet évènement, particulièrement douloureux dans l'histoire des Juifs, est commémoré chaque année le 9 Av.
Les énormes pierres qui soutenaient le Second Temple sont encore debout[1].

Références

  1. National Geographic France Vol. 19.6 N° 111 Décembre 2008 p. 36

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail d’Israël Portail d’Israël
Ce document provient de « Second Temple de J%C3%A9rusalem ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Second Temple de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Second Temple — Model of Herod s Temple (renovation of the Second Temple) in the Israel Museum The Jewish Second Temple was an important shrine which stood on the Temple Mount in Jerusalem between 516 BCE and 70 CE. It replaced the First Temple which was… …   Wikipedia

  • Second Temple — temple in Jerusalem that was rebuilt by the Jewish people returning from Babylonian exile in 500 B.C. and then expanded under the rule of King Herod and was finally destroyed by the Romans in 70 AD …   English contemporary dictionary

  • Second Temple de Jerusalem — Second Temple de Jérusalem Maquette du Second Temple de Jérusalem Le Second Temple était le Temple de Jérusalem, reconstruit en 515 av. J.C. après la captivité de Babylone, comme rapporté dans le livre de Néhémie, et détruit en l an 70 par les… …   Wikipédia en Français

  • Second temple de Jérusalem — Maquette du Second Temple de Jérusalem Le Second Temple était le Temple de Jérusalem, reconstruit en 515 av. J.C. après la captivité de Babylone, comme rapporté dans le livre de Néhémie, et détruit en l an 70 par les Romains, au terme d une… …   Wikipédia en Français

  • Second temple de jérusalem — Maquette du Second Temple de Jérusalem Le Second Temple était le Temple de Jérusalem, reconstruit en 515 av. J.C. après la captivité de Babylone, comme rapporté dans le livre de Néhémie, et détruit en l an 70 par les Romains, au terme d une… …   Wikipédia en Français

  • Second Temple de Jérusalem — Maquette du Second Temple de Jérusalem Le Second Temple était le Temple de Jérusalem, reconstruit en 515 av. J.C. après la captivité de Babylone, comme rapporté dans le livre de Néhémie, et détruit en l an 70 par les Romains, au terme d une… …   Wikipédia en Français

  • Jerusalem during the Second Temple Period — The Temple Mount …   Wikipedia

  • EreẒ ISRAEL – SECOND TEMPLE — ptolemaic rule seleucid rule the hasmonean revolt independent judea hasmonean rule the roman province Herod s Rule under the procurators …   Encyclopedia of Judaism

  • DIASPORA – SECOND TEMPLE PERIOD — During the period of the Second Temple, Jewish history was mainly concentrated in Ereẓ Israel. Whatever may or may not have been the relative population figures inside and outside the country, the main currents which were subsequently to shape… …   Encyclopedia of Judaism

  • Destruction du second temple — Première Guerre judéo romaine Pour les articles homonymes, voir Guerres judéo romaines. Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.