Astéracée

Asteraceae

Comment lire une taxobox
Asteraceae
 Douze inflorescences de différentes espèces de la famille.
Douze inflorescences de différentes espèces
de la famille.
Classification de Cronquist
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Asteridae
Ordre Asterales
Famille
Asteraceae
Bercht. & J.Presl (1820)
Classification APG II
Angiospermes arbre9.png
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Astéridées
Clade Campanulidées
Ordre Asterales
Famille Asteraceae

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La famille des Asteraceae (Astéracées ou Composées) est une importante famille de plantes dicotylédones qui comprend près de 13 000 espèces réparties en 1 500 genres. Ce sont essentiellement des plantes herbacées même s'il peut exister des arbres, des arbustes ou des lianes dans cette famille.

Nom scientifique : Asteraceae Martynov (1820) ou Compositae Giseke (1792).

Sommaire

Caractéristiques générales

Les Astéracées ont la caractéristique commune d'avoir des fleurs réunies en capitules, c'est-à-dire serrées les unes à côté des autres, sans pédoncules, placées sur l'extrémité d'un rameau ou d'une tige et entourées d'une structure formée par des bractées florales. Cette structure en forme de coupe ou de collerette est appelée un involucre.

Ainsi, contrairement à l'opinion populaire, ce qu'on appelle une « fleur » de tournesol, de chardon, ou des pissenlits... n'est en réalité pas « une » fleur mais un capitule de fleurs.

La fleur des astéracées est très particulière: les étamines sont soudées par leurs anthères déhiscentes vers l'intérieur. Sous les stigmates sont situées des "brosses à pollen". La croissance rapide du style permet un brossage du pollen et sa récupération. Une fois que le stigmate a traversé le tube formé par les anthères, les stigmates se déplient et exposent leur face gluante au pollen. Il faut penser qu'à ce moment-là, du nectar est sécrété.

Types de fleurs des astéracées

On peut diviser les fleurs des astéracées, appelées aussi fleurons, en 3 groupes suivants l'aspect des capitules:

  • les liguliflores (chicorée, pissenlit, laitue etc.) composées uniquement de fleurons ligulés. Elles présentent des languettes, ou ligules, dans lesquelles les équivalents des pétales sont soudés, généralement par cinq, parfois par trois, reconnaissables seulement aux dents de la languette, et où un pétale prédomine,
  • les tubuliflores (chardon, cirse, centaurée etc.) dont le capitule n'est composé que de fleurons tubulés (ou fleurs tubulaires). Elles présentent des tubes terminés par des lèvres imperceptibles ou s'ouvrant plus ou moins largement en cinq lobes.
  • les radiées aux fleurons périphériques ligulés entourant un disque de fleurons tubulés (marguerite, aster, séneçon etc.).

Les fruits sont des akènes, souvent couronnés d'une aigrette de soies appelée pappus qui favorise la dispersion des graines par le vent.

Pour déterminer la plupart des plantes de cette famille, il est nécessaire de récolter des capitules défleuris, portant des fruits mûrs ou au moins déjà bien formés. L'observation des bractées de l'involucre est également très importante.

Particularités

Certaines Asteraceae sont des plantes succulentes, principalement dans les genres Senecio et Othonna.

D'autres sont connues pour le caractère allergène de leur pollen (genre Ambrosia).

On peut aussi citer une plante emblématique de la flore montagnarde : l'edelweiss.

Utilisations

Dans cette famille nombreuse, certains genres sont comestibles, on y trouve :

ainsi que des oléagineux :

Plus de 200 genres sont cultivés comme plantes ornementales (aster, chrysanthème, etc.). Certains comme le genre Pyrethrum fournissent un insecticide. Les Grecs utilisaient l'herbe aux moucherons, sèche, étendue sous le blé pour éloigner les rongeurs et Palladius consigna ces pratiques dans son De re rustica. En compagnonnage, l'Armoise est connue pour être un répulsif des rongeurs. D'autres (genre Artemisia) sont utilisés dans la fabrication de liqueurs comme l'absinthe ou le génépi.

Principaux genres

Achillea, Acroptilon, Ambrosia, Anacyclus, Anaphalis, Andryala, Antennaria, Anthemis, Aposeris, Arctium, Arctotheca, Arctotis, Argyranthemum, Arnica, Arnoseris, Artemisia, Aster, Asteriscus, Atractylis, Baccharis, Balsamita, Bellis, Bellium, Berardia, Bidens, Bombycilaena, Brachycome, Buphthalmum, Cacalia, Calendula, Callistephus, Calotis, Carduncellus, Carduus, Carlina, Carpesium, Carthamus, Catananche, Cenia, Centaurea, Centipeda, Cheirolophus, Chiliadenus, Chondrilla, Chrysanthemoides, Chrysanthemum, Cicerbita, Cichorium, Cirsium, Cnicus, Coleostephus, Conyza, Coreopsis, Cosmos, Cotula, Crepis, Crupina, Cyclachaena, Cynara, Dahlia, Delairea, Dendrosenecio, Dimorphotheca, Dittrichia, Echinacea, Echinops, Eclipta, Encelia, Erigeron, Eriophyllum, Eupatorium, Euryops, Evax, Felicia, Filago, Flaveria, Gaillardia, Galactites, Galinsoga, Gamochaeta, Gazania, Gerbera, Geropogon, Glebionis, Gnaphalium, Grindelia, Guizotia, Hedypnois, Helenium, Helianthus, Helichrysum, Hemizonia, Heteranthemis, Hieracium, Homogyne, Hyoseris, Hypochaeris, Inula, Ismelia, Jasonia, Jurinea, Lactuca, Lapsana, Leontodon, Leontopodium, Leucanthemopsis, Leucanthemum, Leuzea, Liatris, Ligularia, Logfia, Lonas, Madia, Mantisalca, Matricaria, Mycelis, Nananthea, Notobasis, Olearia, Omalotheca, Onobroma, Onopordum, Orminis, Osteospermum, Otanthus, Pallenis, Petasites, Phagnalon, Picnomon, Picris, Plagius, Podachaemium, Prenanthes, Pseudognaphalium, Ptilostemon, Pulicaria, Reichardia, Rhagadiolus, Rudbeckia, Sanvitalia, Santolina, Saussurea, Scolymus, Scorzonera, Senecio, Serratula, Sigesbeckia, Silphium, Silybum, Solidago, Soliva, Sonchus, Staehelina,Stevia, Tagetes, Tanacetum, Taraxacum, Telekia, Tephroseris, Tolpis, Tragopogon, Tussilago, Tyrimnus, Urospermum, Ursinia, Verbesina, Willemetia, Xanthium, Xeranthemum, Zinnia.

  • Voir aussi : catégorie:Asteridae

Liens externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique

Ce document provient de « Asteraceae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Astéracée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Luis Sodiro — (né le 29 mai 1836 à Vicence près de Venise, en Italie et mort le 15 mai 1909 à Quito, Équateur) est un religieux, important collecteur et botaniste équatorien d origine italienne. Sommaire 1 Biographie 2 Quelques publi …   Wikipédia en Français

  • Flore des Alpes — Représentation schématique des différents étages de végétation dans les Alpes En montagne, la végétation change progressivement selon l altitude, l exposition au soleil, et la situation géographique du massif montagneux. On distingue cinq… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Julien Cavalerie — est un missionnaire et important collecteur botanique français né le 4 janvier 1869 à Roussennac (Aveyron) et décédé le 31 décembre 1927 à Kunming, Chine Guizhou. Il est admis au séminaire des missions étrangères en 1889 et est ordonné prêtre le… …   Wikipédia en Français

  • Georg Hans Emmo Wolfgang Hieronymus — est un botaniste et important collecteur allemand né en 1846 en Silésie et décédé en 1921 à Berlin. Il étudie la médecine à Zurich et Berne de 1868 à 1870 et s intéresse très tôt à la botanique. Il passe son doctorat à l université de Halle en… …   Wikipédia en Français

  • Joseph Henri Esquirol — est un missionnaire, linguiste et collecteur botanique français, né le 23 septembre 1870 à Plaisance (Aveyron) et décédé le 8 août 1934 à Lanlong (Chine). Il fait ses études au Petit Séminaire de Belmont sur Rance et entre au Séminaire des… …   Wikipédia en Français

  • Liste D'espèces De Plantes Décrites Entre 2001 Et 2005 — De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année. L apparition d une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales : découverte dans la nature d une espèce totalement différente de ce… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'especes de plantes decrites entre 2001 et 2005 — Liste d espèces de plantes décrites entre 2001 et 2005 De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année. L apparition d une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales : découverte… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'espèces de plantes décrites entre 2001 et 2005 — De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année. L apparition d une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales : découverte dans la nature d une espèce totalement différente de ce… …   Wikipédia en Français

  • Liste de nouvelles espèces de plantes décrites entre 2001 et 2005 — Liste d espèces de plantes décrites entre 2001 et 2005 De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année. L apparition d une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales : découverte… …   Wikipédia en Français

  • Nouvelles espèces de plantes (2001-2005) — Liste d espèces de plantes décrites entre 2001 et 2005 De nouvelles espèces vivantes sont régulièrement définies chaque année. L apparition d une nouvelle espèce dans la nomenclature peut se faire de trois manières principales : découverte… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”