Astra mod.400
Astra mod.400
Image illustrative de l'article Astra mod.400
l'Astra 400 dit "mange tout" ou "cigare".
Présentation
Pays Drapeau d'Espagne Espagne
Type Pistolet semi-automatique
Fabricant Esperanza y Unceta[1]
Date de création 1921[1]
Durée de service 1921-1950
Caractéristiques techniques
Munitions 9mm Largo, 7,65 Browning, 7,63 Mauser[1]
Masse (non chargé) 880 g[1]
Masse (chargé) 1 140 g
Longueur 235 mm[1]
Longueur du canon 150 mm[1]
Capacité 8 coups
Production 106 175 exemplaires

Surnommé El Puro (le cigare en espagnol) à cause de sa sihouette, l'Astra mod.400 est un pistolet semi-automatique simple action développé en 1920 par l'entreprise espagnole Astra-Unceta y Cia. Le modèle 400 équipera l'armée espagnole dès 1921 (remplacé en 1946 par le Star Modèle B) et sera vendu à l'exportation, principalement vers l'Amérique du Sud, marché traditionnel des armes ibériques, mais aussi à l'Allemagne. Il en est rapidement dérivé un modèle « civil » : l'Astra mod.300. Pendant la Guerre d'Espagne, les troupes républicaines utilisèrent deux copies, marquées RE. La production du mod.400 cesse en 1946 après cent mille exemplaires produits.

L'Astra mod.400 est surtout connu dans le monde des armes pour sa capacité à utiliser indifféremment des munitions différentes. L'utilisation du 9 mm court peut parfois causer l'enrayage de l'arme. Ceci lui a valu en France son surnom de "mange-tout" parmi les Résistants qui l'utilisèrent durant la Seconde Guerre mondiale (armes provenant des saisies sur les réfugiés espagnols).

L'armée allemande connaîtra quelques déboires avec sa version du modèle 400 chambrée en 9 mm Largo (6 000 pistolets dont 1 terminera sa carrière au sein de la Préfecture de Police de Paris après la Libération) et demandera une version spécifique pour la 9 mm Parabellum qu'elle employait et qui débouchera sur l'Astra mod.600.

Sommaire

Production et destination

Fabriqué à 106 175 exemplaires de 1921 à 1946, ce robuste pistolet fut fourni à :

  • République espagnole 35 000 unités environ
  • Guardia Civil 10 300 unités environ
  • Agents des douanes 1 400 unités environ
  • Corps de sécurité 227 unités
  • République Espagnole Marine 1 650 unités
  • Marine du Chili 842 unités exportés
  • Gouvernement Basque 14 800 unités
  • Troupe Nationaliste 825 unités (destination inconnue)
  • Armée Nationaliste (Franco) 27 125 unités
  • Armée III Reich (Hitler) 6 000 unités exportés

Pistolet Astra 400: Une vie mouvementée de "El Puro"

Origine

Le pistolet Astra 400 est l'une des armes les plus emblématiques de l'histoire de l'Espagne. Son rôle dans la guerre civile, où il a servi fidèlement les républicains et les nationalistes. Il a donné une place méritée sur l'autel des armes. Et est de son nom "Puro" (en français "Pur") une légende vivante de la vie réelle de ce XXe siècle si tourmenté.

Les origines du pistolet Astra 400 se situent au début du XXe siècle. Au début des années 1900, Don Venancio López de Ceballos Aguirre et le comte de Campo-Giro ont travaillé sans relâche à la conception d'une nouvelle arme de poing pour équiper l'armée espagnole. Le résultat de ce travail intense aboutit dans les années 1910 : le Campo-Giro, un pistolet semi-automatique, une arme que trois ans plus tard a été adopté officiellement par les forces armées espagnoles. Ainsi, le M1913 pistolet Campo-Giro-1916 semble être le précédent le plus immédiat de l'Astra 400, une arme qui devra attendre l’année 1920 pour aboutir à sa conception finale.

Le pistolet dessiné par le comte de Campo-Giro

La sortie du Campo-Giro tomba entre les mains de la société et Unceta Hope, une entreprise basque fondée en 1908 par deux autres aristocrate espagnols, Don Juan Pedro de Unceta et Don Juan de Esperanza. Ainsi, trois aristocrates devenus les créateurs de l'une des armes les plus importantes et emblématiques de l'histoire d’Espagne. Cependant, le comte de Campo-Giro ne put guère profiter de la réussite de son modèle, car il mourut en 1915, et ces espoirs sur les droits de production Unceta de l'arme furent caducs.

Une arme qui a été caractérisée en utilisant les puissantes munitions 9 mm Largo, une munition qui a été adoptée par le célèbre Bergmann M1903 et M1910. En effet, sur ces deux modèles, Unceta Hope a décidé de repenser le Campo-Giro pour s'adapter à l'évolution des besoins de l'époque. Ainsi naquit l'Astra 400, un système d'arme caractérisé par l'utilisation de l'inertie (Blowback), tirant des munitions de 9 mm Largo et une culasse dont l’architecture était de ressembler à une forme de cigare cylindrique. Cette dernière caractéristique qui a conduit au fil des ans à nommer l'Astra 400 « El Puro », en français « Le Pur »

Les 400 Astra Unceta conçus dans le secret espoir de gagner le concours officiel de l'armée espagnole en 1921, pour équiper les troupes militaires. La qualité d'exécution, la fiabilité, la précision, impressionnera la commission militaire qui l’adoptera comme l'Astra 400 M1921. Depuis lors et jusqu'en 1946 (année terminant sa sortie officielle) ont été produites plus de 105.000 unités de cette arme emblématique. Au cours de ces 25 années de service, l'Astra M1921 a pris part dans des guerres majeures de l'époque, soulignant en particulier son rôle dans la guerre civile espagnole. Dans cette lutte, l'Astra a servi les deux parties, nationaux et républicains avec la même fidélité. Plus précisément, 25.000 unités estimées de l'Astra, 400 ont été placées dans les mains du côté républicain, tandis que 20.000 autres sont allées aider l'équipe nationale.

Astra 400 ER faite à Valencia

La présence de "El Puro" dans la guerre civile s'étend plus loin avec l'émergence de deux versions majeures qui sortaient dans le giron républicain. C'est le type RE (République Espagnole), fabriqué à Valence, et le modèle Francisco Ascaso, produit à Terrassa (Barcelone) et a servi à équiper les anarchistes catalans. Ces armes sont presque identiques au modèle original, car les seules différences étaient dans les rayures du canon. En ce sens, l'arme a une rayure RE de un tour en 26 cm, le Catalan 31 cm et 24 cm Astra originale 400. On estime que pendant les années de conflit républicains de Valence ont été en mesure de produire environ 15.000 Astra modèle RE, un chiffre qui est réduit à environ 8.000 unités dans le cas catalan, pour l’Ascaso.

Après la fin de la guerre civile en 1939, nombre de ces unités ont été exportées à l'étranger, en soulignant le cas allemand. Suite à la fin des hostilités sur le sol espagnol, le régime franquiste était redevable aux forces de l’axe, avec le IIIe Reich un contrat nommé « Programa Bar de 1941 » lia le gouvernement nationaliste aux forces de l'Allemagne nazie, pour l’effort de guerre et services rendus par la Légion Condor. Environ 6.000 unités de l'Astra 400 équiperont les troupes allemandes face à l'ouverture imminente de la Seconde Guerre mondiale. Toutefois, ce ne serait pas la seule commande que les Allemands aient fait à l'Espagne de Franco. À cet égard, l’Allemagne en 1943, Hitler a été contraint pour faire face à l'escalade militaire, de recourir de nouveau à commander des armes. Ainsi, dans cette livraison d'armes nouvelles, les Allemands prirent, et un second lot d'Astra 400, et environ 10.500 Astra 600 et plus de 8500 Astra 300. Ces nouvelles armes ont été conçues par Unceta y Cia. (nouveau nom du vieil Esperanza y Unceta) durant les premières années d'après-guerre.

L'Astra 300 est plus petite que les 400

L'Astra 600 est une arme similaire au modèle 400 avec deux réserves importantes. Tout d'abord, que son canon de 16 mm est plus courte que la M1921, et deuxièmement que la cartouche est de 9 mm Parabellum au lieu du traditionnel 9 mm Largo. Pour sa part, l'Astra 300 est une version de poche de la 400, chambrer dans les munitions 32 et le .380 ACP. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale et une fois que le désarmement de l’Allemagne fut officiel, l'Allemagne a été contrainte de vendre de nombreux exemplaires de l'Astra 600 au Portugal. Ces armes ont la particularité d’avoir le canons gravé de trois lettres MRP (Marine de la République du Portugal). Le reste des Astra 600 a été distribuésau département de police, qui les ont utilisés pendant les premières années d'après-guerre sous le nom de Pistole P3. Toutefois, l'Allemagne et le Portugal n'ont pas été les seuls pays au cours de la seconde moitié du XXe siècle à posséder le Astra 600 comme arme réglementaire il y a aussi le Chili où il deviendra le pistolet officiel de la Marine chilienne.

Le pistolet Astra 400 est caractérisé par sa fiabilité, son endurance et surtout pour sa (douteuse) polyvalence. Discutable car malgré plus de 80 ans d'histoire, il n'y a toujours pas d'accord à savoir si cette arme peut tirer tous les types de munitions 9 mm. Certains auteurs affirment que, en fait, l'Astra 400 "avale tout" : 9 mm Largo, 9 mm Parabellum, 9 mm Steyr, .380 ACP ... mais il y a aussi beaucoup d'autres qui déconseillent cette pratique. Mais, en secret ils reconnaissent que, parfois, ils peuvent avaler tous ces calibres, Mais seulement comme une mesure d'urgence. La meilleure pratique, c’est d’utiliser des munitions spécifiées pour l'arme en question, puisque tout autre type de cartouche peut endommager l'arme à feu et provoquer un accident grave.

En outre, l'Astra 400 a été présenté comme une arme semi-automatique, avec une sécurité manuelle et un autre à la poignée sécurité de chargeur, une fenêtre de l'extraction sur le côté droit de l'arme, et un marteau parfaitement dissimulé. En raison de la longueur du canon (15 cm) et son poids d'équilibre de l'arme est à l'aise pour tirer et elle peut obtenir de bons groupements, bien que le mécanisme d'inertie n'est généralement pas conseillé pour faire de la précision (9 mm Largo). Toutes ces caractéristiques avaient fait en 1940 une arme réglementaire de la garde civile, qui coexistent depuis des années avec des modèles STAR 1920, 1921 et 1922.

En 1946, l'Astra 400 a été remplacé par l'arme de poing officielle de l'Armée par le modèle Star A. Toutefois, cela ne signifie pas le déclin des Astra, car par la suite Unceta y Cía. Sont nés les modèles Astra Astra 3000 et 4000. Ces deux pistolets ont été une version améliorée de l'Astra 300 qui avait été si bien reçue précédemment dans l'Allemagne nazie. En outre, l'entreprise basque a également lancé plusieurs modèles expérimentaux en cartouches de calibre 7,63 mm Mannlicher, 7,65 mm (.32 ACP) et .30 Luger. Tous ces spécimens, avec une version rare avec une longueur de canon de 20,3 cm, jouissent aujourd'hui d'un grand intérêt parmi les collectionneurs du monde entier.

Notes et références

Bibliographie

  • Escrito por R. F (armas.es) Jueves 04 de Enero de 2007 08:01
  • Pistola Astra 400: Un repaso por la intensa vida de la “Puro", R. F. (armas.es) 04/01/2007
  • Luc Guillou & Philippe Gourio, Les Pistolets Astra, Éditions Pardès, 1991

Références

  1. a, b, c, d, e et f (en) Ian Hogg et Rob Adam, Jane's Guns Recognition Guide, Italie, HarperCollins, 1996, 1re éd., 512 p. (ISBN 9780004709796) 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Astra mod.400 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Astra Mod.400 — l Astra 400 dit mange tout ou cigare Surnommé El Puro (le cigare en espagnol) à cause de sa sihouette, l Astra mod.400 est un pistolet semi automatique simple action développé en 1920 par l entreprise espagnole Astra Unceta y Cia. Le modèle 400… …   Wikipédia en Français

  • Astra mod. 400 и 600 — Campo Giro (1913) предшественник пистолетов Astra 400/600 Astra mod. 400 Astra mod. 600 Astra mod.600 взрывная схема Данные по пистолету Astra mod. 400 (данные по mod. 600 приведены в скобках) УСМ: одинарного действия, со скрытым курком Калибр:… …   Энциклопедия стрелкового оружия

  • Astra Mod.600 — Astra mod.400 l Astra 400 dit mange tout ou cigare Surnommé El Puro (le cigare en espagnol) à cause de sa sihouette, l Astra mod.400 est un pistolet semi automatique simple action développé en 1920 par l entreprise espagnole Astra Unceta y Cia.… …   Wikipédia en Français

  • Mod.400 — Astra mod.400 l Astra 400 dit mange tout ou cigare Surnommé El Puro (le cigare en espagnol) à cause de sa sihouette, l Astra mod.400 est un pistolet semi automatique simple action développé en 1920 par l entreprise espagnole Astra Unceta y Cia.… …   Wikipédia en Français

  • Astra mod.300 — Un pistolet Astra mod.300. Présentation Pays …   Wikipédia en Français

  • Astra Mod.300 — Astra mod.300 …   Wikipédia en Français

  • Astra mod.600 — Astra 600 Dérivé de l Astra 400, l ASTRA Mod.600 est légèrement plus compact et chambré en 9mm Parabellum. Diffusion Le modèle 600 fut fourni à partir de 1943 à 10 450 exemplaires livrées en mai et juin 1944. Les livraisons cessèrent face à… …   Wikipédia en Français

  • L'Astra mod.300 — Astra mod.300 Astra mod.300 …   Wikipédia en Français

  • Astra-Unceta y Cia — Création 1908 …   Wikipédia en Français

  • Astra Unceta Y Cia — Création 1908 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”