Association européenne des élus de montagne

Association européenne des élus de montagne

Sommaire

Fiche d'identité

Date de création : 1991

Présidente  : Mercedes BRESSO, Présidente de la région Piemonte (Italie), Présidente du groupe PSE au Comité des Régions

Membres de Droit : Enrico BORGHI, Président de l’UNCEM (Union nationale des communes, communautés et instances montagnardes) (Italie) et Henri NAYROU, Président de l'ANEM ( Association Nationale des élus de la Montagne)( France)

Vice Présidents : Michel BOUVARD, Député de la Savoie à l'Assemblée nationale et président du comité de massif des Alpes (France), Luciano CAVERI, Conseiller régional la Vallée d'Aoste (Italie), Carlos PINTO, maire de Covilhã (Portugal), Miguel Ángel PALACIO GARCIA, président du Parlement de Cantabrie (Espagne), Jan MOKOS, président de l'Association des municipalités de montagne slovaque (Slovaquie).

Trésorier : Robert de Caumont, Président de l'ADECOHD

le siège de l'AEM se trouve à 73000 Chambéry (Savoie-France) Maison des parcs et de la Montagne 256, rue de la République

Secrétaire Général : Nicolas EVRARD Assistante de direction: Caroline CLAUDE-BRONNER Chargé de mission projets européens et European mountain Forum : Christoph MAIER Chargée de mission Bruxelles: Maria KRISLOVA

ses membres

50 régions, 100 provinces et 12 000 communes, de 9 États membres de l'Union européenne ou pays candidats à l'adhésion sont représentées dans l'AEM, que ce soit directement ou via les associations nationales. Peuvent y adhérer les élus, du maire au parlementaire européen, et les collectivités locales et régionales des régions européennes de montagne, ainsi que les organisations qui les regroupent.

Objectifs

L'AEM poursuit les objectifs suivants:

  • Regrouper les collectivités territoriales locales et régionales, les élus des montagnes d'Europe et les organisations les rassemblant,
  • Resserrer les liens et d'unir en son sein les représentants élus des populations montagnardes d'Europe,
  • Faire prendre en compte la spécificité des régions de montagne et en obtenir une reconnaissance politique et juridique,
  • Promouvoir une politique transversale de développement durable et équilibrée des régions de montagne en Europe,
  • Coordonner l'action des collectivités territoriales de montagne au niveau européen,
  • Représenter les régions de montagne et défendre les intérêts de leurs populations auprès de l'Union européenne et des autres institutions ou organisations européennes mais aussi des gouvernements nationaux,
  • Informer ses adhérents et l'opinion publique des problèmes et de l'actualité intéressant directement ou indirectement les régions de montagne,
  • Engager toute étude, entreprise ou action commune susceptible de réaliser les objectifs.


L'AEM travaille à promouvoir un modèle de développement durable endogène, plus équilibré et diversifié du territoire européen (cohésion) prenant en compte les spécificités territoriales et les handicaps naturels permanents et à renforcer la participation des acteurs infra-étatiques régionaux et locaux à la définition et à l'application des politiques européennes (gouvernance). L’AEM souhaite favoriser le renforcement de la coopération entre les collectivités territoriales de montagne européennes (coopération territoriale) en aidant à la mise en œuvre de projets, à l'établissement et au suivi des relations avec la Commission européenne dans le cadre des programmes européens. l’AEM défend la dimension spécifique et montagneuse de l'Europe à travers la participation à plusieurs politiques sectorielles européennes:

  • Politique de cohésion,
  • Politique des aides d'État,
  • Politique des transports
  • Services d'intérêt général,
  • Politique de l'environnement (Natura 2000, eau, déchets, paysages, risques naturels, gestion intégrée des zones de haute montagne),
  • Recherche et innovation (territorialisation de la recherche, soutien aux instituts de recherche sur la montagne, conseil scientifique aux élus, soutien à l'innovation en montagne),
  • Emploi et formation (pluriactivité),
  • Politique agricole et développement rural (indemnités compensatoires de handicaps naturels, appellations d'origine protégée, qualité des produits et pastoralisme),
  • Énergie,
  • Politiques concernant les activités liées à la montagne et conventions européennes, paneuropéennes, intergouvernementales et transnationales qui concernent les territoires de montagne.

Dans le cadre général des stratégies de Lisbonne et de Göteborg, les régions de montagne ont un fort potentiel de compétitivité et de développement durable à condition que leurs spécificités soient prises en considération. En particulier, le surcoût de l'activité économique et sociale doit être reconnu comme un facteur aggravant de la contrainte des règles européennes de concurrence, instituant finalement un traitement inéquitable par rapport aux autres régions, tel que défini dans l'arrêt Wagner de la Cour de justice des Communautés européennes en 1983. Ainsi, une politique européenne pour la montagne devrait principalement encadrer et clarifier les politiques communautaires qui touchent, directement ou indirectement, à la dimension territoriale lorsqu'elles concernent les territoires de montagne, prenant ainsi en compte leurs spécificités. Il s'agirait d'une politique de coordination des politiques nationales de la montagne qui viendrait compléter les politiques des États membres ou des régions qui n'auraient pas d'action spécifique.

Travaux sur la cohérence des politiques européennes vis-à-vis des territoires européens, sur le développement du concept politique de massifs, sur le tourisme durable en montagne et les opportunités des nouvelles technologies dans ce secteur, sur l’eau en montagne, sur la compétitivité et l’innovation économiques des régions de montagne, sur les législations spécifiques aux territoires de montagne en Europe.

Voir aussi

Liens externes

Ce document provient de « Association europ%C3%A9enne des %C3%A9lus de montagne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Association européenne des élus de montagne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AEM Association européenne des élus de montagne — Association européenne des élus de montagne Sommaire 1 Fiche d identité 2 ses membres 3 Objectifs 4 Voir aussi 4.1 …   Wikipédia en Français

  • De Courcel — Bernadette Chirac Pour les articles homonymes, voir Chirac (homonymie) et Chodron de Courcel. Bernadette Chirac …   Wikipédia en Français

  • Association des maires ruraux de France — Contexte général Champs d’action Défense et promotion des communes rurales et de la ruralité Zone d’influence France Fiche d’identité Fondateur …   Wikipédia en Français

  • Association des motards en colère — Fédération française des motards en colère logo de la FFMC Logo de Fédération française des motards en colère Contexte général …   Wikipédia en Français

  • Association rose-croix — Rose Croix Le Temple de la Rose Croix Teophilus Schweighardt Constantiens, 1618 La Rose Croix est un ordre hermétiste chrétien légendaire, dont les premières mentions remontent au début du XVIIe siècle en Allemag …   Wikipédia en Français

  • Géographie de l'Alsace — Alsace Pour les articles homonymes, voir Alsace (homonymie). Alsace …   Wikipédia en Français

  • Déclin de Montréal — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Est de Montréal — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Ouest-de-l'Île — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

  • Ouest de Montréal — Montréal Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie). Montréal …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”