Assaut (film)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Assaut.

Assaut

Titre original Assault on Precinct 13
Réalisation John Carpenter
Scénario John Carpenter
Acteurs principaux Austin Stoker
Darwin Joston
Charles Cyphers
Nancy Loomis
Pays d’origine États-Unis
Genre Action - Thriller
Sortie 1976
Durée 91 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Assaut (Assault on Precinct 13) est un film américain réalisé par John Carpenter, sorti en salles le 5 novembre 1976 aux États-Unis et le 5 juillet 1978 en France.

Le deuxième film réalisé par Carpenter, tourné en vingt jours avec un budget estimé à 150 000 dollars avec des acteurs expérimentés mais inconnus du grand public, avait, à l'époque de sa sortie en salles américaine, rencontré un accueil critique mitigé et un échec commercial lors de sa sortie aux États-Unis, Assaut a rencontré un succès critique et populaire en Europe et fera l'objet d'un remake, Assaut sur le central 13, sorti vingt-neuf ans plus tard.

Sommaire

Synopsis

Ethan Bishop, lieutenant de police, se rend au Central 13, un commissariat en voie d'être désaffecté. La journée s'annonce des plus tranquilles lorsqu'un car transportant des prisonniers, et parmi eux le célèbre Napoléon Wilson, rejoint le commissariat pour soigner un malade. Un homme entre alors affolé au Central 13 : il est poursuivi par un gang dont il a tué un membre pour venger sa petite fille sauvagement assassinée. Très vite le commissariat, privé de téléphone et d'électricité, se retrouve assiégé. Ethan Bishop se retrouve seul survivant avec deux femmes, Julie et Leigh, et deux prisonniers, Wells et Napoléon Wilson. Face à la supériorité numérique des assiégeants, Bishop se voit contraint d'armer les prisonniers pour qu'ils aient une chance de s'en sortir...

Fiche technique

Distribution

Production

Genèse et scénario

Après que Dark Star n'a pas garanti à Carpenter une carrière de réalisateur, un investisseur de Philadelphie, la CKK Corporation, a parié sur lui et mis de l'argent pour un nouveau film d'exploitation, lui donnant libre cours à faire toute sorte de film qu'il désirait. Carpenter espérait faire un western du style El Dorado et El Lobo. Mais le budget de 100 000 dollars l'interdisait, il refaçonne le scénario de base de Rio Bravo pour en faire transposition moderne de Rio Bravo de Howard Hawks[3].

Ce film fait partie des modèles de John Carpenter. On retrouve ainsi l'idée de nombreux assiégeants contre une poignée d'assiégés décidés à survivre. Clin d'œil supplémentaire : le pseudonyme utilisé par Carpenter au montage (John T. Chance) est le nom du personnage interprété par John Wayne dans Rio Bravo.

Comme avec la plupart des antagonistes de Carpenter, le gang dépeint comme une force qui possède origines mystérieuses et les qualités presque surnaturelles. Les membres de gangs ne sont pas humanisés et sont donc représentés comme s'ils étaient des zombies ou des goules car aucun d'entre eux ont des dialogues, et Carpenter a reconnu l'influence de La Nuit des morts-vivants, de George A. Romero, pour la représentation du gang dans le film[note 1].

Carpenter a épicé le scénario avec une série de gags. Par exemple, le personnage de Leigh est une référence au personnage de Leigh Brackett dans Rio Bravo[4]. Le jour et l'heure affichés dans le film furent utilisés pour avoir la sensation qu'il se rapproche d'un documentaire[note 2].

Le gag récurrent, celle où Wilson demande constamment « Gotta' smoke » (« Vous auriez pas un' clope » dans la version française), qui a été inspiré des gags de cigarettes dans les westerns d'Howard Hawks[note 2].

Casting

Carpenter a réuni principalement pour le casting des acteurs expérimentés, mais relativement inconnus. Les deux personnages principaux masculins sont confiés à Austin Stoker, qui est apparu dans La Bataille de la planète des singes et Sheba, Baby (en) et Darwin Joston, qui a travaillé principalement pour la télévision et qui était également le voisin de Carpenter à Hollywood Hills[note 1].

Pour les seconds rôles, Carpenter adhère les acteurs Charles Cyphers et Nancy Loomis, qui travailleront à plusieurs reprises avec le réalisateur.

Tournage

Travaillant dans les limites d'un faible budget, Assaut fut tourné en seulement vingt jours, en 1975[note 1], avec une Panavision 35mm avec un format d'image 2.35:1[5]. Les scènes à l'intérieur du commissariat de police furent tournés au Producers Studios[6], tandis que les plans extérieurs furent tournés au poste de police de Venice. Selon Carpenter, Laurie Zimmer, qui incarnait Leigh, se « détestait » après avoir la vision de sa performance dans les quotidiens, alors qu'il pensait qu'elle a fait « un excellent travail »[note 1],[7].

La première scène, celle où des membres du gang furent abattus par la police, a été tourné à l'Université de Californie du Sud (USC), où les acteurs étaient des membres de l'USC, qui avaient, selon le réalisateur, beaucoup de plaisir à trouver des façons de jouer leurs morts tout en répendant du sang sur eux-mêmes[note 2].

Musique

La bande originale et principalement le thème Assault On Precinct 13 (Main Title) de ce film a inspiré de nombreux artistes par la suite, notamment dans la musique assistée par ordinateur. Ce thème a été échantillonné (samplé) de nombreuses fois, pour les plus connus : le groupe Trip Hop Terranova dans le titre Bombing bastards, Bomb the Bass dans Megablast et encore Punk avec The Exploited dans Don't Blame Me. Le groupe Afrika Bambaataa a également réalisé une version electro-funk de ce morceau, sur l'album beware (the funk is everywhere) sorti en 1986. Carpenter s'est inspiré de la musique de Dirty Harry de Lalo Schifrin et du titre Immigrant Song de Led Zeppelin.

Réception

Distribution

Assaut a connu quelques problèmes avec la censure notamment due à une séquence : la MPAA a menacé de lui attribuer le classement X si la scène où une fillette est assassinée délibérément par un membre du gang devant le camion de crème glacé n'était pas coupée. Suivant les conseils de son producteur, John Carpenter a coupé la scène dans la copie donnée à la MPAA afin d'être classé R (interdit aux moins de 17 ans), mais le film est distribuée avec la scène gardée intacte [note 1],[8],[7]

Le film a également connu les affres de la censure en France, notamment avec une scène au début du film où le gang fait un pacte de sang[9].

Accueil

À l'époque, Assaut a rencontré sur le territoire américain des critiques mitigés et passa inaperçu lors de sa sortie en salles tandis qu'au Royaume-Uni, le film a obtenu un énorme succès en grande partie parce que le public britannique a compris et apprécié les similitudes du film avec les westerns américains alors que le public américain était trop familier avec le genre pour l'apprécier[7] et a acquis un succès critique et public en Europe (en Italie, les recettes s'élèvent à 41 000 000 lires[1]).

En France, sorti deux ans après les États-Unis, le film totalisa 133 566 entrées.

Aux États-Unis, il a fallu des années pour qu'Assaut connaisse un bon accueil, obtenant un pourcentage de 97% sur le site Rotten Tomatoes[10] et est considéré par Premiere comme l'un des films d'action les plus sous-estimés des années 1970 dans sa liste des 50 classiques méconnues de juillet 1999[11].

L'acteur Donald Pleasence, ayant tourné à plusieurs reprises avec Carpenter, avec lequel il deviendra un de ses amis, a avoué au réalisateur que la principale raison pour laquelle il accepté le rôle du docteur Loomis dans La Nuit des masques, c'est que sa fille Angela a aimé Assaut[7].

Le réalisateur Edgar Wright et l'acteur Simon Pegg sont des grands fans d'Assaut, le considérant qu'il est en quelque sorte un film d'action dans un sens, car il a été la pré-évolution de ce genre[note 3].

Le public lui a également attribué des notes favorables, obtenant une note moyenne de 7.410 sur le site Internet Movie Database, basé sur plus de 14 900 votes[12], dont 187 commentaires[13] et une note moyenne de 3.65 dans la catégorie Critiques spectateurs sur le site Allociné, basé sur 628 notes dont 83 critiques[14]

Remakes

Ce film a lui-même fait l'objet d'un remake sorti en 2005 sous le nom Assaut sur le central 13 (Assault on Precinct 13) avec Ethan Hawke et Laurence Fishburne dont la réalisation est signée du Français Jean-François Richet. Il existe aussi un hommage français à ce film, Nid de guêpes, réalisé en 2002 par Florent-Emilio Siri.

Sources

Notes et références

Notes
  1. a, b, c, d et e Q & A session with John Carpenter and Austin Stoker at American Cinematheque's 2002 John Carpenter retrospective, in the 2003 special edition Region 1 DVD of Assault on Precinct 13.
  2. a, b et c Carpenter, John (writer/director). (2003). Audio Commentary on Assault on Precinct 13 by John Carpenter. [DVD]. Image Entertainment.
  3. Pegg, Simon & Wright, Edgar (hosts). (2007). The Classic Cult Film Festival: Assault On Precinct 13
Références
  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées budget.
  2. (fr) Box-office Story
  3. Muir, p. 10
  4. Muir, p. 11
  5. Spécifications techniques d'Assaut (1976) sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  6. Lieux de tournage d'Assaut sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  7. a, b, c et d Secrets de tournage d'Assaut sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  8. http://tortillafilms.tortillapolis.org/assaut.html
  9. (fr) Assaut, de John Carpenter sur DevilDead.com. Consulté le 17 juillet 2011.
  10. (en) Rotten Tomatoes
  11. "Premiere - 100 Most Daring Movies & 50 Unsung Classics". Combustible Celluloid. (Reprinted from October 1998 & July 1999 issues of Premiere). Retrieved 2010-10-13.
  12. Votes des utilisateurs sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  13. Commentaires du film sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  14. (fr) Critique public sur Allociné. Consulté le 17 juillet 2011.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assaut (film) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Assaut (Film) — Pour les articles homonymes, voir Assaut. Assaut (Assault on Precinct 13) est un film américain réalisé par John Carpenter, sorti en 1976. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche techniqu …   Wikipédia en Français

  • L'Assaut (film, 2011) — Pour les articles homonymes, voir L Assaut. L Assaut Données clés Réalisation Julien Leclercq Scénario Julien Leclercq Simon Moutaïrou d’après le récit L’assaut : GIGN, Marignane, 26 décembre 1994, 17 h 12 de Roland Môntins et Gilles Cauture …   Wikipédia en Français

  • L'Assaut (film, 1986) — Pour les articles homonymes, voir L Assaut. L Assaut (De aanslag) est un film néerlandais réalisé par Fons Rademakers en 1986. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique …   Wikipédia en Français

  • L'assaut (film, 1936) — L Assaut est un drame français réalisé en 1936 par Pierre Jean Ducis. Distribution Charles Vanel : Alexandre Mérital, un chef de parti politique attaqué par un adversaire pour un vol commis dans sa jeunesse André Alerme : Frépeau, son… …   Wikipédia en Français

  • Assaut Sur Le Central 13 — (Assault on Precinct 13) est un film policier de Jean François Richet sorti en 2005. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution …   Wikipédia en Français

  • Assaut sur le central 13 — (Assault on Precinct 13) est un film policier franco américain réalisé par Jean François Richet, sorti en 2005. Il s agit du remake du film de John Carpenter, sorti en 1976. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique …   Wikipédia en Français

  • Film de montagne — Cinéma de montagne Le cinéma de montagne est un genre cinématographique qui représente la montagne. Il ne se résume pas uniquement au cinéma en montagne qui qualifie plutôt les films dans lesquels la montagne n est qu un décor et non l enjeu du… …   Wikipédia en Français

  • Assaut — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Assaut, en stratégie militaire : attaque pour emporter de force une position. Assaut (Assault on Precinct 13) : film américain réalisé par John… …   Wikipédia en Français

  • Assaut —    1) Assault on Precinct 13    Film policier de John Carpenter, avec Austin Stoker, Darwin Joston, Laurie Zimmer.   Pays: États Unis   Date de sortie: 1976   Technique: couleurs   Durée: 1 h 20    Résumé    Chargés de garder un commissariat, un… …   Dictionnaire mondial des Films

  • L'Assaut —  Pour l’article homophone, voir Lasso. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L Assaut peut faire référence à : L Assaut, film français réalisé par Pierre Jean Ducis, sorti en… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”