Robert Boyle


Robert Boyle
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyle.
Robert Boyle
Image illustrative de l'article Robert Boyle
Portrait de Robert Boyle
Naissance 25 janvier 1627
Lismore Castle (Irlande)
Décès 30 décembre 1691
Londres (Angleterre)
Champs Physique, chimie
Institution Royal Society
Renommé pour Loi de Boyle-Mariotte, concept d'élément chimique

Robert Boyle est un physicien et chimiste irlandais, né à Lismore en Irlande le 25 janvier 1627, mort le 30 décembre 1691. Deux passions régirent sa vie : le christianisme et la science expérimentale.

Robert Boyle peut être considéré comme le père de la philosophie naturelle moderne.

Sommaire

Biographie

Robert Boyle naquit dans une famille riche et noble, il était le 7e fils de Richard Boyle, comte de Cork. Après des études au collège d'Eton, il parcourut l'Europe de 1639 à 1644 et prit connaissance de l'œuvre de Galilée. Il apprit ainsi la méthode purement expérimentale qui marqua toute sa vie scientifique. Maître d'une fortune considérable, il la consacra à l'avancement des sciences naturelles ; De retour en Angleterre, il s'établit à Oxford. Il rencontra Robert Hooke, célèbre physicien qui l'aida à fabriquer une pompe à air dont Boyle avait besoin pour la recherche sur les gaz. Il polémiqua ainsi avec Thomas Hobbes à propos de l'existence du vide. À partir de 1645, il participe à une société savante et bienfaisante qu'il appelle dans ses lettres le collège invisible (Invisible College), mais dont il ne donne ni les membres ni les activités, et qui a donné lieu à diverses spéculations (en particulier comme groupe précuseur de la Royal Society.

Aussi ardent ami de la religion que de la science, il a écrit un grand nombre d'ouvrages pour la défendre, et a fondé par son testament (1691) une lecture annuelle sur les principales vérités de la religion naturelle et révélée : c'est à cette fondation que l'on doit les traités de Samuel Clarke, de Richard Bentley, de William Derham, etc. À son décès, le 30 décembre 1691, Boyle avait légué de grosses sommes d'argent pour organiser des conférences pour l'accomplissement de la foi chrétienne contre les incroyances notoires. De nos jours, ces conférences existent toujours.

On lui doit le perfectionnement de la machine pneumatique de Otto von Guericke, la connaissance de l'absorption de l'air dans la combustion, et de l'augmentation de poids des chaux métalliques dans la calcination ; il a en outre rassemblé une foule d'observations qui ont contribué plus tard à établir des théories solides.

Lors d'expériences, Boyle découvrit la loi dite de Boyle-Mariotte (Edme Mariotte l'a découverte presque en même temps indépendamment de Boyle). Les conclusions de Boyle l'amenèrent à considérer la matière comme composée de particules primaires. Il rejetait donc la conception antique qui disait que toute matière est formée à partir de quatre éléments : la terre, l'air, l'eau et le feu. Boyle devint donc un précurseur à la théorie des atomes sur des bases expérimentales. Boyle a laissé son nom à une célèbre liqueur fumante de son invention (sulfure hydrogéné d'ammoniaque).

La loi de Boyle-Mariotte prend la forme P1V1 = P2V2, où P1 et V1 sont la pression et le volume d'un gaz dans un état initial (1), tandis que P2 et V2 décrivent un état final (2) à la même température. Cette loi est exacte avec les gaz parfaits et approximative avec les gaz réels.

Publications

The Sceptical Chymist (1661).

Ses principaux ouvrages sont, dans la philosophie naturelle :

  • Expériences physico-mécaniques sur le ressort de l'air
  • Considérations sur l'utilité de la physique expérimentale (1663)
  • Traité des causes finales
  • le Chimiste sceptique
  • un grand nombre de petits traités sur le froid, les couleurs, les cristaux, etc.

Dans la religion :

  • le Chrétien naturaliste
  • le Virtuose chrétien
  • Conciliation de la raison et de la religion, etc.

Ses œuvres forment 5 volumes, in-folio, Londres, 1744.

Compléments

Articles connexes

Ouvrages de Boyle en ligne

Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Robert Boyle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Robert Boyle — (1627–1692) Robert Boyle (* 25. Januar 1626jul./ 4. Februar 1627greg. in Lismore, Grafschaft Waterford, Irland; † 31. Dezember 1691jul./ …   Deutsch Wikipedia

  • Robert Boyle — Saltar a navegación, búsqueda Robert Boyler , 25 de enero de 1627 Londres, 30 de diciembre de 1691) físico y químico irlandes, principalmente conocido por su formulación de la Ley de Boyle Mariotte. Es considerado uno de los padres de la química… …   Wikipedia Español

  • Robert Boyle — (Lismore, 25 de enero de 1627 Londres, 30 de diciembre de 1691) físico y químico inglés, hijo de Richard Boyle, el Gran Conde de Cork …   Enciclopedia Universal

  • Robert Boyle — Infobox Scientist name = Robert Boyle caption = Robert Boyle birth date = 25 January 1627 birth place = Lismore Castle, Munster, Ireland death date = 30 December 1691 (aged 64) death place = London, England field = Chemistry, Physics work… …   Wikipedia

  • Robert Boyle — noun Irish chemist who established that air has weight and whose definitions of chemical elements and chemical reactions helped to dissociate chemistry from alchemy (1627 1691) • Syn: ↑Boyle • Instance Hypernyms: ↑chemist * * * Robert Boyle… …   Useful english dictionary

  • Robert Boyle — ➡ Boyle * * * …   Universalium

  • Robert Boyle — n. (1627 1691) Irish born English physicist and chemist …   English contemporary dictionary

  • Robert Boyle Lecture — The Robert Boyle Lecture is a lecture series delivered to the Oxford University Scientific Club (formerly the Oxford University Junior Scientific Club). The first lecture was delivered in 1892.The Lectures* 1 The place in science and the… …   Wikipedia

  • Robert Hooke — Robert Hooke: Kurator für Experimente an der Royal Society, Geometrieprofessor des Gresham College und Landvermesser der Stadt London; Uhrenbauer, Astronom, Mikroskopierer, Geologe, Physiologe, Architekt, Naturphilosoph und Englands Leonardo …   Deutsch Wikipedia

  • Boyle — may refer to:*Boyle (crater), a lunar crater *Boyle s law in physics, one of the gas laws; named after Irish natural philosopher Robert Boyle Equipment *Boyle s machine as used in the administration of general anaesthesia to patients Places… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.