Artère
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Artère (homonymie).
Artère
{{{Caption}}}
{{{Caption}}}
Latin arteries


Une artère (du grec αρτηρία, artêria) est un vaisseau qui conduit le sang du cœur aux autres tissus de l'organisme.

Sommaire

Structure

Une artère est constituée de plusieurs couches concentriques :

  • L'intima (au contact direct du sang) constituée d'un endothélium (composé de cellules épithéliales pavimenteuses) et d'une couche sous-endothéliale qui correspond à un tissu conjonctif lâche. L'endothélium et la couche sont séparés par une lame basale.
  • La média, constituée de fibres musculaires lisses (plus ou moins abondantes), de fibre de collagène et de fibres d'élastine (plus ou moins abondantes). Elle est limitée :
    • par une limitante élastique interne, circulaire
    • par une limitante élastique externe, longitudinale

qui sont plus ou moins visibles en microscopie.

À la différence des veines, les artères ne disposent pas de valves. Les veines sont roses et flasques.

Fonctions

Les artères distribuent un sang à haute pression éjecté des ventricules cardiaques vers les différents tissus du corps. Les artères doivent s'accommoder des grandes variations de pression engendrées par l'activité cardiaque. Pour y parvenir, elles sont entourées de fibres musculaires lisses capables de se contracter (vasoconstriction) ou de se détendre (vasodilatation) en fonction des signaux nerveux et hormonaux reçus.

Il existe 2 grands types d'artères : les artères pulmonaires et les artères systémiques.

  • Les artères pulmonaires sont issues du tronc pulmonaire, lui même en continuité du ventricule droit du cœur. Elles charrient un sang pauvre en dioxygène, qui va rejoindre la micro-circulation pulmonaire pour s'oxygéner lors de leur passage autour des alvéoles pulmonaires.
  • Les artères systémiques sont celles qui apportent un sang riche en dioxygène (et en nutriments) vers les cellules pour leur permettre d'assurer leur survie.

Anatomie

Anatomie de la paroi d'une artère.

Chez l'embryon, les artères qui se constituent dès le début du développement embryonnaire pour conduire le sang du cœur vers les organes périphériques guident aussi les veines qui en assurent le retour vers le cœur[1].

L'artère principale est l'aorte ; gros vaisseau, naissant du cœur, en continuité avec le ventricule gauche, qui commence par monter en haut et à droite, tourne vers la droite, pour se diriger du côté de l'hemithorax gauche (crosse de l'aorte), puis redescend vers l'ombilic, où elle se divise en deux artères iliaques primitives ou communes.

Pathologies des artères

On appelle artériopathie une maladie des artères ou des artérioles.

L'embolie pulmonaire est une maladie à part.

Voir aussi

Par extension, le mot artère est aussi utilisé pour qualifier de grandes infrastructures pour la circulation automobile ou le transport du gaz.

Notes et références

  1. Bénédicte Salthun-Lassalle, Pour la science, Juillet 2008, d'après : Physical Review E, vol. 77, article 051912, mai 2008



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Artère de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • artère — [ artɛr ] n. f. • XIVe; artaire 1213; lat. d o. gr. arteria 1 ♦ Vaisseau à ramifications divergentes qui, partant des ventricules du cœur, distribue le sang à tout le corps. Les artères communiquent avec les veines par les capillaires. Artère… …   Encyclopédie Universelle

  • Artere — Artère Pour les articles homonymes, voir Artère (homonymie). Une artère (du grec αρτηρία, artêria) est un vaisseau qui conduit le sang du cœur aux poumons ou aux autres tissus de l organisme. Sommaire 1 Structure …   Wikipédia en Français

  • artère — ARTÈRE. s. f. Vaisseau du corps de l animal, qui porte le sang du coeur vers les extrémités, où il est repris par les veines pour être reporté au coeur. Le Chirurgien lui piqua l artère en le saignant. Il eut l artère coupée. Battement d artère.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • artere — Artere, Arteria. L artere du poumon, le sifflet, Thracea siue Thracia. L artere par laquelle nous inspirons et respirons, venant des poumons jusques à la langue, en forme d un tuyau, Arteria aspera …   Thresor de la langue françoyse

  • artere — ARTERE. s. f. C est dans le corps de l animal un vaisseau rond & long en forme de tuyau qui reçoit le sang du coeur, & le communique aux veines. Un Chirurgien luy a piqué l artere en le saignant, il eut l artere coupée …   Dictionnaire de l'Académie française

  • artère — (ar tê r ) s. f. 1°   Terme d anatomie. Les artères sont des vaisseaux destinés à porter le sang soit du ventricule droit du coeur au poumon, soit du ventricule gauche du coeur à toutes les autres parties du corps. •   La grande artère qui en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ARTÈRE — s. f. T. d Anat. Vaisseau du corps de l homme ou de l animal, qui porte le sang du coeur vers les extrémités. Le chirurgien lui piqua l artère en le saignant. Il eut l artère coupée. Battement d artère …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARTÈRE — n. f. T. d’Anatomie Tube musculaire, élastique et contractile dans lequel le sang, projeté par les dilatations du coeur, est porté dans tous les organes. Artère pulmonaire. Il eut l’artère coupée. Battement d’artère. Il se dit au figuré des Voies …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • artère — nf. groussa artère van na (Saxel) / vin na (Albanais.001) <grosse veine> ; artéra (001, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • artere — …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”