Arthur William Loth

Arthur William Loth, né à Rennes le 8 mai 1888 et décédé à Malestroit en 1957, est un savant français à l'origine en 1920 d'un système de navigation pour l'aviation qui porte son nom. Il est le fils du linguiste et historien Joseph Loth. Son nom s'est retrouvé mêlé au début des années trente à un procès entre deux inventeurs revendiquant l'invention de phares hertziens, qui permit d'établir que Loth avait par le passé déposé des brevets pour des inventions dues à des officiers de la marine française (Audouard, Floch, Bonnet, Lair, Marrec)[1].


Sommaire

Le guidage de Loth

But de l'invention

L'idée était de fournir aux avions un moyen de naviguer de nuit ou par mauvais temps, ce qui était considéré au début des années 1920 comme un progrès permettant de multiplier par deux la vitesse des aéronefs sur les longues distances[2].

Principe de base

Le principe fondamental du guidage de Loth repose sur un champ magnétique généré par un courant alternatif à haute fréquence dans un câble mis à la terre à chaque extrémité[3]. Il est alors possible de détecter ce champ à bord d'un aéronef équipé d'un instrument adapté, jusqu'à une altitude de 10000 pieds par rapport au dispositif émetteur[2] (le guidage n'était cependant optimal qu'en dessous d'environ 6000 pieds, et autorisait une distance latérale d'environ 1 mile). Ainsi, le pilote pouvait déterminer la position de l'avion par rapport au câble et par conséquent son cap.

Équipement au sol

Équipement embarqué

Expérimentations connues

Avant l'adaptation par Loth de ces câbles à l'aviation, des expérimentations pour guider des navires avaient été menées à Portsmouth et New York[2].

Jean Hubert[4] décrit deux installations aéronautiques sur le sol français. À Villacoublay tout d'abord, avec une ligne aérienne de 3 km parcourue par un courant alternatif de fréquence 600 Hz (suivie avec succès par une limousine Nieuport et un bimoteur Farman. Puis au Bourget, sur quelques kilomètres également, mais avec un retour à la terre.

Il semblerait que le système, malgré une idée prometteuse, soit par la suite complètement tombé dans l'oubli.

Notes et références

  1. Charles-Victor Hervé, Debout magistrats de France ! Tréguier, 1931
  2. a, b et c (en) « The Loth Guide Cable, An Interesting French Aid to Air Navigation », dans The Royal Aero Club of the United Kingdom, Official Notices to Members, 16 mars 1922 [texte intégral (page consultée le 13 novembre 2008)] 
  3. (en) Arthur William Loth, « Patent Specification, Improved Apparatus for Electrically Enabling Bodies to Follow a Marked Out Route », dans [[1]], 29 juillet 1920 [texte intégral (page consultée le 13 novembre 2008)] 
  4. Jean Hubert, Chronique de la navigation aérienne, Toulouse, ENAC, 1987, 349 p.  Le câble de Loth y est décrit page 65.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arthur William Loth de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • William Loth — Arthur William Loth Arthur William Loth, né à Rennes le 8 mai 1888 et décédé à Malestroit en 1957, est un savant français à l origine en 1920 d un système de navigation pour l aviation qui porte son nom. Il est le fils du linguiste et… …   Wikipédia en Français

  • Loth (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Loth est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom ou patronyme 2 Saints et perso …   Wikipédia en Français

  • LOT —  Pour l’article homophone, voir Lotte. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Lot —  Pour l’article homophone, voir Lotte. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Lot est un nom commun ou un nom propre qui peut désigner Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Bundesstaaten des Deutschen Reichs — Deutsches Reich 1871–1918 …   Deutsch Wikipedia

  • Deutsche Kaiserzeit — Deutsches Reich 1871–1918 …   Deutsch Wikipedia

  • Prix de Rome — Pour les articles homonymes, voir Prix de Rome (homonymie). Prix de Rome Palais M …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Membres De L'Académie Des Inscriptions Et Belles-Lettres — de l Institut de France. Dénominations Périodes Membres Académie royale des inscriptions et médailles 1663 1701 Membre M 1702 1715 Membre honoraire H …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'Academie des inscriptions et belles-lettres — Liste des membres de l Académie des inscriptions et belles lettres Liste des membres de l Académie des inscriptions et belles lettres de l Institut de France. Dénominations Périodes Membres Académie royale des inscriptions et médailles 1663 1701… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'Académie des inscriptions et belles-lettres — de l Institut de France. Dénominations Périodes Membres Académie royale des inscriptions et médailles 1663 1701 Membre M 1702 1715 Membre honoraire H Membre pension …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”