Pilosite humaine

Pilosité humaine

Distribution de la pilosité chez la femme et l'homme
Schéma d'un ollicule pileux

La pilosité humaine axillaire ou pubienne est plus ou moins abondante chez tous les humains au sein même d'une population, mais la présence de poils au niveau des aisselles et des organes génitaux est constante.

Dans l'espèce humaine, il y a de manière invariable le même nombre, ainsi que le même emplacement, de follicules pilleux et de poils qui en résultent.

Les seules différences, que l'on peut constater chez l'Homme, proviennent de l'influence des hormones androgènes (testostérone essentiellement) sur les follicules pileux donnant lieu à des variations de type de poil.

Ces influences dépendent de la sensibilité physiologique des récepteurs aux androgènes et du taux de production de ceux-ci.

La pilosité humaine est parfois utilisée comme référence pour certaines idéologies racistes. En effet, le fait que certaines populations soient, en moyenne, plus ou moins poilues, est parfois utilisé pour les classer en catégories distinctes, et en déduire des implications quant à leurs caractéristiques morales.
Par exemple, certaines personnes voient le corps de nombreux asiatiques et africains comme étant glabres. Pour d'autres, ces différences relèveraient de la mythologie, et ne tiendraient pas compte des différences de pilosité qui peuvent exister au sein même d'une population. Par exemple, au Japon il existe toute une palette de pilosités qui va, en moyenne, en s'intensifiant en allant vers le nord. Les Aïnous du Nord du Japon étant tout aussi poilus que les Européens.

Yu Zhenhuan dit « l'enfant poilu », né en 1978 dans la province de Liaoning, Chine, est considéré comme l'homme le plus poilu au monde.

Cheveux

Article détaillé : cheveux.

Articles connexes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Pilosit%C3%A9 humaine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pilosite humaine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pilosité humaine — Distribution de la pilosité chez la femme et l homme Schéma d un follicule pileux …   Wikipédia en Français

  • Pilosité — humaine Distribution de la pilosité chez la femme et l homme …   Wikipédia en Français

  • Pilosité pubienne — Poil pubien L Origine du monde de Gustave Courbet montre les poils pubiens d une femme. Les poils pubiens sont, chez l humain, des poils situés au niveau des organes génitaux, dans l entre jambe et quelquefois en haut de l intérieur des… …   Wikipédia en Français

  • Crimes contre l'espèce humaine — Homo sapiens Pour les articles homonymes, voir Homo sapiens et Homme …   Wikipédia en Français

  • Espèce humaine — Homo sapiens Pour les articles homonymes, voir Homo sapiens et Homme …   Wikipédia en Français

  • Origine de l'espèce humaine — Homo sapiens Pour les articles homonymes, voir Homo sapiens et Homme …   Wikipédia en Français

  • CROISSANCE HUMAINE — La croissance staturale humaine résulte avant tout du développement du squelette jusqu’à l’âge adulte. Elle dépend donc essentiellement de l’activité des cartilages de conjugaison, constitués de cellules en constant renouvellement, qui préparent… …   Encyclopédie Universelle

  • Poil — Cet article concerne l acception stricte du poil comme phanère kératinisé caractéristique des mammifères. Pour les autres significations, voir Poil (homonymie). Follicule pileux …   Wikipédia en Français

  • A.A.T. (Aquatic Ape Theory) — Théorie du primate aquatique La Théorie du Primate Aquatique (de l anglais A.A.T. ou Aquatic Ape Theory) est une hypothèse qui propose un ancêtre aquatique ou semi aquatique parmi ceux de l homme moderne ce qui aurait notamment contribué à l… …   Wikipédia en Français

  • Theorie du primate aquatique — Théorie du primate aquatique La Théorie du Primate Aquatique (de l anglais A.A.T. ou Aquatic Ape Theory) est une hypothèse qui propose un ancêtre aquatique ou semi aquatique parmi ceux de l homme moderne ce qui aurait notamment contribué à l… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”