Armée de l'air impériale japonaise

Service aérien de l'armée impériale japonaise

Le Service aérien de l'Armée impériale japonaise (Dai-Nippon Teikoku Rikugun Kōkū Hombu) était le corps d'aviation basé à terre de l'armée. Cette force ne constituait pas l'unique force aérienne puisque l'armée impériale et la marine impériale japonaise possédaient chacune leur propre aviation militaire. L'aviation de l'armée impériale servait à approvisionner les troupes ou à leur assurer un soutien tactique. Ce service est entre autres responsable du bombardement intensif des villes comme Nankin et Chongqing au cours de l'invasion de la Chine. Le prince Naruhiko Higashikuni en fut commandant en 1937.

Le Service aérien de la marine impériale japonaise (Dai-Nippon Teikoku Kaigun Kôku Hombu) opérait quant à lui des bombardements stratégiques et assurait la défense de l'espace aérien national. Les combats aériens dans le Pacifique au cours de la Seconde Guerre mondiale ont été effectués par les hommes et les avions de ce service. Supprimé en 1945 après la défaite du Japon, une autre armée de l'air à était crée dans ce pays en 1954, la force aérienne d'autodéfense japonaise.

Le Hiryuu, bombardier de type Mitsubishi Ki-67-2 de l'aviation japonaise.

Sommaire

Organisation

à compléter

Le Service aérien de l'armée impériale était divisé en 5 armées de l'air, koku-gun, chacune étant s'occupant d'une région en particulier. Ces 5 armées étaient :

  • 1 - Principale armée de l'air  : QG Tokyo, constituée par l'armée de défense du Japon, l'armée de Formose, et l'armée Chosen (gérant la Corée)
  • 2 - Armée de l'air de la Mandchourie: QG Hsinking
  • 3 - Armée de l'air du Sud : QG Singapour
  • 4 - Armée de l'air de Nouvelle-Guinée, créée en 1943 : QG Rabaul et Wewak
  • 5 - Armée de l'air de Chine, formée en 1944, QG : Nankin

Chaque armée de l'air contient au moins deux divisions (hiko-shidan). Chaque division contient 3 sections (shotai).

Les armées de l'air comptaient aussi des unités spéciales d'attaque (Shimbu-tai), où l'on trouvait les fameux kamikazes.

Forces

En 1940, le Service aérien de l'armée impériale était constitué de :

  • 33 000 personnes
  • Plus de 1 600 avions organisés en 86 compagnies
    • 36 compagnies de chasseurs
    • 28 compagnies de bombardiers légers
    • 22 compagnies de bombardiers moyens

Uniformes

En tant que membres de l'armée impériale japonaise, les soldats de ce corps militaire portent les uniformes standards de cette armée. Seuls le personnel volant et les personnes s'occupant de la maintenance des avions portent l'uniforme bleu ciel avec les bandes.

Le système Kitai

Le Service aérien de l'armée impériale utilisait le système Kitai pour donner des chiffres à ses avions. On abrégeait Kitai en Ki et on ajoutait un nombre derrière, d'autres nombres pouvaient être ajoutés pour indiquer une amélioration (version). Exemple : Mitsubishi Ki-1-11. Ce système est différent de celui qui était utilisé en Europe, en effet on y utilisait un système basé sur le type de l'avion.

Attaques bactériologiques

En 1940, pendant la Seconde guerre sino-japonaise, le Service aérien de l'armée impériale japonaise bombarda la ville de Ningbo avec des bombes en céramique contenant des puces porteuses de la peste[1]. Selon Daniel Barenblatt, les princes Takahito Mikasa et Tsuneyoshi Takeda asistèrent à une projection spéciale donnée par Shiro Ishii d'un film montrant ces bombardements[2].

Voir aussi

Notes et références

Liens internes

  • Portail du Japon Portail du Japon
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Service a%C3%A9rien de l%27arm%C3%A9e imp%C3%A9riale japonaise ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armée de l'air impériale japonaise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armée de l'air soviétique — Armée de l air russe L Armée de l air russe (en russe : Военно воздушные cилы России, Voïenno vozdouchnye sily Rossiï), est l armée de l air de la Fédération de Russie et auparavant de l Union soviétique. Elle fut constituée sous sa forme… …   Wikipédia en Français

  • Armée de l'air (Japon) — Force aérienne d autodéfense japonaise Force aérienne d autodéfense japonaise Cocarde de la Force aérienne d autodéfense japonaise Période 1er juillet  …   Wikipédia en Français

  • Armée de l'air russe — Emblème de l armée de l air russe …   Wikipédia en Français

  • Liste des as de l'armee de l'air japonaise (1937-1945) — Liste des as de l armée impériale japonaise (1937 1945) L As de l aéronavale japonaise, Hiroyoshi Nishizawa survole en 1943 les îles Salomon à bord de son Mitsubishi A6M3. Après la bataille des Salomon orientales, l aviation japonaise opère… …   Wikipédia en Français

  • Liste des as de l'armée de l'air japonaise (1937-1945) — Liste des as de l armée impériale japonaise (1937 1945) L As de l aéronavale japonaise, Hiroyoshi Nishizawa survole en 1943 les îles Salomon à bord de son Mitsubishi A6M3. Après la bataille des Salomon orientales, l aviation japonaise opère… …   Wikipédia en Français

  • Liste d'as de l'aviation — Normalement le statut d as s obtient au bout de cinq victoires en combat aérien. Mais ce comptage ne prend pas en compte les victoires « probables » (la victoire n a pas été confirmée par d autres observateurs que le pilote), ou bien… …   Wikipédia en Français

  • Histoire militaire de l'Australie — L’histoire militaire de l Australie est relativement courte et, pourtant, depuis les 220 ans qu a commencé la colonisation européenne, l Australie a été impliquée dans de nombreux conflits et guerres. Au début, les affrontements entre Aborigènes… …   Wikipédia en Français

  • Service aerien de l'armee imperiale japonaise — Service aérien de l armée impériale japonaise Le Service aérien de l Armée impériale japonaise (Dai Nippon Teikoku Rikugun Kōkū Hombu) était le corps d aviation basé à terre de l armée. Cette force ne constituait pas l unique force aérienne… …   Wikipédia en Français

  • Service aérien de l'armée impériale japonaise — Le Service aérien de l Armée impériale japonaise (大日本帝國陸軍航空本部, Dai Nippon teikoku rikugun kōkū honbu?) était le corps aviation basé à terre de l armée. Cette force ne constituait pas l unique force aérienne puisque l armée impériale et la marine… …   Wikipédia en Français

  • Histoire militaire de l'Australie pendant la Seconde Guerre mondiale — Une équipe australienne de mitrailleurs en action contre les positions japonaises près de Wewak en juin 1945 L Australie entra dans la Seconde Guerre mondiale, peu après l invasion de la Pologne en déclarant la guerre à l Allemagne le 3 septembre …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”