Phalange Espagnole

Phalange espagnole

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phalange.
Drapeau phalangiste

La Phalange (Falange Española), était une organisation politique espagnole nationaliste d'obédience fascisante fondée le 29 octobre 1933 par José Antonio Primo de Rivera, fils de Miguel Primo de Rivera, ancien dictateur d'Espagne de 1923 à 1930.

Ce parti tire son nom des formations militaires de la Grèce antique et s'inspire du fascisme italien[réf. nécessaire]. Ce parti nationaliste joua un rôle important dans la guerre civile face aux républicains.

Sommaire

Fondation

Cet article fait partie
de la série sur le fascisme.
Fasces2.png

sous-série sur la politique

Types et formes dérivées
Intégralisme
Austrofascisme
En France
En Croatie
Garde de fer
Phalangisme
Nazisme
Rexisme


Dans l'Histoire
Histoire de l'Italie fasciste Fascio
Marche sur Rome
République sociale italienne


Sujets connexes
Adolf Hitler
Corporatisme
Parti fasciste russe
Benito Mussolini
National-syndicalisme
National-anarchisme
National-bolchévisme
Néo-fascisme
Néonazisme


modifier

En 1934, soit un an après sa fondation par Primo de Rivera, la Phalange fusionna avec les Juntas de Ofensiva Nacional-Sindicalista (JONS) de Ramiro Ledesma Ramos pour devenir la Falange Española Tradicionalista de las Juntas de Ofensiva Nacional-Sindicalista (FET de las JONS).

À l'époque de la seconde république espagnole, les militants de la Phalange s'illustrent dans les combats de rue contre les militants révolutionnaires de gauche et d'extrême gauche.

Lors des élections de février 1936, le parti, qui a refusé de rejoindre le Front national dirigé par la CEDA, recueille moins de 1% des suffrages qui a pu s'avérer vital pour la défaite d'extrême justesse de la CEDA face au Front populaire.

Le 6 juillet 1936, José-Antonio Primo de Rivera est arrêté et emprisonné alors que la phalange est sous le coup d'une interdiction.

Contraint plus qu'enthousiaste, Primo de Rivera rejoint au dernier moment la conspiration militaire et la rébellion nationaliste qui tente un coup de force le 17 juillet 1936, marquant le début de la guerre civile espagnole.

Guerre civile

Le soulèvement national va être pour la Phalange une véritable "divine surprise". En effet, alors qu'elle n'avait même pas recueilli 1% des voix aux élections de 1936, ses effectifs ne cessèrent alors de gonfler dans des proportions considérables. Elle accueillit de nombreux anciens anarchistes de la FAI (Fédération anarchiste ibérique) qui se trouvèrent alors bloqués en zone "nationale", ce qui leur valut d'ailleurs le nom de "Faïlangistas" ! Pour montrer la perméabilité des frontières entre les deux camps, on peut donner comme exemple le cas des deux frères du chef anarchiste Buenaventura Durruti, Marciano et Pedro, qui étaient tous deux phalangistes ; Marciano avait d'ailleurs essayé d'organiser une rencontre entre son frère Buenaventura et José Antonio Primo de Rivera avant la guerre civile.

Après l'exécution sommaire de José-Antonio Primo de Rivera en représailles au soulèvement militaire, la Phalange va se confondre avec les structures militaires nationalistes. Suite à un incident entre phalangistes de courants opposés, qui entraîna la mort de deux phalangistes à Salamanque le 16 avril 1937, Franco, qui ne pouvait se permettre des divisions dans son camp en pleine guerre, précipita son projet d’unification de la Phalange et des Traditionalistes carlistes. Le décret d’unification, promulgué dès le 19 avril 1937, entraînait de facto la disparition de la Phalange espagnole telle que la concevait José Antonio.

Période franquiste (1939-1975)

Après la Guerre civile, elle est intégrée au régime franquiste selon une obédience au national-catholicisme, de bon teint avec une historiographie révisée par les vainqueurs, associant la cause du camp nationaliste avec la Reconquista qui fut fondatrice de l'État espagnol.

La manœuvre permit en outre d'écarter les fondateurs politiques de la Phalange d'origine, aux idées radicales, de l'appareil d'État alors en formation au sortir de la victoire nationaliste : une pierre, deux coups.

Ce mythe reliant l'apôtre combattant saint Jacques le Majeur (San Jacobo) avec ladite cruzada de la phalange persistera dans la propagande de l'appareil de la junte jusque la mort du dictateur. L'emploi du terme croisade permit de donner un sauf-conduit à la population face à l'abomination des crimes fratricides perpétrés par chacun des camps pendant le conflit.

Depuis 1975

Après la fin du franquisme, plusieurs groupes d'extrême-droite revendiquent le nom de Phalange. Les différents mouvements se réclamant de la Phalange existent encore aujourd'hui, bien que n'ayant pas de poids électoral notable (Falange Auténtica, Falange Española de las JONS, FE - La Falange).

Hymne

L'hymne de la phalange est dans un style de marche militaire, Cara al sol (Face au soleil, en français) de José Solis Ruiz dont les paroles furent écrites par José Antonio Primo de Rivera.

Notes et références


  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Phalange espagnole ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phalange Espagnole de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Phalange espagnole — Pour les articles homonymes, voir Phalange. Drapeau phalangiste La Phalange espagnole (Falange Española), est une organisation politique espagnole nationaliste d obédience fascisante fondée le …   Wikipédia en Français

  • Phalange (Espagne) — Phalange espagnole Pour les articles homonymes, voir Phalange. Drapeau phalangiste La Phalange (Falange Española), était une organisation politique espa …   Wikipédia en Français

  • phalange — [ falɑ̃ʒ ] n. f. • 1213; lat. phalanx, phalangis, mot gr. (aux sens I et II) I ♦ 1 ♦ Hist. Formation de combat dans l armée grecque. « Au milieu se hérissait la phalange [...] cette horrible masse quadrangulaire remuait d une seule pièce,… …   Encyclopédie Universelle

  • Phalange — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Phalange », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le terme phalange peut avoir plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • Histoire espagnole — Histoire de l Espagne Histoire de l Espagne Préhistoire de l Ibérie Celtibères …   Wikipédia en Français

  • Deuxième République espagnole — Seconde République espagnole Seconde République espagnole Segunda República Española es 1931   1939 …   Wikipédia en Français

  • Deuxième république espagnole — Seconde République espagnole Seconde République espagnole Segunda República Española es 1931   1939 …   Wikipédia en Français

  • II République espagnole — Seconde République espagnole Seconde République espagnole Segunda República Española es 1931   1939 …   Wikipédia en Français

  • Seconde Republique espagnole — Seconde République espagnole Seconde République espagnole Segunda República Española es 1931   1939 …   Wikipédia en Français

  • Seconde République espagnole — Segunda República Española es 1931 – 1939 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”