Ardeneuse-Voie

Voie des Ardennes

Carte des axes romains, carolingiens, de la Voie des Ardennes et de la voie des hèvurlins.[1]

La Voie des Ardennes (ou l'Ardeneuse-Voie) reliait Jupille à Theux par Fraipont.

En wallon, elle était appelée ågn'neûse võye, par analogie avec les ågnes, les ânes, surnom des ardennais.

Primitivement, c'était probablement l'axe d'Atuatuca Tungrorum à Augusta Treverorum, de Tongres à Trèves.

Très ancienne liaison entre la Principauté de Liège et la Principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy. De là, les foires de Leipzig et de Francfort, la Lorraine et la Bourgogne.

Au IXe siècle, les éléments sont plus précis et l'on retrouve le tracé exact.

Sommaire

Trajet

De Tongres à Herstal

De Tongres, elle utilise la ligne droite de la Chaussée Brunehaut, qui traverse Liers et Vottem, elle devait ensuite descendre Rue de la petite foxhale, pour arriver au gué de l'île Monsin. Mais les terrils des charbonages et les travaux des berges de la Meuse ont fait disparaître toutes traces à la Préhale.

Article détaillé : Voie de Tongres à Herstal.

Le gué de la Meuse

Pendant les crues de la Meuse on attendait de part et d'autre de la rive côté Tongres à Herstal, côté Aix-la Chapelle et Trèves à Jupille.

Au XIX le passèdje d'êwe existait encore au début du XXeme siècle il allait du passèdje di l'êwe lâvâ à Jupille au lieu-dit wadje à Herstal[2]

Iovis villa

De Jupille à Fraipont

Partant du gué de la Meuse à Jupille, le flo de Jupille était actuellement Place des Martyrs anciennement appelée place du Grand-fossé. Les chanoinesses qui fondèrent le couvent de Jupille autour du vieux donjon roman qui subsiste, viennent de Trèves Le tracé utilise la très longue vallée de Moulins-sous-Fléron et monte le long du Hé-des-Chênes jusqu'à Fléron.

Elle doit, à cet endroit être commune avec la chaussée qui allait vers Aix-la-Chapelle qui elle empruntait la crète du plateau de Herve jusqu'à Henri-Chapelle.

On retrouve sa trace au flo (étang-abreuvoir) des Trois-Chênes, étang comblé à Retinne.

Ensuite, d’Au-Batch à Ayeneux, elle se dirige vers les carmes de Wégimont.

Elle passe alors la Magne au Fond-de-Gotte et emprunte la Voie de Theux pour se diriger vers Saint-Hadelin ancienne dépendance de la Principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy.

Elle traverse la commune d'Ayeneux à Hoteu, puis se dirige vers Plate-Falise et le flo de Riessonsart.

Elle traverse ensuite la campagne de l’Oneû pour emprunter le gué de Saint-Hadelin. Ce gué sera plus tard remplacé par un pont appelé Bonne-Hépont.

De Saint-Hadelin, elle se dirige vers le flo de Hansé, actuelle mare de Hansé.

Voie des hêvurlins

En passant à la Croix-Renard la Voie des hêvurlins la rejoint pour ensuite descendre vers Fraipont où il existe un gué sur la Vesdre.

Le gué de la Vesdre

SI l'on parle d'un gué romain sur la Vesdre en amont de la Vesdre à Goffontaine, le gué de Fraipont, propriété de la Principauté abbatiale de Stavelot-Malmédy qui atteste d'un pont en ruine à Fraipont, fractam pontem au Xe siècle.

La voie de Theux

Tronçon plus récent de l'Ardeneuse vôye qui, suivant l'époque, c'est-à-dire au gré de l'évolution des frontières entre le Duché de Limbourg et la Principauté de Liège, change de localisation en même temps que le lieu de péage, tributaire des frontières fluctuantes. On l'appelle aussi voie de Malmedy ou voie de Liège à Franchimont, et prend localement d'autres noms. [3]

De Fraipont à Stavelot

Elle utilise ensuite les territoires de la Principauté de Stavelot-Malmedy.

De Fraipont passe ensuite à Banneux village, Deigné, La Reid, Desnié, Stoumont et La Gleize.

  • Les habitants de ces villages (Roanne, Lierneux, Bodeux, Rahier et La Gleize) appellent la Voie des Ardennes " Voie des hêvurlins" qui pour eux se dirige vers Herve où se tient le grand marché.

De Stavelot à Trèves

Partant de l'abbaye de Stavelot, on faisait étape à Saint-Vith, Prüm et au vicus Beda, Bitburg.

Note et références

  1. Moutschen & all, Visages d'Olne, 2009
  2. Houvelez S. Djoupèye divin on vî Mureû, Moutschen J.Ph Com pers
  3. Moutschen J-Ph. & all - Visages d'Olne, pages 62, Edition de la Commune d'Olne; 2007, pp.287

Voir aussi

Ce document provient de « Voie des Ardennes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ardeneuse-Voie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Voie de Malmedy — Voie des Ardennes Carte des axes romains, carolingiens, de la Voie des Ardennes et de la voie des hèvurlins.[1] La Voie des Ardennes (ou l Ardeneuse Voie) reliait Jupille à Theux par Fraipont. En wallon, elle …   Wikipédia en Français

  • Voie des ardennes — Carte des axes romains, carolingiens, de la Voie des Ardennes et de la voie des hèvurlins.[1] La Voie des Ardennes (ou l Ardeneuse Voie) reliait Jupille à Theux par Fraipont. En wallon, elle …   Wikipédia en Français

  • Voie des Ardennes — Carte des axes romains, carolingiens, de la Voie des Ardennes et de la voie des hèvurlins[1]. La Voie des Ardennes (ou l Ardeneuse Voie) reliait Jupille à Theux par Fraipont. En wallon, elle était appelée ågn neûse võye, par analogie …   Wikipédia en Français

  • Histoire du ban d'Olne — Vase à Buste de Jupille, proche de la Villa Solmania et du Vicus Alno. Grand Curtius à Liège[note 1],[1] …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”