Archer à cheval

Archerie montée

Archer à cheval Houlagides

L'archerie montée désigne une technique de combat impliquant un cavalier armé d'un arc. Pour utiliser son arc, le cavalier doit lâcher les rênes et de tels soldats ont doncbesoin d'une habileté équestre exceptionnelle. Cette façon de combattre est typique des nomades à cheval des steppes eurasiennes. Parmi les peuples connus dans ce domaine, on trouve les Arméniens, les Bulgares, les Huns ou Xiongnu,les Hongrois, les Köktürks les Mongols, les Parthes, les Sarmates, les Scythes et les Turcs. Au Japon, la cavalerie archère s'appelle Yabusame. Les indiens d'Amérique du Nord ont aussi utilisé cette méthode de combat.

Tirer à l'arc exige d'un archer qu'il déplace son poids derrière l'épaule du bras qui tient l'arc. Par ailleurs les flèches ont une efficacité relativement faible et ne servent à rien dans les combats rapprochés. Les archers à pied étaient donc extrêmement vulnérables, particulièrement contre des adversaires portant des armures. Les archers à cheval, avec leur poids qui reposait sur le dos de leur monture, pouvaient encocher et tirer tout en se déplaçant. Une tactique célèbre est celle des Parthes, capables de continuer à tirer pendant qu'ils rompaient le combat et s'enfuyaient. Pour cette raison, l'expression « la flèche du Parthe » peut aussi s'appliquer à une remarque particulièrement désagréable, lorsque la conversation est quasiment terminée.

L'arme préférée des archers à cheval était l'arc à double courbure, assez compact pour tirer depuis un cheval mais avec une portée et une force de pénétration suffisantes. La seule chose qu'ils pouvaient craindre étaient les flèches adversaires mais ils pouvaient tourner le dos et s'enfuir hors de leur portée après chaque attaque. Ils n'avaient donc besoin que d'une armure légère, voire d'aucune, ce qui leur permettait d'utiliser de petites montures comme des poneys. Ils s'équipaient donc à bon marché et leur mobilité stratégique en était accrue.

Les mouvements du cheval en course sont cependant une gêne qui empêche de viser avec exactitude. Avec l'invention des étriers, les archers ont pu se dresser sur eux pour amortir le mouvement du cheval. Une autre méthode pour augmenter la précision du tir est de décocher quand aucun des sabots du cheval ne touche terre. Toutefois, la méthode la plus utilisée reste le tir sur zone, plus rapide, et qui douche l’adversaire : ainsi, même non-touché, celui-ci est ralenti.

Les archers à cheval ont joué un rôle essentiel dans les batailles de Carrhes et de Legnica. Dans les deux cas ce sont eux qui l'ont emporté parce que leurs adversaires avaient besoin du contact direct. Le développement des armes à feu modernes a eu finalement raison des archers à cheval

Sommaire

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail du monde équestre Portail du monde équestre
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Archerie mont%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Archer à cheval de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Archer a cheval — Archerie montée Archer à cheval Houlagides L archerie montée désigne une technique de combat impliquant un cavalier armé d un arc. Pour utiliser son arc, le cavalier doit lâcher les rênes et de tels soldats ont doncbesoin d une habileté équestre… …   Wikipédia en Français

  • Archer À Cheval — Archerie montée Archer à cheval Houlagides L archerie montée désigne une technique de combat impliquant un cavalier armé d un arc. Pour utiliser son arc, le cavalier doit lâcher les rênes et de tels soldats ont doncbesoin d une habileté équestre… …   Wikipédia en Français

  • Archer de cheval — Archerie montée Archer à cheval Houlagides L archerie montée désigne une technique de combat impliquant un cavalier armé d un arc. Pour utiliser son arc, le cavalier doit lâcher les rênes et de tels soldats ont doncbesoin d une habileté équestre… …   Wikipédia en Français

  • archer — Archer. s. m. Homme de guerre combattant avec l arc. Archer à pied. archer à cheval. compagnie d Archers. Il n y a plus de cette sorte d Archers en France. Archer, Se dit aujourd huy de ces gens. qui sont armez d épées, de hallebardes, d armes à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • archer — ARCHER. s. m. Homme de Guerre, combattant avec l arc. Archer à pied. Archer à cheval. En ce sens là, il n y a plus d Archers en France. f♛/b] On appeloit autrefois Francs Archers, Une sorte de Milice établie par Charles [b]VII.Archers, se dit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Archer monté — Archerie montée Archer à cheval Houlagides L archerie montée désigne une technique de combat impliquant un cavalier armé d un arc. Pour utiliser son arc, le cavalier doit lâcher les rênes et de tels soldats ont doncbesoin d une habileté équestre… …   Wikipédia en Français

  • Cheval — Pour les articles homonymes, voir Cheval (homonymie). Cheval …   Wikipédia en Français

  • Cheval dans l'Antiquité — Article principal : Cheval. L utilisation du cheval dans l Antiquité fut très importante pour de nombreux peuples, en particulier pour le transport et la guerre car la maitrise de cet animal fut parfois le facteur de victoire ou de défaite… …   Wikipédia en Français

  • ARCHER — s. m. Homme de guerre, combattant avec l arc. Archer à pied. Archer à cheval. Il n y a plus d archers en France.   Francs archers. Nom d une milice qui avait été créée par Charles VII. ARCHER, se disait particulièrement, autrefois, de Certains… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ARCHER — n. m. Celui qui combattait avec l’arc. Archer à pied. Archer à cheval. Francs archers, Nom d’une milice qui avait été créée par Charles VII. Il désignait particulièrement Certains officiers subalternes de justice ou de police. Archer du grand… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”