Arawak

Arawaks

Femme arawak, par John Gabriel Stedman (gravure colorée datée de 1818)

Les Arawaks (arahuacos en espagnol) sont des Amérindiens des Antilles issus de la forêt amazonienne, proches de la culture saladoïde (ce nom est issu du site éponyme vénézuélien de Saladero). Le nom d'Arawaks qu'on leur a donné ne désigne pas un peuple en particulier mais une famille linguistique à laquelle se rattachent de nombreuses populations amérindiennes d'Amazonie dont les populations Kali'na ou Caraïbes.

À la fin du XVe siècle siècle, les Arawaks étaient dispersés en Amazonie, sur toutes les Grandes Antilles, aux Bahamas, en Floride et sur les contreforts des Andes.

Les plus connues des peuplades Arawaks sont les Taïnos qui vivaient principalement sur l'île d'Hispaniola, à Porto Rico et dans la partie orientale de Cuba. Ceux qui peuplaient les Bahamas s'appelaient les Lucayans.

Il s'agit de populations néolithiques pratiquant l'agriculture, la pêche et la cueillette, mais ils produisirent une céramique typique extrêmement décorée par la technique de l'adorno et les peintures blanches, noires, ocres. Les populations amérindiennes des Antilles ne connaissaient pas l'écriture.

Dans leur phase la plus récente (800-900 après J.C.) et aux Petites Antilles, les Arawaks se rattachent à la culture suazoïde, du nom du site éponyme vénézuélien de Suazeï. Ceux-ci ont été longtemps désignés sous l'appellation de caraïbe. Ces populations ne sont pas des populations radicalement différentes des populations saladoïdes.

On dit que les Arawaks avaient une doctrine bien particulière quant aux animaux qu'ils tuaient : ils s'excusaient et les remerciaient pour leur viande.

Sommaire

Contact avec les Européens et génocide

Les Arawaks sont les premiers Amérindiens à avoir eu un contact avec les Espagnols du XVe siècle, c’est-à-dire Christophe Colomb et son équipage. Le bateau de Colomb arrivait alors aux Bahamas, l'étrange gros navire attirait la curiosité des Amérindiens, qui, émerveillés, s'en allèrent à la nage à la rencontre des visiteurs. Quand Colomb et ses marins débarquèrent, armés de leurs épées, parlant leur étrange langage, les Arawaks leur apportèrent rapidement de la nourriture, de l'eau, des cadeaux. Plus tard Colomb écrira ceci : « Ils nous apportèrent des perroquets, des ballots de coton, des javelots et bien d'autres choses, qu'ils échangèrent contre des perles de verre et des grelots. Ils échangèrent de bon cœur tout ce qu'ils possédaient. Ils étaient bien bâtis, avec des corps harmonieux et des visages gracieux [...] Ils ne portent pas d'armes - et ne les connaissent d'ailleurs pas, car lorsque je leur ai montré une épée, ils la prirent par la lame et se coupèrent, par ignorance. Ils ne connaissent pas le fer. Leurs javelots sont faits de roseaux. Ils feraient de bons serviteurs. Avec cinquante hommes, on pourrait les asservir tous et leur faire faire tout ce que l'on veut. »[réf. nécessaire]

Colomb, fasciné par ces gens si hospitaliers écrira plus tard : « Dès que j'arrivai aux Indes sur la première île que je rencontrai, je m'emparai par la force de quelques indigènes, afin qu'ils apprennent et puissent me donner des renseignements sur tout ce qu'on pouvait trouver dans ces régions. »[1]

Notes et références

  1. Extrait du journal de bord de Christophe Colomb, cité dans le livre d'Howard Zinn (voir bibliographie)

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Jan Rogoziński, A brief history of the Caribbean : from the Arawak and the Carib to the present, New York, Facts on File, 1999, (ISBN 0816038112)
  • (fr) Howard Zinn, Une histoire populaire des Etats-Unis : de 1492 à nos jours, Editions Agone, 2002.

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de la Caraïbe Portail de la Caraïbe
Ce document provient de « Arawaks ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arawak de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arawak — Frau von John Gabriel Stedman Die Arawak, Aruak oder Arawaken (aus dem Lokono aru, „Cassava Blüte“) sind ein indigenes Volk an der Nordküste Südamerikas. Die Arawak sind namensgebend für die Ethnische Gruppe der Arawak, die sich über fast ganz… …   Deutsch Wikipedia

  • Arawak — Saltar a navegación, búsqueda Arawak puede referirse a: Pueblos y etnias arawak de América del Sur. Lenguas arawak, familia de lenguas de América del Sur. Idioma arawak lokono propiamente dicho. Obtenido de Arawak Categoría:… …   Wikipedia Español

  • arawak — ● arawak nom masculin Famille de langues indiennes parlées par les Arawaks …   Encyclopédie Universelle

  • Arawak — [ä′rä wäk΄, ar′ə wak΄] n. 1. a member of a South American Indian people living chiefly in NE South America and formerly in the West Indies 2. the language of this people …   English World dictionary

  • Arawak — /ar euh wahk , wak /, n., pl. Arawaks, (esp. collectively) Arawak. 1. a member of an Indian people once widespread in the Antilles but now confined to northeastern South America. 2. the language of the Arawaks. * * * American Indians of the… …   Universalium

  • Arawak — Los arawak o aruacos son indígenas americanos, que fueron vistos por los españoles en el Caribe y se caracterizaban por ser una etnia amigable. Incluyen a los taínos, que ocupaban las Antillas Mayores y Bahamas, los nepoya y suppoyo de Trinidad y …   Enciclopedia Universal

  • Arawak — noun (plural Arawak or Arawaks) Etymology: earlier Arwaca, Aroaca, an Arawak subgroup of 16th century Trinidad, perhaps from an Arawak name for the subgroup Date: 1769 1. a member of an Indian people of the Arawakan group now living chiefly along …   New Collegiate Dictionary

  • Arawak — The term Arawak (from aru , the Lokono word for cassava flour), was used to designate the Amerindians encountered by the Spanish in the West Indies. These include the Taíno, who occupied the Greater Antilles and the Bahamas (Lucayan) and Bimini… …   Wikipedia

  • Arawak — 1. adjective Pertaining to the Arawak peoples or their languages. 2. noun a) An Amerindian people who lived in the region of the Caribbean when the Spanish arrived in America. b) A group of Amerindian languages spoken around the …   Wiktionary

  • Arawak — Arawạk,   Völker und Sprachfamilie in Südamerika, Aruak …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”