Apple Keynote

iWork

Apple iWork
Importez le logo de ce logiciel
Développeur Apple
Dernière version iWork '09 (Keynote 5.0, Pages 4.0, Numbers 2.0) (le 6 janvier 2009) [+/−]
Environnement Mac OS X
Type Suite bureautique
Licence propriétaire
Site Web www.apple.com/fr/iwork

iWork désigne la suite logicielle de productivité ou bureautique lancée par Apple en janvier 2005 sous le nom de iWork'05. Elle a été développée dans le but de rendre les utilisateurs de Macintosh encore plus indépendants de Microsoft Office.

iWork '09 fonctionne sous le système d'exploitation Mac OS X 10.5 et ultérieur des ordinateurs Macintosh. Il fonctionne également sous certaines versions de Mac OS X 10.4 (par exemple 10.4.11) iWork '08 et antérieur fonctionne sous le système d'exploitation Mac OS X 10.3, 10.4 et 10.5 des ordinateurs Macintosh.

iWork se compose de trois applications, Keynote 5.0 et Pages 4.0 et Numbers 2.0.

Keynote 5.0, version 2009 de Keynote, entend s'imposer comme le standard en termes de logiciel de présentation sur Macintosh. Cette version a été enrichie de nouveaux effets et de nouveaux modèles de documents. Apple a aussi créé une application pour iPhone et iPod Touch disponible l'App Store sous le nom de Keynote Remote, qui agit comme une télécommande.

Pages 4.0 propose une solution complète de traitement de texte, enrichie de fonctions de PAO et des possibilités d'import/export vers Microsoft Word. La version livrée en 2009 dispose de trois modes : un mode traitement de textes, un mode mise en pages, et un mode plein écran.

Numbers 2.0 est le logiciel le plus amélioré d'iWork '09, enrichie avec une multitude de fonctions. C'est un tableur qui propose une interface novatrice (assez proche de Lotus Improv) dans lequel les tableaux sont libres dans un espace de travail qui permet la mise en page d'un document. Numbers permet de faire des imports/exports de/vers plusieurs formats : Microsoft Excel, CSV et PDF

Sommaire

Historique et positionnement

  • iWork est une suite bureautique simple, qui se veut être le successeur d'AppleWorks. iWork est apparu en 2005 puis a connu une version 06. La version actuelle est iWork '09, dont la principale amélioration de la suite est Numbers qui bénéficie d'un grand nombre de nouvelles fonctions.
  • Ce logiciel se positionne sur le créneau de Microsoft Works voire OpenOffice. On peut également le rapprocher de RagTime. Ce n'est pas une suite intégrée. iWork se compose de trois modules indépendants. iWork se veut le pendant bureautique d'iLife, la suite de loisirs numériques d'Apple.
  • L'interface de la suite de communication a été revue afin d'être en conformité avec les tendances données par iTunes, qui seront généalisées par l'arrivée de Mac OS X Leopard.

Avantages

  • Fidèle à la tradition d'Apple, iWork se présente comme une solution simple et intuitive permettant de créer facilement des documents numériques.
  • Les modèles par défaut permettent de créer immédiatement le type de document que l'on souhaite, et la personnalisation des modèles est très facile.
  • Il intègre les dernières technologies de Mac OS X (contrairement à la suite AppleWorks), comme la roue de couleurs ou Core Image.
  • Pages, Keynote et Numbers sont basés sur la même interface, intuitive. La prise en main est immédiate, avec le savoir-faire d'Apple en matière d’ergonomie.
  • Pages permet l'exportation vers des formats couramment utilisés (DOC, PDF, RTF, HTML, txt). Il permet également la lecture et l'importation des documents Word[1].
  • Keynote est compatible en importation et exportation avec les documents PowerPoint[1], mais le passage d'une présentation Keynote vers le format PPT de PowerPoint est limitée par les fonctions plus limitées de PowerPoint.
  • Keynote permet une exportation des présentations dans de nombreux formats (vidéo tout format, vidéo QuickTime interactive, Flash, PowerPoint, PDF, séquence d'images, DVD vidéo, HTML), ce qui permet de pouvoir faire ses présentations sur n'importe quel ordinateur ou appareil de salon.
  • Numbers permet une grande souplesse de mise en page des données.
  • iWork '09 permet la publication de document sur iWork.com (le service de partage de fichiers d'Apple) encore en version bêta gratuite, elle deviendra payante en version finale.

Inconvénients

Si l'ergonomie du logiciel semble satisfaire les clients d'Apple, son format de donnée en revanche représente un pas en arrière pour un logiciel de bureautique si récent ; c'est du moins la critique[2] que lui fait Tim Bray, co-inventeur du XML

  • Il n'a pas l'avantage d'être très répandu comme les formats de Microsoft Office (il permet cependant de créer et ouvrir des fichiers Microsoft Office) ;
  • Il n'a pas non plus celui d'être standardisé comme l'est OpenDocument ;
  • C'est un format instable. Il a complètement changé entre Keynote 1.x et Keynotes 2.x. et la suite iWork'09. Pour le futur, Apple précise : « Future versions of those products may use a different file format than the ones described here. Developers should understand that Apple cannot guarantee that the file formats described herein will be supported in those future versions of the iWork applications as they are currently supported. Changes to these file formats ought to be expected. » (Apple ne peut pas garantir que les formats de fichiers décrits ici seront pris en compte dans les futures versions des logiciels de iWork tel qu'elles le sont actuellement) ;
  • Bien que basé sur XML, ce n'est pas non plus un format ouvert. Apple précise : « This document does not describe the complete XML schema for either Pages 1.x or Keynote 2.x. The complete XML schema for both applications is not available and will not be made public » (Le schéma XML complet pour ces deux applications n'est pas disponible et ne sera pas rendu public)[3].
  • Incompatible avec l'Open Document donc Open Office.
  • Ne supporte pas bien, les langues complexes comme l'arabe ou l'hébreu alors que le système les gère très bien après 4 version de la suite et de nombreuses demandes des utilisateurs.

En conclusion, la pérennité des données saisies avec le logiciel Pages n'est donc pas garantie. La présence d'un export PDF nuance quelque peu ce constat, mais uniquement tant qu'on se contente de documents statiques.

Notes et références

  1. a  et b Les documents Word et PowerPoint considérés s'entendent aux formats respectifs DOC et PPT nativement gérés par les applications Word et PowerPoint de la suite Microsoft Office dans sa version 2003 (ou une version antérieure gérant ces formats).
  2. (en) Apple File Formats - Weblog de Tim Bray, 18 septembre 2005
  3. (en) Introduction to iWork Programming Guide - Document Apple, 09 novembre 2005

Voir aussi

Liens externes

  • iWork - Sur le site d'Apple France
  • Keynote - Sur le site d'Apple France
  • Pages - Sur le site d'Apple France
  • Numbers - Sur le site d'Apple France
  • iWork'09 Demo - Version d'évaluation, valable 30 jours
  • Portail Apple Portail Apple
Ce document provient de « IWork ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Apple Keynote de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Keynote (logiciel de presentation) — Keynote (logiciel de présentation) Pour les articles homonymes, voir Keynote. Keynote …   Wikipédia en Français

  • Keynote (logiciel de présentation) — Pour les articles homonymes, voir Keynote. Keynote …   Wikipédia en Français

  • Apple, Inc — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

  • Apple, Inc. — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

  • Apple Computer — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

  • Apple Computer Incorporated — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

  • Apple Computers — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

  • Apple Inc — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

  • Apple Inc. — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

  • Apple computer — Apple Inc. Pour les articles homonymes, voir Apple (homonymie). Apple Inc. Logo d Apple Inc …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”