Anémone de mer
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie).
Aide à la lecture d'une taxobox Anémones de mer
 Différentes anémones de mer
Différentes anémones de mer
Classification
Règne Animalia
Embranchement Cnidaria
Classe Anthozoa
Sous-classe Zoantharia selon ADW

Hexacorallia selon ITIS & NCBI

Ordre
Actiniaria
Hertwig, 1882
 Tomate de mer (Actinia equina)

Tomate de mer (Actinia equina)

Les anémones de mer (Actiniaria), nommées par analogie avec la fleur anémone, sont des cnidaires anthozoaires.

Anémones de mer à l'Aquarium des Deux Océans du Cap

Ce sont habituellement des polypes solitaires sans stade méduse, dépourvus d'exosquelette et dont la taille atteint de 1,25 cm à presque 2 m de diamètre. Les tentacules, habituellement nombreux, ont des nématocystes au poison urticant. Les anémones de mer sont aussi appelées actiniaires ou orties de mer.

Leur anatomie[1] montre un pied qui s'ancre dans le sable ou s'attache sur des substrats durs. Elles se déplacent par glissement sur le fond et peuvent même se déraciner et nager en cas d'attaque. Les anémones de mer hébergent dans leur tentacules des algues unicellulaires, des zooxanthelles, qui métabolisent l'énergie lumineuse en énergie exploitable par l'organisme. De façon opportuniste, elles se nourrissent de plancton, de petites crevettes ou poissons attrapés grâce à leurs tentacules, lesquels apportent ensuite la proie à l'orifice central pour la digestion dans une cavité centrale. Les excréments sortent du corps par le même orifice.

En cas d'agression, certaines anémones de mer sont capables de projeter des filaments blancs urticants, appelés aconties. Ces filaments ont des effets semblables à ceux des méduses pour l'homme. Les anémones de mer se reproduisent sexuellement ou par bourgeonnement asexué.

Sommaire

Symbiose

Anatomie de l'anémone

Les anémones de mer ont développé une symbiose avec les zooxanthelles de leurs tentacules, ces dernières assurant la majorité des apports énergétiques nécessaires à la croissance et à la survie de leur hôte.

Quelques-unes vivent en mutualisme avec d'autres organismes, notamment les bernard-l'ermite et les poissons clowns, qui sont immunisés contre les cellules urticantes des anémones ou certaines petites crevettes, telle la Thor amboinensis[2].

Classification

  • ordre Actiniaria
    • sous-ordre Endocoelantheae Carlgren, 1925
      • famille Actinernidae Stephenson, 1922
      • famille Halcuriidae Carlgren, 1918
    • sous-ordre Nyantheae Carlgren, 1899
      • infra-ordre Athenaria Carlgren, 1899
        • famille Andresiidae Stephenson, 1922
        • famille Andwakiidae Danielssen, 1890
        • famille Edwardsiidae Andres, 1881
        • famille Galatheanthemidae Carlgren, 1956
        • famille Halcampidae Andres, 1883
        • famille Halcampoididae Appellöf, 1896
        • famille Haliactiidae Carlgren, 1949
        • famille Haloclavidae Verrill, 1899
        • famille Ilyanthidae
        • famille Limnactiniidae Carlgren, 1921
        • famille Octineonidae Fowler, 1894
      • infra-ordre Boloceroidaria Carlgren, 1924
        • famille Boloceroididae Carlgren, 1924
        • famille Nevadneidae Carlgren, 1925
      • infra-ordre Thenaria Carlgren, 1899
        • famille Acontiophoridae Carlgren, 1938
        • famille Actiniidae Rafinesque, 1815
        • famille Actinodendronidae Haddon, 1898
        • famille Actinoscyphiidae Stephenson, 1920
        • famille Actinostolidae Carlgren, 1932
        • famille Aiptasiidae Carlgren, 1924
        • famille Aiptasiomorphidae Carlgren, 1949
        • famille Aliciidae Duerden, 1895
        • famille Aurelianidae Andres, 1883
        • famille Bathyphelliidae Carlgren, 1932
        • famille Condylanthidae Stephenson, 1922
        • famille Diadumenidae Stephenson, 1920
        • famille Discosomidae
        • famille Exocoelactiidae Carlgren, 1925
        • famille Haliplanellidae Hand, 1956
        • famille Hormathiidae Carlgren, 1932
        • famille Iosactiidae Riemann-Zürneck, 1997
        • famille Isanthidae Carlgren, 1938
        • famille Isophelliidae Stephenson, 1935
        • famille Liponematidae Hertwig, 1882
        • famille Metridiidae Carlgren, 1893
        • famille Minyadidae Milne Edwards, 1857
        • famille Nemanthidae Carlgren, 1940
        • famille Paractidae
        • famille Phymanthidae Andres, 1883
        • famille Sagartiidae Gosse, 1858
        • famille Sagartiomorphidae Carlgren, 1934
        • famille Stichodactylidae Andres, 1883
        • famille Thalassianthidae Milne Edwards, 1857
    • sous-ordre Protantheae Carlgren, 1891
      • famille Gonactiniidae Carlgren, 1893
    • sous-ordre Ptychodacteae Stephenson, 1922
      • famille Preactiidae England in England et Robson, 1984
      • famille Ptychodactiidae Appellöf, 1893

Galerie

Notes et références

  • Hertwig R. 1882. Die Actinien der Challenger-Expedition, Gustav Fisher, Jena Texte complet
  1. Description d'une anémone de mer sur Anemone-clown.fr
  2. Thor amboinensis sur Aquaportail.com

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anémone de mer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anemone de mer — Anémone de mer Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Anémone De Mer — Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Anémone de mer — ● Anémone de mer synonyme de actinie …   Encyclopédie Universelle

  • Anemone de mer verte — Anemonia viridis Anemonia viridis …   Wikipédia en Français

  • Anémone de mer verte — Anemonia viridis Anemonia viridis …   Wikipédia en Français

  • Anémones de mer — Anémone de mer Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Ortie de mer — Anémone de mer Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Orties de mer — Anémone de mer Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Oeillet de mer — Metridium senile Metridium senile …   Wikipédia en Français

  • Œillet de mer — Metridium senile Metridium senile …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”