Anémone Sauvage

Anémone sauvage

Comment lire une taxobox
Anémone sauvage
 Champ d'anémones sauvages
Champ d'anémones sauvages
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Ranunculales
Famille Ranunculaceae
Genre Anemone
Nom binominal
Anemone sylvestris
Linné, 1753
 Fleur d'anémone sauvage

Fleur d'anémone sauvage

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

L'anémone sauvage (Anemone sylvestris L.) ou anémone des forêts ou anémone printanière des forêts est une plante forestière et de lisière, vivace, de la famille des renonculacée, du genre des anémones.

Là où elle est présente, elle peut former des tapis denses constellés de fleurs blanches, au printemps avant que les arbres n'aient produit leurs feuilles.

Cette espèce est considérée comme menacée et protégée ou réglementée en France[1].

Des variétés horticoles existent (ex. : Anemone sylvestris 'Grandiflora') qui pourraient éventuellement contribuer à une pollution génétique des souches sauvages.

Sommaire

Description[2]

  • Taille : 15 à 50 cm de haut,
  • Floraison : de mai à juin.
  • Feuilles : de deux à six feuilles velues ;
    Les feuilles basales sont longuement pétiolées, à bords profondément incisés et dentés (palmatiséquées à 5 segments rhomboïdaux, bi-trifides, incisés-dentés).
    Les feuilles caulinaires sont des folioles à pétiole court, formant un involucre plutôt éloigné de la fleur. Le limbe est identique à celui des feuilles basales, mais généralement plus petit.
  • Souche : vivace, courte tronquée, à racines fasciculées. Le rhizome porte des bourgeons adventifs et produit des stolons.
  • fleur : chaque plant produit une fleur unique, blanche côté interne et violet-rosé ou violet jaunâtre sur la partie inférieure proche de la tige. La fleur est constituée de 5 à 8 sépales soyeux sur leur face externe, de 4 à 7 cm de diamètre, à anthères jaunes, pubescents-soyeux en dehors, sur une hampe de 20 à 50 cm de haut (grêle, recouverte de poils mous, noirâtre au pied).
  • fruit : akènes laineux, nombreux qui forment une masse cotonneuse dense; bec glabre et très court. Ils sont transportés par les fourmis qui en assurent la dispersion.
  • Chromosomes : 2n = 16, 32.

Habitat et répartition

L'anémone sauvage apprécie les sols riches (humus forestier), plutôt calcaires et frais, bien drainés à légèrement humide, dans le sous bois, sur les lisière et dans les clairières, ou dans le sous-bois de feuillus en forêt, jusqu'à 1000 m d'altitude.

On peut en trouver sur des coteau peu herbeux ou des prés maigres rudéralisés (il peut s'agir du signe de la présence ou proximité ancienne de boisements).

L'anémone sauvage a été introduite comme plante décorative en Amérique du Nord[3].

Aire de répartition

C'est une espèce continentale présente en Europe centrale et de l'est jusqu'au sud de la Suède et au Caucase, et plus à l'Est jusqu'en Asie occidentale et boréale. Elle a souvent été transplantée de son habitat naturel dans des jardins. Elle supporte la fauche tardive automnale, et est peu sensible au feu en hiver.

En France, on la trouve dans les bois du nord du pays (des départements de la Somme à ceux d'Eure-et-Loir et de l'Yonne, jusqu'en Alsace et Lorraine.

Menace et statut de protection

C'est une espèce protégée en France où elle résiste mal à la concurrence et à la disparition de son milieu (mise en culture ou boisement artificiel) car elle est dans ce pays en limite de son aire de répartition et en raison d'un très faible pouvoir de dispersion (ses graines ne sont dispersées par les fourmis, ce qui ne lui permet une extension d'environ 1 mètre environ par siècle, qui la rend vulnérable à la fragmentation écologique croissante des forêts). Elle est sur liste rouge en suisse où elle est très rare (quelques stations au nord du pays, dans le canton de Schaffhouse, avec des données douteuses pour l’Argovie. Elle bénéficie en Suisse d'une protection intégrale[4].

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « An%C3%A9mone sauvage ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anémone Sauvage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anemone sauvage — Anémone sauvage Anémone sauvage …   Wikipédia en Français

  • Anémone sauvage — Anémone sauvage …   Wikipédia en Français

  • Anemone sylvestris — Anémone sauvage Anémone sauvage …   Wikipédia en Français

  • Anémone des forêts — Anémone sauvage Anémone sauvage …   Wikipédia en Français

  • Anémone printanière des forêts — Anémone sauvage Anémone sauvage …   Wikipédia en Français

  • Anemone — Anémone Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • anémone — [ anemɔn ] n. f. • 1544; anemoine XIVe; mot lat., gr. anemônê 1 ♦ Plante herbacée (renonculacées), à fleurs sans corolle, de couleurs vives (environ 70 espèces). Anémone des jardins, des fleuristes. Anémone des bois ou anémone sylvie. Fleur de… …   Encyclopédie Universelle

  • Anémone — Pour les articles homonymes, voir Anémone (homonymie). Anémone …   Wikipédia en Français

  • sauvage — [ sovaʒ ] adj. • v. 1120; bas lat. salvaticus, altér. du class. silvaticus, de silva « forêt » I ♦ Qui est à l état de nature ou qui n a pas été modifié par l action de l homme. 1 ♦ (Animaux) Qui vit en liberté dans la nature, n appartient pas à… …   Encyclopédie Universelle

  • anémone — nf., (plante sauvage à fleurs blanche) : épaaza <épouse> (Montagny Bozel, SHB.181). A1) anémone sylvie : bokè de sarpan nm. (Saxel). A2) anémone des Alpes : bârba de shamò <barbe de chamois> (Montmin) …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”