Antonio di Viterbo

Antonio del Massaro

Déposition, Canino

Antonio del Massaro da Viterbo ou Pastura (Viterbe, v. 1450 – av. 1516) est un peintre italien de la haute Renaissance, qui fut actif à la fin du XVe et au début du XVIe siècle.

Sommaire

Biographie

Antonio del Massaro da Viterbo a été un peintre disciple de Pinturicchio et du Pérugin. Les premières informations concernant sa vie remontent à décembre 1478, lors de sa participation à la fondation de l'Arte e università di San Luca dei pittori à Rome.

Par la suite on retrouve sa trace à Viterbe où il réalisa à fresque les saints Jean-Baptiste, Jérôme et Laurent dans le baptistère de Santa Maria Nuova (se rapprochant des peintures d'Antoniazzo Romano ou le Pérugin) ainsi que la Vierge et l'Enfant dans la cour du Palazzo Chigi.

Après la mort de Lorenzo da Viterbo, il a été le plus important représentant de la peinture de la région de Viterbe.

Fortune critique

Ignoré en son temps au point que même Vasari l'ignore dans Le Vite, car aucune information ne subsiste un siècle après sa disparition, y compris dans sa ville natale[1], Antonio del Massaro est redécouvert récemment au XIXe siècle suite aux intérêts portés vers le Pérugin et le Pinturicchio, par le purisme et les préraphaélites, au point que Ernesto Steinmann en fit même une des premières monographies du XXe siècle.

Œuvres

Italie
  • Vierge à l'Enfant trônant avec saints, palais municipal, Amelia (Province de Terni).
  • Déposition, Christ en piété avec les instruments de la passion, église San Francesco Canino (Province de Viterbe)[1]
  • Saint Roch, saint Térence et saint Sébastien, église Santa Maria Capranica.
  • Vierge à l'Enfant dans un paysage, collection privée, Naples.
  • Couple d'anges tenant l'emblême de la cathédrale, Cathédrale d'Orvieto[2]
  • Présentation au Temple, Annonciation, Visitation, chœur de la Cathédrale, Orvieto[3]
  • Vierge à l'Enfant trônant, Museo dell'Opera del Duomo, Orvieto [4]
  • Saint Sébastien et le donateur, Museo dell'Opera del Duomo, Orvieto. [5]
  • Fresques des saints, chiesa della Santissima Trinità, Orvieto.
  • Vierge à l'Enfant trônant et saints, église San Cosimato, Rome
  • Vierge à l'Enfant, Pinacoteca Capitolina, Rome[6]
  • Sainte Famille avec saint Jean en adoration de l'Enfant, collection Rospigliosi, Rome.
  • Vierge à l'Enfant et saints, collection prince Massimo, Rome.
  • Vierge à l'Enfant bénissant, collection privée, Rome.
  • Vierge du lait à l'Enfant trônant, Musée National, Tarquinia.
  • Fresques, cathédrale, Tarquinia.
  • Vierge à l'Enfant et saints, Pinacothèque communale, Terni.
  • Vierge à l'Enfant couronnée d'anges avec des chérubins, église Santa Maria del Riposo, Tuscania.
  • Vierge à l'Enfant bénissant avec des chérubins, Vercelli, Musée Borgogna[7]
  • Fresques, Musée civique église San Domenico, Viterbe.
  • Nativité, adoration des Bergers et saints, Musée civique, Viterbe.
  • Étendard processionnel, Musée civique, église San Clemente, Viterbe.
  • Vierge à l'Enfant trônant et Anges parmi des saints, Musée civique, église Santa Maria del Paradiso, Viterbe.
  • Oraison dans le jardin, Musée civique, Viterbe.
  • Fresque, edicola cour de Palazzo Chigi, Viterbo.
  • Saint Roch et le donateur, église Sant'Angelo in Spatha (bottega), Viterbe.
  • Fresques, église Santa Maria Nuova, Viterbe.
  • Fresques, église Santa Maria della Peste, (atelier), Viterbe.
Vatican
  • Allégorie de la Rhétorique, de la Musique et de l'Astrologie, Appartements Borgia (salle des Arts Libéraux). [8]
  • Résurrection, Pentecôte, Assomption de la Vierge, Anges tenant l'emblême du Pape Alexandre VI (en collaboration avec Pinturicchio), Appartements Borgia (salle des Mysthères)[9]
France
Allemagne
  • Vierge à l'Enfant trônant, Kaiser-Friedrich-Museum (détruite en 1945), Berlin
Liechtenstein
  • Vierge à l'Enfant, deux anges et saint Jean enfant, Gallerie Liechtenstein, Vaduz.
Suisse
  • Vierge à l'Enfant, collection Bruno Scardeoni (1975), Lugano.
États-Unis
  • Mort du Christ avec Marie et Jean, Atlanta (Georgie), High Museum of Art [11]
  • Annonciation, Fine Art Museum [12], Boston.
  • Vierge à l'Enfant trônant avec Enfant bénissant dans un paysage, Cambridge (Massachusetts), Fogg Art Museum de l'université d'Harvard[13]
  • Vierge à l'Enfant trônant parmi les saints, Philadelphie (Pennsylvanie), Museum of Art, Collection John G. Johnson [14]
  • Vierge à l'Enfant et deux anges, Finch College, New York.
  • Vierge à l'Enfant et les saints Jérôme et François, Metropolitan Museum of Art, New York[15]
  • Vierge à l'Enfant dans un paysage, Ringling Museum of Art, Sarasota (Floride) [16]
  • Vierge et deux anges en adoration devant l'Enfant, Art Museum, Worcester (Massachusetts)[17]

Notes et références

  1. Italo Faldi

Bibliographie

  • Archives L. Venturi, Université La Sapienza, Rome, 68 - Faldone LXV. '400. Umbria, LXV,16, thome Antonio da Viterbo.
  • A. M. Ghisalberti, Dizionario Bibliografico degli Italiani, p. 583, Rome 2004.
  • K. J. P. Lowe, Nuns' Chronicles and Convent Culture in Renaissance and Counter-Reformation Italy, pp. 334-337, Cambridge 2003.
  • A. Schivi, Le Collezioni del museo, dans C. Lacchia et A. Schiavi(par lr soin de), Museo Borgogna. Storia e Collezioni, p. 32, Cologno Monzese 2001.
  • K. Lagemann, Spätgotische Malerei in Latium: Stilkritische Analyse und Katalog, pp. 20-24, Munster-Hamburg-London 2000.
  • M. Clayton, Raphael and His Circle: Drawings from Windsor Castle, p. 40, Londres 1999.
  • L. M. Galli Michero, Il Museo Borgogna a Vercelli. Guida alle Collezioni, Turin 1999.
  • J. Turner, Dictionary of Art, p. 817, New York 1996.
  • F. Todini, La Pittura Umbra. Dal Duecento al primo Cinquecento, thome I, pp. 258-260, thome II, pp. 537-541, Milan 1989.
  • F. Zeri, (par le soin de), La Pittura in Italia. Il Quattrocento, thome II, pp. 728-729, Milan 1987.
  • A. Zuccari, L'attività viterbese di Antonio del Massaro detto il Pastura, dans Il Quattrocento a Viterbo, Viterbo, Museo Civico, catalogue de l'exposition, pp. 222-239, Rome 1983.
  • L. Berandi, Il Civico Museo Borgogna Vercelli, p. 102, Vercelli 1982.
  • P. Mattiangeli, Annio da Viterbo, ispiratore dei cicli pittorici. Documenti e ricerche, Rome 1981
  • A. Venturi, Storia dell'Arte Italiana, p. 582, Milan 1975.
  • I. Faldi, Pittori Viterbesi di cinque secoli, pp. 38-45, Rome 1970.
  • V. Viale, Civico Museo Francesco Borgogna Vercelli. I dipinti, p. 67, n. 96, Vercelli 1969.
  • V. Golzio, G. Zander, L'arte in Roma nel XV secolo, pp. 252, 265-266, 290, 303, Bologne 1968.
  • L. Mortari, Il Museo Diocesano di Orte, pp. 21-23 Viterbe 1967.
  • M. Pepe, L'attività romana di Antonio da Viterbo, dans Capitolium, pp. 558-562, novembre 1964.
  • I. Faldi, Museo Civico di Viterbo. Dipinti e sculture dal Medioevo al XVIII secolo, pp- 15, 19-21, Viterbe 1955.
  • I. Faldi, L. Mortari, La pittura viterbese dal XIV al XVI secolo, catalogue de l'exposition, Viterbe 1954.
  • B. Berenson, Italian Pictures of the Reinassance, pp. 321-332, Oxford 1953.
  • L. Bohling, Zeitschrift für Kunstgeschichte, dans Prinzipielles zum deutschen Parallelfaltenstil, VII, pp. 20-40, 1938.
  • M. Gabbrielli, Il Museo Civico di Viterbo, dans Ministero della educazione nazionale. Direzione generale delle antichità e belle arti, pp. 16-17,33, Rome 1932.
  • V. Viale, Guida alle raccolte dei musei Leone e Borgogna di Vercelli, p. 82, Vercelli 1934.
  • U. Gnoli, Pittori e miniatori dell'Umbria, (rist. an. 1980), pp. 35-36, Spolète 1923.
  • U. Gnoli, in Art in America, IX, p. 24, 1920,
  • C. Ricci, Antonio da Viterbo detto il Pastura e l'Appartamento Borgia, dans Per l'inaugurazione del Museo Civico di Viterbo, pp. 23-27, Viterbe 1912.
  • C. Pinzi, Memorie sulla chiesa di Santa Maria della Verità, dans Per l'inaugurazione del Museo Civico di Viterbo, pp. 10-12, Viterbe 1912.
  • C. Pinzi, I principali monumenti di Viterbo, pp. 183-192, Viterbe 1911.
  • E. Steinmann, Antonio da Viterbo, Monaco 1901.
  • Catalogue des Objets d'Art et d'Ameublement garnissant le grand appartement au premier étage du Palais du prince Orsini Rome, catalogue des enchères, p. 58, n. 421, Rome, 12 - 23 mars 1896), Rome 1896,
  • E. Muntz, Les arts à la cour des papes, p. 99, p. 190 nota, Paris 1889.
  • E. Muntz, Lea arts à la cour des papes, p. 99, Paris 1882.
  • C. Pinzi, Gli ospizi medievali e l'ospedale grande di Viterbo, pp. 129-130, Viterbe 1893.
  • L. Fiumi, Il duomo di Orvieto, pp. 299-305, Rome 1866.

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Antonio del Massaro ».

Liens externes

  • x
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail des arts Portail des arts
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Antonio del Massaro ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antonio di Viterbo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francesco d'Antonio da Viterbo — ou Francesco d Antonio Zacchi da Viterbo dit Balletta (Viterbe, v. 1407 – v. 1476) est un peintre italien gothique qui fut actif au XVe siècle. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres …   Wikipédia en Français

  • Antonio del Massaro — Déposition, Canino Antonio del Massaro da Viterbo ou Pastura (Viterbe, v. 1450 – av. 1516) est un peintre italien de la haute Renaissance, qui fut actif à la fin du XVe et au début du XVIe …   Wikipédia en Français

  • Viterbo — Viterbe (Italie) Pour les articles homonymes, voir Viterbe. Viterbe Le Palais des papes et le campanile du Dôme Saint Laurent …   Wikipédia en Français

  • Antonio da Noli — Kapverdische Inseln Antonio da Noli (* 1415 in Noli (Ligurien); † 1497 auf Santiago (Kap Verde) bzw. nach anderen Angaben * 1419; † 1491[1]) war ein italienischer Seefahrer des 15. Jahrhunderts, der im Dienste Portugals einen Teil der K …   Deutsch Wikipedia

  • António da Noli — Kapverdische Inseln Antonio da Noli (* 1415 in Noli (Ligurien); † 1497 auf Santiago (Kap Verde) bzw. nach anderen Angaben * 1419; † 1491[1]) war ein italienischer Seefahrer des 15. Jahrhunderts, der im Dienste Portugals einen Teil der K …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio de Noli — Kapverdische Inseln Antonio de Noli (* 1415 in Noli (Ligurien); † 1497 auf Santiago (Kap Verde) bzw. nach anderen Angaben * 1419; † 1491[1]) war ein italienischer Seefahrer des 15. Jahrhunderts, der im Dienste Portugal …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio da Sangallo el Joven — Saltar a navegación, búsqueda Retrado de Sangallo el Joven en un grabado de la edición de 1568 de Le Vite de Giorgio Vasari. Antonio Cordiani, llamado Antonio da Sangallo el Joven (Florencia, 12 de abril de …   Wikipedia Español

  • Antonio Tempesta — (* ca. 1555 in Florenz; † 5. August 1630 in Rom) war ein italienischer Maler, Zeichner und Radierer. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Margheriti — (* 19. September 1930 in Rom; † 4. November 2002 in Monterosi, Viterbo; Pseudonyme: Anthony Daisies und Anthony M. Dawson) war ein italienischer Filmregisseur, der vor allem durch seine Actionfilme, oftmals Kopien erfolgreicher Hollywood Filme,… …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Samoré — Saltar a navegación, búsqueda El Cardenal Samoré habla a la prensa Argentina durante el Conflicto del Beagle, 1978. Antonio Samoré (4 de diciembre de 1905 3 de febrero de 1983), cardenal de la Iglesia católica …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”