Antiochos IV
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antiochos.
Antiochos IV Épiphane
Titre
Roi Séleucide
-175-163
Prédécesseur Séleucos IV Philopator
Successeur Antiochos V Eupator
Biographie
Dynastie Séleucides
Date de naissance v. -215
Date de décès -163
Lieu de décès Perside
Père Antiochos III
Mère Laodicé III
Conjoint Laodicé IV
Enfants Antiochos V

Antiochos IV Épiphane (l'Illustre) est le fils d'Antiochos III le Grand, né vers -215 et gouverne le royaume séleucide de -175 à -163, date de sa mort.

Sommaire

Biographie

Enfance et début du règne

Il succède, après avoir passé plusieurs années à Rome comme otage, à son frère Séleucos IV, assassiné par son ministre Héliodore qu'il élimine rapidement.

De -171 à -168, il se lance dans une guerre contre l'Égypte, battant les pharaons Ptolémée VI et Ptolémée VII, s'emparant de l'Égypte et de Chypre en -168. Cependant, l'ultimatum de l'ambassadeur romain Gaius Popilius Laenas[1], l'oblige à abandonner ses conquêtes. A la suite de l’expédition d’Antiochos contre l'Égypte, la guerre civile s'installe à Jérusalem entre les grands-prêtres Jason et Ménélas après l'assassinat d'Onias III. Antiochos doit quitter l'Égypte pour réprimer la révolte à Jérusalem.

Hellénisation forcée de la Judée

Défenseur zélé de la culture grecque, il finance la construction du temple de Zeus à Athènes. Sa tentative d'hellénisation forcée de la Judée, soutenue par les grands-prêtres Jason et Ménélas, provoque la colère des Juifs traditionalistes.

Antiochos en vient à interdire le judaïsme et consacrer le temple de Jérusalem aux dieux grecs. En effet, en -168 il pille le temple de Jérusalem et y installe un autel du dieu Baal Shamen, détruit les murailles de la ville et, dans un édit de décembre -167, ordonne d'offrir des porcs en holocauste, interdit la circoncision et pourchasse les adversaires de l'hellénisation. Cette politique lui vaut le surnom d'Épimane (l'Insensé).

Après son départ éclate une révolte des Juifs dirigée par la famille des Maccabées. En -166, les troupes envoyées par Antiochos IV sont successivement battues, Apollonius à Samarie, Nikanor et Gorgias à Emmaüs Lysias à Beth Zur. En -164 Antiochos arrête la persécution et amnistie les Juifs qui regagneraient leurs foyers (mars -164). Judas Maccabée s'empare de Jérusalem, procède à la purification du temple et rend le sanctuaire et l'autel au culte de YHVH.

Fin de règne

Dans le même temps (-165), Antiochos IV part pour l'Orient, passant par la Grande-Arménie afin de la faire rentrer dans l'orbite séleucide, puis la Médie. Il tombe malade en -164/-163 et meurt en Perside, avant de pouvoir mener une expédition contre les Parthes.

Pour certains auteurs chrétiens, il symbolise la figure de l'Antéchrist[2].

Notes

  1. Tite-Live, Histoire romaine, livre XLIV, 19.
  2. Histoire politique du monde hellénistique (323-30 av. J.-C.), p. 306

Référence

  • 1er et 2e Livres des Maccabées (deux livres apocryphes de l'Ancien Testament)
  • Polybe, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne][Où ?]
  • Mattathias

Bibliographie

  • (fr) Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique (323-30 av. J.-C.), préface inédite de Pierre Cabanes, Éditions du Seuil, collection « Points histoire », 2003, 650 p. (ISBN 2-02-060387-X)
  • (fr) La Bible de Jérusalem. La Sainte Bible, traduite en français sous la direction de l'École biblique de Jérusalem, Les Éditions du Cerf, 1996, 1 844 p. (ISBN 2-204-01491-5)

Liens externes

Précédé par Antiochos IV Suivi par
Séleucos IV
Séleucides
Antiochos V

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antiochos IV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antiochos IV. — Münze mit dem Abbild Antiochos IV. Auf der Rückseite Apollon auf einem Omphalos. Die griechische Aufschrift lautet ΑΝΤΙΟΧΟΥ ΘΕΟΥ ΕΠΙΦΑΝΟΥ ΝΙΚΗΦΟΡΟΥ (Antiochos, der erschienene Gott, der Siegreiche). Antiochos IV. Epiphanes (griech. der… …   Deutsch Wikipedia

  • Antiochos IV de Commagène — Titre Roi de commagène 38 – 72 Prédécesseur Antiochos III Successeur Empire romain …   Wikipédia en Français

  • Antiochos IV De Syrie — Antiochos IV dit Épiphane (« l illustre ») (v. 215 av. J. C. 163 av. J. C.), fils d’Antiochos III Mégas, roi de Syrie (175 av. J. C. 163 av. J. C.). De 171 av. J. C. à 168 av. J. C., il se lance dans une guerre contre l Égypte, battant… …   Wikipédia en Français

  • Antiochos IV de Syrie — Antiochos IV dit Épiphane (« l illustre ») (v. 215 av. J. C. 163 av. J. C.), fils d’Antiochos III Mégas, roi de Syrie (175 av. J. C. 163 av. J. C.). De 171 av. J. C. à 168 av. J. C., il se lance dans une guerre contre l Égypte, battant… …   Wikipédia en Français

  • Antiochos iv de syrie — Antiochos IV dit Épiphane (« l illustre ») (v. 215 av. J. C. 163 av. J. C.), fils d’Antiochos III Mégas, roi de Syrie (175 av. J. C. 163 av. J. C.). De 171 av. J. C. à 168 av. J. C., il se lance dans une guerre contre l Égypte, battant… …   Wikipédia en Français

  • Antiochos IV. (Kommagene) — Gaius Julius Antiochos IV. Epiphanes, auch als Antiochos IV. Epiphanes bekannt oder Antiochos IV. von Kommagene, (altgriechisch ο Γαίος Ιούλιος Αντίοχος Επιφανής) war der letzte König von Kommagene, der zwischen 38 und 72 regierte. Antiochos …   Deutsch Wikipedia

  • Antiochos IV. Epiphanes — Münze mit dem Abbild Antiochus IV. Auf der Rückseite Apollon auf einem Omphalos. Die griechische Aufschrift lautet ΑΝΤΙΟΧΟΥ ΘΕΟΥ ΕΠΙΦΑΝΟΥ ΝΙΚΗΦΟΡΟΥ (Antiochus, der erschienene Gott, der Siegreiche). Antiochos IV. Epiphanes (griech. der… …   Deutsch Wikipedia

  • Laodike (Tochter des Antiochos IV.) — Laodike war eine Tochter des Seleukidenkönigs Antiochos IV. Herakleides, ein vertriebener früherer Finanzminister, führte sie 153 v. Chr. zusammen mit ihrem angeblichen Bruder Alexander I. Balas nach Rom, um sie beim Senat als Kandidaten auf den… …   Deutsch Wikipedia

  • Antiochos der Große — Antiochos III. (Büste aus dem Louvre) Antiochos III. der Große (* 242 v. Chr.; † 187 v. Chr.) war König des Seleukidenreiches (223–187 v. Chr.) und einer der bedeutendsten hellenistischen Herrscher überhaupt. Er war ein Sohn von Seleukos II. und… …   Deutsch Wikipedia

  • Antiochos III. — Antiochos III. (Büste aus dem Louvre) Antiochos III. der Große (* 242 v. Chr.; † 187 v. Chr.) war König des Seleukidenreiches (223–187 v. Chr.) und einer der bedeutendsten hellenistischen Herrscher überhaupt. Er war ein Sohn von Seleukos II. und… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”