Matamoros
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Matamoros (homonymie).

Matamoros

Accéder aux informations sur cette image nommée Escudo de Matamoros.jpg.
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Tamaulipas
Municipalité Matamoros
Maire Erick Silva Santos (PRI)
25° 52′ 00″ N 97° 30′ 00″ W / 25.8667, -97.5
Géographie
Superficie 4 045 km²
Fuseau horaire UTC-6
Pas d'heure d'été
Coordonnées 25° 52′ 00″ Nord
       97° 30′ 00″ Ouest
/ 25.8667, -97.5
Voir la carte physique
...
Voir la carte administrative
...
Démographie (2005)
Ville 405 300 hab.
Densité 100 hab/km²
Autres informations
Gentilé Matamorense
Code postal 87300
Indicatif tél. (+868)
Site web www.matamoros.gob.mx

Matamoros ou Heroica Matamoros est une ville au nord de l'État mexicain du Tamaulipas. Ses coordonnées sont 25°52′N 97°30′W / 25.867, -97.5. Elle se trouve sur la frontière américaine, en face de la ville texane de Brownsville sur les rives du Río Grande. En 2003, Matamoros avait une population estimée de 405 300 habitants.

Matamoros et Brownsville sont reliées par trois ponts traversant le Rio Grande:

  • The New Bridge aussi connu sous le nom de Gateway Bridge,
  • The Old Bridge ou Express Bridge
  • General Ignacio Zaragoza Bridge ou Veterans Bridge aux USA.

Sommaire

Histoire

On sait peu de choses des tribus indiennes qui précédèrent les colons espagnols.

Lors d'une expédition en 1519, le Capitaine Alonso Alvarez baptisa l'actuel Rio Bravo du nom de Rio de las Palmas (Rivière des palmes).

On ne connait aucun autre évènement ayant eu lieu ici avant 1686 lorsque le Capitaine Alonso de León "el Mozo" reçoit la mission d'explorer la région entourant la rivière. Le Capitaine mentionne dans son rapport que la rivière est suffisamment profonde pour y naviguer jusqu'à son embouchure dans le Golfe du Mexique.

Le lieu des beaux estuaires

Les Beaux Estuaires
Bagdad Beach (Matamoros)

Le Capitaine Juan José de Hinojosa explore la region en 1706. Il est impressionné par la beauté et le nombre des marécages qui caractérisent le lieu. Ce qu'il fait qu'il le nomme "Paraje de los Esteros Hermosos" (Le lieu des beaux estuaires).

En 1749 don Matías de los Santos Coy y établit un ranch nommé "San Juan de los Esteros Hermosos" (Saint-Jean des beaux estuaires). Il était situé à l'intersection des actuelles 5e Rue et de Matamoros, mais don Matias fut contraint d'abandonner son ranch à cause des nombreuses attaques d'indiens.

Les treize familles

Le secteur est la proie de fréquentes inondations causées par le Rio Grande. En 1747 don José de Escandón et le Capitaine Blas María de la Garza décrivent ce territoire comme peu intéressant à développer. Ceci n'empêche pas treize familles entreprenantes de s'y établir. En 1774 les 13 familles fondent une congrégation qu'elles nomment également "San Juan de los Esteros Hermosos", sur le même site que l'ancien ranch de don Matías.

Le Capitaine Ignacio Anastacio de Ayala, à qui l'on a donné autorité sur la congrégation, offre 13 sites d'élevage aux familles fondatrices. Ces familles sont à l'origine de la ville de Matamoros, jusqu'à ce jour, elles sont restées des membres importants de la cité.

La Villa del Refugio (La ville du refuge)

En 1793 des Franciscains du séminaire Apostólico de Guadalupe Zacatecas arrivent dans la congrégation et proposent un nouveau nom pour la communauté qui dès lors se nomme "Nuestra Señora del Refugio de los Esteros" (Notre Dame du refuge des estuaires). Pour aller au plus court, les habitants l'appellent en fait "El Refugio" (Le Refuge) ou "Villa del Refugio" (La ville du Refuge). Suite aux fréquentes inondations, le site original de la "Villa del Refugio" est déplacé en 1814 sur la partie la plus haute qui craint moins les débordements du Rio Grande.

Villa de Matamoros (Ville de Matamoros)

En 1826 le gouverneur Lucas Fernández publie un décret renommant la cité "Villa de Matamoros" en l'honneur du héros de l'indépendance Mariano Matamoros. Ce nom restera jusqu'à nos jours et en 1834 la cité obtient le statut de ville.

Bataille du Resaca de la Palma

Au début de la guerre américano-mexicaine, Matamoros est aux avants postes. Face à elle, le Général U.S. Zachary Taylor fait construire Fort Texas (aujourd'hui Brownsville). C'est dans les environs immédiat de Matamoros qu'ont lieu le facteur déclenchant (l'affaire Thornton le 25 avril 1846) et les premières batailles de la guerre, celles de Palo Alto (8 mai 1846) et du Resaca de la Palma (9 mai 1846). La ville est ensuite occupée par l'armée U.S. dès le 18 mai 1846.

En 1851 la ville se défend héroïquement contre les troupes des signataires du Plan de la Loba. Les troupes du Général Francisco Avalos et des civils emmenés par Macedonio Capistrán défont l'ennemi.

Suite à cette victoire, le parlement de l'État de Tamaulipas accorde à la ville les titres de Invicta (Invaincue) et "Heroica" (Héroïque). Le gouvernement fédéral lui accorde également le titre de Leal (Loyale). Le nom officiel de la ville est donc précédé du "H" de son titre de "Heroica".

L'époque du coton

Ainsi nommée Époque du Coton, la période de 1948 à 1962, durant laquelle, Matamoros, vit une période de boum économique. Les affaires sont florissantes et la qualité de son coton est globalement reconnue. Cependant, avec le temps les cours du coton chute à cause des nouvelles fibres synthétiques. Actuellement la région est un grand producteur de sorgho.

L'industrie des maquiladoras

Aujourd'hui l'économie de Matamoros est centrée sur les maquiladoras (zones franches établies au Mexique, pour y produire des produits destinés à l'exportation). Cette industrie s'y est développée dans les années 1960. Aujourd'hui la ville compte environ 150 usines. Les maquiladoras sont une source d'emplois pour nombre de "Matamorenses" ainsi que pour les habitants des environs, elles sont devenue un facteur important du développement régional. Mais elles sont également connues pour avoir ruiné les industries pré-existantes, pour polluer (les normes de pollution étant plus basses au Mexique) et pour offrir des conditions de vie très difficiles aux femmes (qui doivent souvent confier leurs enfants pour venir y travailler).

nb : Le nom « matamoros » fait référence, à l’origine aux espagnols qui, en Espagne, ont fait la guerre de reconquête contre l’envahisseur maure et l’ont chassé définitivement d’Espagne en 1492.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Matamoros de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Matamoros — se refiere a: Personajes Mariano Matamoros, prócer de la independencia de México; Miguel Matamoros, músico cubano del siglo XX; Santiago Matamoros, tipología iconografíca cristiana Geografía Heroica Matamoros: Ciudad perteneciente al Estado de… …   Wikipedia Español

  • Matamoros — (spanisch für: Maurentöter) steht für: einen der Beinamen des Apostels Jakobus des Älteren in Spanien Matamoros (Mexiko), eine Stadt in Mexiko, Mariano Matamoros (1770–1814), mexikanischer Priester und Revolutionär …   Deutsch Wikipedia

  • Matamōros [1] — Matamōros, 1) Stadt im mexikan. Staate Tamaulipas, am Rio Grande del Norte, 50 km von Bagdad, an seiner versandeten Mündung in den Golf von Mexiko, Ausgangspunkt einer Bahn den Fluß aufwärts nach San Miguel, mit Kathedrale, Colegio, Theater,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Matamōros [2] — Matamōros (span., »Mohrentöter«), 1) Beiname des heil. Jacobus (Santiago de Compostela), des Patrons von Spanien, dessen Mitwirkung man die Siege über die Mauren zuschrieb. – 2) Kapitän M., eine Figur der spanischen Komödie, eine Art Bramarbas,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Matamoros — Matamōros (span., »Mohrentöter«), Figur der span. Komödie, s.v.w. Bramarbas, Großsprecher …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Matamoros [2] — Matamōros, Hafenstadt im mexik. Staate Tamaulipas, am Rio del Norte, (1900) 8347 E.; Außenhafen Bagdad oder El Refugio, großen Schiffen unzugänglich …   Kleines Konversations-Lexikon

  • matamoros — adj. Que se jacta de valiente …   Diccionario de la lengua española

  • Matamoros — [mä΄tä mō̂′rō̂s; ] E [ mat΄ə môr′əs] city in NE Mexico, on the Rio Grande, opposite Brownsville, Tex.: pop. 303,000 …   English World dictionary

  • Matamoros — The name Matamoros, meaning Moor killer or Moor slayer in Spanish (see Saint James the Moor slayer), may refer to: Contents 1 People 2 Places 3 Airports 4 See also …   Wikipedia

  • Matamoros — /mat euh mawr euhs, mohr /; Sp. /mah tah maw rddaws/, n. a seaport in NE Mexico, on the Rio Grande opposite Brownsville, Texas. 187,000. * * * City (pop., 2000: 376,279), northern Tamaulipas state, Mexico. It is situated on the southern bank of… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”