Lycee

Lycée

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycée en France et Lycée en Suisse.
Écoles de l’Antiquité
École milésienne
École pythagoricienne
Atomisme
École éléatique
Sophistique
Académie
Lycée
Cynisme
Cyrénaïsme
École mégarique
École péripatétique
Scepticisme
Le Jardin d’Épicure
Stoïcisme
Nouvelle Académie
Néoplatonisme
École d'Alexandrie

Le Lycée (en grec ancien Λύκειον / Lúkeion) est l'école philosophique fondée par Aristote : l'école péripatéticienne. Il a été fondé par Aristote en 335 av. J.-C. et se termine avec Andronicos de Rhodes en 47 av. J.-C.

Les disciples immédiats d'Aristote, ceux qui l'ont fréquenté, furent : Héraclide du Pont (qui est très lié à l'Académie de Platon), Théophraste, Aristoxène de Tarente (qui a des affinités avec le pythagorisme), Eudème de Rhodes, Dicéarque de Messène, Phanias, Cléarque de Soles, Callisthène, Léon de Byzance, Clytos, Ménon. Puis vinrent Straton de Lampsaque, Critolaos, Diodore de Tyr (scolarque en -118), Ariston, Cratippe, Aristoclès, Andronicos de Rhodes (scolarque en -78), Alexandre d'Aphrodise appelé "le second Aristote" (vers 200).

De façon plus matérielle, le Lycée était un gymnase d'Athènes près duquel Socrate, puis Aristote enseignèrent. Pour cette raison, les disciples d'Aristote furent qualifiés de Λύκειοι Περιπατητικοί / Lukeioi Peripatêtikoi, « ceux qui se promènent près du Lycée », d'où leur nom français de péripatéticiens. Le bâtiment était situé à proximité du temple d'Apollon lycien, d'où son nom.

Sommaire

Scolarques du Lycée

Un scolarque est un directeur d'école, un recteur.

  • Aristote, fondateur du Lycée en -335
  • Théophraste d'Érèse, premier scolarque, recteur, en -322
  • Straton de Lampsaque, deuxième scolarque en -288, maître de l'astronome Aristarque de Samos
  • Lycon de Troade, troisième scolarque en -268 ou -272
  • Ariston de Céos, quatrième scolarque en -224
  • Critolaos de Phasélis, cinquième scolarque vers -155, mais il oriente l'école vers l'éclectisme
  • Diodore de Tyr, disciple de Critolaos, sixième scolarque en -118
  • Erymneos
  • Andronicos de Rhodes, dixième et dernier scolarque, de -78 à -47, éditeur d'Aristote, en particulier de la Métaphysique en -60.

Bibliographie

  • Joseph Moreau, Aristote et son école, Paris, 1962.
  • Fritz Wehrli (édi.), Die Schule des Aristoteles, Bâle, éd. Schwabe, 1944-1960, suppl. 1967-1969. T. I : Dikaiarchos [Dicéarque de Messène], 1944 ; t. II : Aristoxenos, 1945 ; t. III : Klearchos [Cléarque de Soles], 1948 ; t. VII : Herakleides Pontikos, 1953 ; t. VIII : Eudemos von Rhodos, 1955.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Répertoires de ressources philosophiques antiques :


Autres sens

  • Le lycée est aussi un établissement d'enseignement français, accueillant la deuxième partie des études secondaires, de la Seconde à la Terminale, en France, ainsi que certaines formations supérieures comme classes préparatoires aux grandes écoles ou BTS. Un lycée peut être consacré à l'enseignement général, technique, professionnel, ou agricole.
  • En Suisse, dans certains cantons romands, un lycée est un établissement d'enseignement du secondaire II (les termes collège, lycée et gymnase (Gymnasium) sont synonymes en Suisse).

Notes et références

  • Portail de la philosophie antique Portail de la philosophie antique
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Lyc%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lycee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • lycée — lycée …   Dictionnaire des rimes

  • LYCÉE — Dans le portique d’Athènes consacré à Apollon Lycéios, situé en bordure de l’Ilissos et orné par Périclès, Aristote s’installa pour professer et converser en se promenant avec ses disciples. De cette coutume vient aussi le nom d’école… …   Encyclopédie Universelle

  • lycee — lycee, Lyc ee Ly c[ e]e , n. [F. Cf. {Lyceum}.] A French lyceum, or secondary school for students intermediate between elementary school and college, supported by the French government, for preparing students for the university. Syn: secondary… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lycée — (frz., spr. lißeh), Lyzeum, Name der franz. Staatsgymnasien …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Lycée —   [li se, französisch], Lyzeum.   …   Universal-Lexikon

  • lycée — [lē sā′] n. [Fr < L lyceum: see LYCEUM] in France, a secondary school maintained by the government for preparing students for a university …   English World dictionary

  • Lycée — Pour les articles homonymes, voir Lycée en France et Lycée en Suisse. Le Lycée (en grec ancien Λύκειον / Lúkeion) l école philosophique fondée par Aristote : l école péripatéticienne. Il a été fondé par Aristote en 335 av. J. C. et se… …   Wikipédia en Français

  • Lycee — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • Lycée — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • lycée — /lee say /, n., pl. lycées / sayz /; Fr. / say /. a secondary school, esp. in France, maintained by the government. [1860 65; < F < L lyceum LYCEUM] * * * ▪ education       in France, an upper level secondary school preparing pupils for the… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”