Anna Langfus

Anna Langfus, née Anna-Regina Szternfinkiel le 2 janvier 1920, et morte le 12 mai 1966, est une écrivaine de langue française d'origine polonaise.

Sommaire

Biographie

Elle a grandi à Lublin dans une famille juive aisée. Mariée à l'âge de 18 ans, elle part avec son mari Jakub Rajs (né en 1919) suivre des études d'ingénieur à l'École des textiles de Verviers en Belgique. Revenue l'été 1939 dans sa famille, elle est saisie par la guerre. Elle connait, en 1942, les ghettos de Lublin et de Varsovie. Elle se cache ensuite avec son mari du côté "aryen". Ses parents restés dans le ghetto de Varsovie ont disparu en 1943. Un temps agente de liaison d'un groupe de résistance probablement l'Armée de l'intérieur (AK), elle se cache dans le nord de Varsovie, puis arrêtée par la Gestapo, elle est férocement torturée dans la prison de Nowy Dwor. Elle assiste à l'exécution de son mari Jakub. Transférée à la prison de Plonsk, elle est libérée par l'armée soviétique. Elle rentre à pied à Lublin, et y reste jusqu'à la mi 1946.

Réfugiée en France, elle vit d'abord dans la misère, se remarie en janvier 1948 avec un Juif de Lublin, lui aussi rescapé des ghettos et des camps, Aron Langfus (1910-1995). Ils donnent naissance à une fille, Maria, en mai 1948. Elle fréquente les milieux du théâtre. Elle rédige en 1953 une première pièce, Les Lépreux montée en 1956 par Sacha Pitoeff. Son premier roman, Le Sel et le soufre paru chez Gallimard en 1960, évoque son périple pendant la guerre, ses qualités littéraires retiennent immédiatement l'attention de la critique et du public. Elle reçoit pour ce livre le prestigieux prix Charles Veillon. Le roman suivant, Les Bagages de sable obtient le prix Goncourt en 1962. Elle y présente sous la forme d'une aventure amoureuse ratée, le douleur d'une rescapée de la Shoah incapable de revenir au monde. Elle devait expliquer, en 1963, lors d'une conférence devant l’Organisation internationale des femmes sionistes : « Pour traduire par des mots l’horreur de la condition juive durant la guerre, il me fallait faire œuvre de littérature. Le pas a été difficile à franchir. » Son troisième roman, Saute Barbara, poursuit ce thème. Anna Langfus est également l'auteure d'une dizaine de pièces de théâtre ou radiophoniques et de nouvelles. Elle est morte d'une crise cardiaque en 1966, à l'âge de 46 ans.

Ouvrages

  • 1960 : Le Sel et le soufre
  • 1962 : Les Bagages de sable
  • 1965 : Saute, Barbara


Romans

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anna Langfus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anna Langfus — (* 2. Januar 1920 in Lublin, Polen; † 12. Mai 1966 in Paris; eigentlich Hanka Regina Szternfinkiel) war eine polnisch französische Schriftstellerin. Sie wurde als Tochter einer so genannten assimilierten jüdischen Familie geboren. Bereits im… …   Deutsch Wikipedia

  • Anna Langfus — (born Anna Regina Szternfinkiel in Lublin on January 2, 1920; died May 12, 1966 in Paris) was an award winning Polish/French author. She was also a concentration camp survivor. She won the Prix Goncourt in 1962 for Les bagages de sable… …   Wikipedia

  • Langfus — Anna Langfus (* 2. Januar 1920 in Lublin, Polen; † 12. Mai 1966 in Paris; eigentlich Hanka Regina Szternfinkiel) war eine polnisch französische Schriftstellerin. Sie wurde als Tochter einer so genannten assimilierten jüdischen Familie geboren.… …   Deutsch Wikipedia

  • LANGFUS, ANNA — (1920–1966), French novelist. Born in Lublin, Poland, Langfus first published stories in Polish literary magazines at the age of 15. Her experiences in Nazi occupied Poland left scars that were to mark her later writing. As a member of the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Littérature de la Shoah — « De tant de morts donnez moi la mémoire, de tous ceux là qui sont devenus cendre, d’une génération donnez moi la mémoire, sa dernière fureur, sa dernière douleur ». Isaïe Spiegel, Donnez moi la mémoire[1] …   Wikipédia en Français

  • Лангфюс, Анна — Анна Лангфюс фр. Anna Langfus …   Википедия

  • MEMORY — holocaust literature in european languages historiography of the holocaust holocaust studies Documentation, Education, and Resource Centers memorials and monuments museums film survivor testimonies Holocaust Literature in European Languages The… …   Encyclopedia of Judaism

  • 1. Jänner — Der 1. Januar (in Österreich und Südtirol: 1. Jänner) ist der 1. Tag des Gregorianischen Kalenders, somit bleiben 364 Tage (in Schaltjahren 365 Tage) bis zum Jahresende. Historische Jahrestage Dezember · Januar · Februar …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/Lan — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Лангфюс А. — Анна Лангфюс (фр. Anna Langfus, собственно Ханна Регина Штернфинкель, 1 января 1920, Люблин, Польша – 12 мая 1966, Гонесс, под Парижем) – французская писательница, прозаик и драматург. Содержание 1 Биография 2 Творчество …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”