Louis Leopold Boilly


Louis Leopold Boilly

Louis Léopold Boilly

Autoportrait.
Louis Léopold Boilly habillé en dandy des années 1800.

Louis Léopold Boilly, né à La Bassée le 5 juillet 1761 et mort à Paris le 4 janvier 1845, est un peintre, dessinateur, miniaturiste, et graveur français, connu notamment pour ses scènes de la vie parisienne dans les années qui suivent la Révolution.

Sommaire

Sa vie et son œuvre

Issu d'un milieu modeste et fils d'un sculpteur sur bois, il est élevé à Douai, où il s'initie à la peinture auprès de Charles-Alexandre-Joseph Caullet[1], jusqu'à l'âge de dix-sept ans. Il étudie ensuite la peinture en trompe-l'œil à Arras auprès de Dominique Doncre avant de s'établir à Paris en 1785. Pour vivre, il se fait portraitiste. Entre 1789 et 1791, il exécute une série de commandes pour le collectionneur avignonnais Esprit-Claude-François Calvet. Sa première manière rappelle le style sentimental ou moralisateur de Greuze et de Fragonard au XVIIIe siècle, genre auquel il intégre peu à peu la précision des maîtres hollandais du siècle précédent, dont il possède une importante collection.

Il expose pour la première fois au Salon de 1791 et se fait connaître tant pour ses portraits et ses peintures en trompe-l'œil que pour ses scènes de genre aux thèmes galants ou grivois. En 1794, il est dénoncé par le peintre Jean-Baptiste Wicar, révolutionnaire puritain, et la Société républicaine des Arts menace de le faire poursuivre pour obscénité par le Comité de salut public. Il produit alors une série de toiles sur des sujets patriotiques, dont un Triomphe de Marat, auxquelles succèdent des tableaux représentant les Parisiens sous leurs différentes facettes, chez eux ou dans la rue.

Ces peintures minutieusement observées et exécutées reflètent toute la diversité de la vie urbaine, de ses costumes et de ses coutumes, entre la période révolutionnaire et la Restauration. Elles sont très appréciés par le public du Salon, qui lui attribue une médaille d'or en 1804. En 1823, Boilly produit une série de lithographies humoristiques intitulée Les Grimaces. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur et devient membre de l'Institut de France en 1833. Son œuvre, qui compte au total environ cinq mille portraits et cinq cents scènes de genre, passe de mode après la Restauration. Elle est surtout appréciée aujourd'hui pour son intérêt documentaire.

Ses trois fils, Julien Léopold (1796-1874), Édouard (1799-1854) et Alphonse Léopold (1801-1867), sont également artistes peintres.

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Hommage

Une rue de Paris dans le 16e arrondissement porte son nom ; elle abrite le musée d'art Marmottan-Monet.

Expositions

  • France : Hôtel de Sagan, Paris, 1930.
  • France : Galerie Cailleux, Paris, 1951.
  • France : Musée Marmottan, Paris, 3 mai - 30 juin 1984.
  • France : Musée des Beaux-Arts, Lille, 23 octobre 1988 - 9 janvier 1989.
  • États-Unis : Kimbell Art Museum, Fort Worth, 5 novembre 1995 - 14 janvier 1996.

Bibliographie

  • Henry Harrisse, L.-L. Boilly, peintre, dessinateur, et lithographe ; sa vie et son œuvre, 1761-1845. Étude suivie d'une description de treize cent soixante tableaux, portraits, dessins et lithographies de cet artiste, Société de propagation des livres d'art, Paris, 1898
  • Paul Marmottan, Le Peintre Louis Boilly (1761-1845), H. Gateau, Paris, 1913
  • André Mabille de Poncheville, Boilly, Plon, Paris, 1931
  • Suzanne L. Siegfried, The Art of Louis-Leopold Boilly: Modern Life in Napoleonic France, Yale University Press, New Haven, 1995

Notes et références

  1. Souvenirs à l'usage des habitants de Douai, ou Notes poir faire suite à l'ouvrage de M. Plouvain sur l'histoire de cette ville, depuis le 1er janvier 1822 jusqu'au 30 novembre 1842, Douai, 1843, p. 16.

Article connexe

  • Passez payez : Analyse d'un tableau de Louis Léopold Boilly.

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail des arts Portail des arts
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Louis L%C3%A9opold Boilly ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Louis Leopold Boilly de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Louis-Léopold Boilly — Autoportrait. Louis Léopold Boilly habillé en dandy des années 1800. Louis Léopold Boilly, né à La Bassée le 5 juillet 1761 et mort à Paris le 4 janvier 1845, est un …   Wikipédia en Français

  • Louis-Léopold Boilly — Louis Léopold Boilly, Selbstporträt um 1793 …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Léopold Boilly — Pour les articles homonymes, voir Boilly (homonymie). Louis Léopold Boilly Autoportrait présumé. Louis Léopold Boilly habillé en …   Wikipédia en Français

  • Léopold Boilly — Louis Léopold Boilly (July 51761 January 41845) was a French painter.External links* [http://wwar.com/masters/b/boilly louis leopold.html Biography and links to many works] {World Wide Art Resources} *… …   Wikipedia

  • Boilly, Louis-Léopold — ▪ French painter born July 5, 1761, La Bassée, France died January 4, 1845, Paris  prolific painter known for his genre scenes of Parisian life and society during the Revolution and the French Empire. He is also noted for his pioneering use of… …   Universalium

  • Boilly, Louis-Leopold — (7/5/1761 La Bassee 1/4/1845 Paris) (France)    Lithographer, portrait and genre painter. Trained by his father and studied under D. Doncre. Has been called the Little Master of the French revolutionary times. Renowned for his morality pictures,… …   Dictionary of erotic artists: painters, sculptors, printmakers, graphic designers and illustrators

  • Julien-Léopold Boilly — Julien Leopold Boilly (* 30. August 1796 in Paris; † 1874), auch als Jules Boilly bekannt, war ein französischer Maler und Lithograf. Julien Léopold Boilly war Sohn und Schüler des Künstlers Louis Léopold Boilly (1761–1845). Bekannt ist er durch… …   Deutsch Wikipedia

  • Julien Léopold Boilly — Pour les articles homonymes, voir Boilly (homonymie). Julien Léopold Boilly Naissance 30 août 1796 Paris Décès …   Wikipédia en Français

  • Julien Leopold Boilly — Julien Léopold Boilly Julien Léopold Boilly, parfois appelé Jules Boilly, né à Paris le 30 août 1796 et mort le 14 juin 1874, est un peintre et lithographe français. Sommaire 1 Biographie 2 Galerie 3 …   Wikipédia en Français

  • Louis Boilly — Louis Léopold Boilly Autoportrait. Louis Léopold Boilly habillé en dandy des années 1800. Louis Léopold Boilly, né à La Bassée le 5 juillet 1761 et mort à Paris le 4 janvier 1845, est un …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.