Andy Goldsworthy

Andy Goldsworthy est un artiste britannique, né dans le Cheshire le 26 juillet 1956, qui produit des sculptures dédiées à des sites spécifiques urbains ou naturels. Il est l'un des principaux artistes du Land Art et utilise des objets naturels ou trouvés pour créer des sculptures éphémères ou permanentes qui font ressortir le caractère de leur environnement.

Sommaire

Biographie

Andy Goldsworthy naît dans le Cheshire le 26 juillet 1956[1] et grandit à Leeds dans le Yorkshire. À partir de 13 ans, il travaille dans des fermes et cette expérience l'influence profondément. Il découvre alors la beauté des matériaux naturels façonnés par l'homme, tels les sillons dessinés par le tracteur dans le champ, ou le mélange des objets de la ferme avec les pierres. La brutalité très visuelle de la campagne marque également ses conceptions artistiques, par ses observations quotidiennes d'animaux morts, ou de chiens attaquant les moutons[2]. Plus tard, il compare le caractère répétitif du travail paysan à la routine de la sculpture : « Une bonne partie de mon travail ressemble à la cueillette des patates ; il faut rentrer dans son rythme. »[3]

A Leeds, il entre au College of Art de Bradford en 1974, puis s'inscrit à la Preston Polytechnic de Lancaster afin d'étudier les beaux-arts entre 1975 et 1978 ; il reçoit un diplôme de Bachelor of Arts de cette université[4].

Après l'université, Goldsworthy habite dans le Yorkshire, le Lancashire et en Cumbrie. En 1985, il s'installe à Langholm dans le Dumfriesshire, en Écosse, puis une année plus tard dans le village voisin de Penpont où il installe son atelier dans un ancien grenier en pierre. À propos de sa dérive graduelle vers le nord du pays, Goldworthy déclare qu'elle est « due à un mode de vie sur lequel [il] n'avait pas un contrôle complet », mais que les facteurs en sont les occasions qui se présentent, le désir de travailler à ces endroits et des « raisons économiques[5] ».

En 1993, il reçoit un doctorat honoris causa de l'Université de Bradford. Il est actuellement professeur itinérant à l'Université Cornell[6].

Un documentaire intitulé Rivers and Tides lui est consacré par le réalisateur allemand Thomas Riedelsheimer en 2001, avec une musique composée pour l'occasion par le guitariste Fred Frith[7]. Ce film présente le travail d'élaboration sur plusieurs mois d'une œuvre intitulée Rivers and Tides, constituée de serpentins de glace, de feuilles et de cercles de branches, de nids de bois et de cairns.

Style artistique

Andy Goldsworthy travaille généralement en plein air, avec des matériaux trouvés sur place, bien qu'il ait réalisé à l'occasion certaines œuvres à l'intérieur de bâtiments, musées ou galeries (par exemple, le mur d'argile à Digne). Il utilise quasi-exclusivement des matériaux ou objets naturels (neige, glace, feuilles d'arbres, tiges, galets, fleurs, etc.) pour ses œuvres (à quelques exceptions près, comme par exemple le cairn édifié à partir de morceaux d'acier sur le site d'une ancienne mine)[8].

Pour ses œuvres éphémères, Goldsworthy n'utilise généralement pas d'autres outils que ses propres mains et dents, des outils improvisés et éventuellement un opinel. Il lui est arrivé de faire appel à de la machinerie lourde ou légère pour réaliser des œuvres d'envergure et permanentes (notamment les cairns les plus grands ou des sculptures comme Roof, Stone River et Three Cairns, Moonlit Path et Chalk Stones). Pour la création de Roof, Goldsworthy a travaillé avec son assistant et cinq maçons qui se sont assurés que la structure peut survivre au temps et à la nature.

À l'instar de nombreux artistes du Land Art, Andy Goldsworthy considère ses œuvres comme de l'« art éphémère », le temps de dégradation pouvant varier de quelques secondes à plusieurs années : sculptures de glace qui ne durent qu'une saison, sculptures de sable sur une plage disparaissant à la première marée, constructions de pierre ou de métal qui ne subissent qu'une entropie naturelle.

La photographie joue un rôle crucial dans son art. Goldsworthy conserve les traces de ses œuvres au moyen d'épreuves photographiques en couleur dont beaucoup sont accompagnées d'un titre sous forme de légende expliquant la genèse de l'œuvre. Selon ses propres termes, « chaque œuvre pousse, subsiste, se dégrade — composantes intégrales d'un cycle que le photographe montre à leur point culminant, balisant le moment où l'œuvre est la plus vivante. Il y a une intensité dans une œuvre à son sommet qui j'espère s'exprime dans l'image. L'évolution et le délabrement sont implicites. »[9]

Son intention n'est pas « d'apposer sa marque » sur le paysage mais de travailler instinctivement avec lui, afin que ses créations manifestent, même brièvement, un contact en harmonie avec le monde naturel. Il s'intéresse particulièrement au temps tel qu'il est rendu manifeste par l'évolution de la nature. « Mouvement, changement, lumière, croissance et altération sont l'âme de la nature, les énergies que j'essaie de faire passer à travers mon travail » [10].

Andy Goldsworthy voyage beaucoup mais se concentre sur un seul endroit. C'est ainsi qu'il a rendu visite, à plusieurs reprises, à un rocher bien précis près de Saint-Louis dans le Missouri. Il a également travaillé dans le désert d'Australie, à Grise Fiord au nord du Canada, et au Pôle Nord pendant deux jours.

Il a exposé seul à plusieurs reprises en Angleterre, en France, aux Pays-Bas et au Japon. Il a participé à la Biennale de Venise et exécuté plusieurs commandes importantes, comme celle du Jardin de pierres, commanditée par le Musée de l'héritage juif de New York[11], ou celle commanditée pour la cour d'entrée du musée De Young de San Francisco, intitulée Drawn Stone, qui fait écho au fréquents tremblements de terre de la ville. Cette installation comporte, dans la chaussée, une gigantesque crevasse qui se subdivise en plusieurs craquelures plus petites, et des blocs de calcaire pouvant servir de bancs. Les petites craquelures ont été faites au marteau, ajoutant un caractère imprévisible à l'œuvre lors de sa création[12].

Principales expositions et installations

Galerie

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie sélective

  • Hand to Earth: Andy Goldsworthy, Henry Moore Centre, Leeds, England, 1990.
  • A Collaboration with Nature, Harry N. Abrams, Inc., New York, 1990.
  • Stone, Harry N. Abrams, Inc., New York, 1994. Diffusion en France : éditions Anthese (Pierres)
  • Wood, Harry N. Abrams, Inc., New York, 1995. Diffusion en France : éditions Anthese (Bois)
  • Wall, Harry N. Abrams, Inc., New York, 1995. Diffusion en France : éditions Anthese (Mur)
  • Arch, Harry N. Abrams, Inc., New York, 1999. Diffusion en France : éditions Anthese (Arche)
  • Time, Cameron Books, Moffat, Dumfriesshire Schotland 2000. Diffusion en France : éditions Anthese (le temps)
  • Midsummer Snowballs, Harry N. Abrams, Inc., New York, 2001.
  • Refuges d'Art (Digne, 2002), 2002.
  • Passage, Thames & Hudson, 2004. Diffusion en France : éditions Anthese (Passage)
  • Cairns. Diffusion en France : éditions Anthese
  • Mur et enclos, 2008

Filmographie

Notes et références

  1. (en) J. P. Stonard, « Goldsworthy, Andy », Grove Art Online, 10/12/2000. Consulté le 30/03/2009
  2. D'après une interview pour Time, 13 avril 2007
  3. (en) T. Adams, « Natural talent », The Observer, 11/03/2007. Consulté le 30/03/2009
  4. (en) Andy Goldsworthy (British, 1956), artnet. Consulté le 30/03/2009
  5. (en) {{Lien web 2011 : Alderney Stones, Sphére en argile island guernesey url=http://www.artandislands.com | url=http://www.sculpture.org.uk/biography/AndyGoldsworthy | titre=Andy Goldsworthy | éditeur=Cass Sculpture Foundation | consulté le=30/03/2009 }}
  6. Rivers and Tides sur l’Internet Movie Database - Version plus complète en anglais
  7. (en) A. Sooke, « He's got the whole world in his hands », The Daily Telegraph, 24/03/2007. Consulté le 30/03/2009
  8. (en) Andy Goldsworthy: Art of nature, ninemsn, 19/02/2006. Consulté le 30/03/2009
  9. Citation de Goldsworthy tirée de son livre Le Temps.
  10. Notes biographiques de son éditeur en France
  11. (en) S. Douglas, « In Their Words: James Turrell and Andy Goldsworthy », Artinfo, 24/10/2005. Consulté le 30/03/2009
  12. (en) Andy Goldsworthy sculpture, Stone River, enters Stanford University's outdoor art collection, Cantor Arts Center, Université Stanford, 04/09/2001. Consulté le 30/03/2009
  13. (en) Andy Goldsworthy: Arch at Goodwood, 2002, Cass Sculpture Foundation. Consulté le 30/03/2009
  14. (en) Andy Goldsworthy on the Roof, Metropolitan Museum of Art, 2004. Consulté le 30/03/2009
  15. (en) Andy Goldsworthy : Early Works : Leaves, Twigs, Enormous Snowballs and Icicles... Andy Goldworthy's Sculptures are Inherently Surprising and Beautiful, bbc.co.uk, 04/05/2005. Consulté le 30/03/2009
  16. (en) Andy Goldsworthy : Nature and Art Combine when the Early Works of the Internationally Renowned Artist Andy Goldsworthy come to Fairfields Art Centre in Basingstoke, bbc.co.uk, 20/09/2005. Consulté le 30/03/2009
  17. (en) Drawn Stone, Galerie Lelong. Consulté le 30/03/2009
  18. (en) The Andy Goldsworthy Project : 22 January – 15 May 2005, National Gallery of Art, 2005. Consulté le 30/03/2009
  19. (en) S. Oksenhorn, « A Wall of Integration, Not Division », Aspen Times Weekly, 23/09/2006. Consulté le 30/03/2009
  20. (en) G. Calton (photographe), « Andy Goldsworthy at the Yorkshire Sculpture Park », The Observer, 11/03/2007. Consulté le 30/03/2009
  21. (en) Andy Goldsworthy, Yorkshire Sculpture Park. Consulté le 30/03/2009
  22. (en) Kevin Rushby, « Andy Goldsworthy in Alderney », The Guardian, 15/04/2011. Consulté le 01/05/2011
  23. (en) Andy Goldsworthy, Alderney Sculptures. Consulté le 01/05/2011

Liens et documents externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andy Goldsworthy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andy Goldsworthy — Andy Goldsworthy, OBE, (* 26. Juli 1956 in Cheshire, England) ist ein Künstler, der in der Natur vorkommende Materialien zur Erstellung seiner meist schnell vergänglichen Werke einsetzt und diese mit Hilfe der Fotografie dokumentiert. Er gilt als …   Deutsch Wikipedia

  • Andy Goldsworthy — Infobox Artist bgcolour = name = Andy Goldsworthy imagesize = caption = birthname = birthdate = Birth date and age|1956|7|26|df=yes location = Cheshire, England deathdate = deathplace = nationality = British field = Sculpture; photography… …   Wikipedia

  • Goldsworthy — Andy Goldsworthy L une des sculptures de l installation permanente Three Cones d Andy Goldsworthy au Neuberger Museum of Art à Purchase, New York (2001). Andy Goldsworthy est un artiste britannique, né dans le Cheshire le 26 juillet 1956, qui… …   Wikipédia en Français

  • Goldsworthy — is the name of more than one person: * Adrian Goldsworthy mdash; British historian; * Andy Goldsworthy mdash; British artist; * Julia Goldsworthy ndash; British politician, born September 1978 * Peter Goldsworthy mdash; Australian author; * Roger …   Wikipedia

  • Goldsworthy — ist der Familienname von Adrian Goldsworthy (* 1969), britischer Militärhistoriker Andy Goldsworthy (* 1956), englischer Künstler William Alfred „Bill“ Goldsworthy (1944–1996), kanadischer Eishockeyspieler Kay Goldsworthy (* 1956), anglikanische …   Deutsch Wikipedia

  • Andy — ist die englische Kurzform des Namens Andreas. Andy ist der Vorname folgender Personen: Andy Anderson (* 1935), US amerikanischer Rockabilly Musiker Andy Bathgate (* 1932), kanadischer Eishockeyspieler Andy Borg (* 1960), österreichischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Andy — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cinéma et télévision Andy est un film américain réalisé par Richard C. Sarafian en 1965. Andy est un film américain réalisé par Eric Forsberg en 1985.… …   Wikipédia en Français

  • Land-Art — Land Art, Projekt Hügel Zikkurat von Ed und Tomas Hoke sowie Armin Guerino im Kärntner Rosental Land Art (engl. für Landschaftskunst) ist eine Ende der 1960er Jahre in den USA entstandene, 1968 im Rahmen einer Ausstellung in der Galerie Virginia… …   Deutsch Wikipedia

  • Landart — Land Art, Projekt Hügel Zikkurat von Ed und Tomas Hoke sowie Armin Guerino im Kärntner Rosental Land Art (engl. für Landschaftskunst) ist eine Ende der 1960er Jahre in den USA entstandene, 1968 im Rahmen einer Ausstellung in der Galerie Virginia… …   Deutsch Wikipedia

  • Naturkunst — Land Art, Projekt Hügel Zikkurat von Ed und Tomas Hoke sowie Armin Guerino im Kärntner Rosental Land Art (engl. für Landschaftskunst) ist eine Ende der 1960er Jahre in den USA entstandene, 1968 im Rahmen einer Ausstellung in der Galerie Virginia… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”