André Pézard

André Pézard, né le 22 juin 1893 à Paris et mort le 26 août 1984 à Brantes (Vaucluse), est un traducteur et professeur italianiste. Ses travaux, principalement ses traductions, ont marqué les recherches sur Dante et son époque.

Sommaire

Biographie

Fils d'instituteurs, André Pézard fait des études classiques à Paris au lycée Montaigne puis au lycée Louis le Grand. Reçu à l’École normale supérieure le 25 juillet 1914, il est mobilisé dès le 10 août de cette même année. Au front à partir du 25 janvier 1916 comme sous-lieutenant puis comme lieutenant d'infanterie, il fait les campagnes de Vauquois en Argonne et de la Somme. Blessé le 20 septembre 1916, il reçoit la Croix de guerre avec deux citations ainsi que la Légion d’honneur pour faits de guerre.

Dès 1918, il donne sous le titre Nous autres à Vauquois un admirable témoignage sur la vie rude de la troupe durant la Première Guerre mondiale. Ce récit, réédité à Verdun en 1974, est la relation au jour le jour des combats sans merci, des souffrances et de la mort de certains de ses camarades. L'horreur de ce conflit restera imprimée en lui toute son existence.

Bien que toujours mobilisé, il reprend ses études à l'École normale supérieure et à la Sorbonne. Agrégé d'italien en 1919, c’est à Avignon puis à Lyon qu’il enseigne pendant plus de dix-sept années.

Le 10 mars 1945, André Pézard devient docteur ès lettres en consacrant sa thèse à Dante Alighieri. Déjà en 1931, il publie l'intégrale de la Vita Nova qu’il réédite en 1953 dans sa nouvelle traduction. Au fil des années, à force d'un labeur colossal, il réussit à acquérir une immense connaissance de la culture toscane de la fin du treizième siècle et du début du quatorzième siècle. Sa thèse, Dante sous la pluie de feu, représente une nouvelle réinterprétation du chant XV de l'Enfer et fait d’André Pézard un spécialiste à la renommée internationale.

Professeur à la faculté de Lyon, il est élu en 1951 au Collège de France. Il occupe la chaire de littérature et civilisation italiennes laissée vide par Auguste Renaudet et reprend ainsi la tradition remontant à Edgar Quinet qui avait dédié à l'Italie les cours de ses deux premières années. Il professe au sein de cette noble institution jusqu’en 1963 et peut se livrer tout entier à ses recherches sur Dante, auxquelles il consacre la plupart de ses cours (le premier a pour thème le mythe d'Ulysse dans l’œuvre dantesque).

En 1965, après douze années de travail, André Pézard publie dans la collection de "La Pléiade" les œuvres complètes de Dante, traduction et commentaires. Il s'agit de la première traduction intégrale en français des textes du poète florentin. Le retentissement est énorme et la traduction est à l'époque qualifiée de « prodigieuse », une sorte de « folie » selon les paroles d’André Pézard lui-même. Considéré comme le meilleur italianiste de sa génération, il reçoit de multiples distinctions en Italie, parmi lesquelles nous citerons son élection à l'Académie des Lynx (l'équivalent du Collège de France) et également à l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Cette attention à l'œuvre dantesque n'empêche pas André Pézard de s'intéresser à d'autres aspects de la littérature italienne et de publier des ouvrages (dont une Grammaire italienne) et articles sur Pétrarque, Boccace, l'Arioste, Leopardi, Carducci, D'Annunzio, Lionello Fiumi. Cet inventaire, loin d'être complet, démontre à quel point est vaste la connaissance qu'André Pézard avait de la littérature italienne.

Travailleur infatigable, il poursuit inlassablement son œuvre jusqu'à la fin de sa vie : en 1975 il publie un ouvrage en Italie Tant que vienne le Veltre. Enfer 1, 100-111, et en 1983 son dernier article dans les "Archives d’histoire doctrinale et littérature du Moyen âge" intitulé Dante et l'Apocalypse de Carpentras.

André Pézard s'est éteint en 1984 à l’âge de 91 ans. Sa fille, Fanette Roche-Pézard (1924-2009), est une historienne d'art spécialiste de l'Italie.

Principaux ouvrages et articles

  • 1940 Le Convivio de Dante : sa lettre, son esprit, Paris, Les Belles Lettres
  • 1949 Contes et légendes de Provence, Paris, Nathan
  • 1950 Dante sous la pluie de feu : Enfer, chant 15, Paris, J. Vrin
  • 1953 Dante Alighieri, 1265-1321 Vita Nova ; traduction nouvelle avec notes et appendices, Paris, Nagel
  • 1957 L'évolution lyrique de Lionello Fiumi, Napoli, Ed. di Realtà
  • 1963 La hiérarchie des clercs, des preux et des justes, Annales du Collège de France
  • 1965 Dante Alighieri, 1265.1321. Œuvres complètes / Dante ; traduction et commentaires, Paris, Gallimard
  • 1971 Grammaire italienne, Paris, Hatier
  • 1974 Nous autres, à Vauquois : 1915-1916, publié par le Comité national du souvenir de Verdun, Paris
  • 1975 Dans le sillage de Dante, avec index, Société d’études italiennes, Paris
  • 1980 Tant que vienne le Veltre, Ed. A Tallone, Alpigiano Torino
  • 1984 Dante, œuvres complètes, traduction, notes, appendices, Bibli. de « La Pléiade », éd refondue
  • 1984 Dante et l'Apocalypse de Carpentras, Archives d'histoire doctrinale et littéraire du MA., Vrin

Fonds André Pézard à l’IMEC

Les travaux d'André Pézard sont conservés à l'IMEC de Caen. Une partie importante du fonds est consacrée à ses recherches sur Dante (notes de travail, articles, essais, notes de cours et traduction de la Divine Comédie). S'ajoutent des archives sur d'autres publications (Nous autres, à Vauquois ; et également Légendes de Provence), de la correspondance familiale, des cours, articles et conférences qui rendent compte des autres activités d'André Pézard comme italianiste.

Distinctions

  • Président d'honneur de la « Dante Alighieri »
  • Président de la Société d'études dantesques
  • Président de la Société des études italiennes (Association des professeurs d'italien)

Citation

«  Mes amis, au bout d’un an, et de trois ans, je vis encore à toute heure avec vous ; et vous ne savez pas. Je deviendrai vieux, avec vous qui serez jeunes (...)
Vous me rendez si triste que je ne voudrais même pas mourir maintenant mais rester sans plus jamais changer. Car si je mourais, toute cette peine qui est votre chose serait perdue »

— André Pézard (extrait de Nous autres à Vauquois, édition 2006, pages 326-327)

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Pézard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fanette Roche-Pézard — (née le 30 novembre 1924, à Lyon et morte le 3 décembre 2009 à Paris) est une historienne de l art française, spécialiste du futurisme[1]. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Divine Comédie — Pour les articles homonymes, voir Divine Comédie (homonymie). Divine Comédie …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Membres De L'Académie Des Inscriptions Et Belles-Lettres — de l Institut de France. Dénominations Périodes Membres Académie royale des inscriptions et médailles 1663 1701 Membre M 1702 1715 Membre honoraire H …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Professeurs Au Collège De France — Cette liste des professeurs au Collège de France recense les titulaires de chaire et les chargés de cours au Collège de France depuis sa fondation en 1530. Chaires Durée Premières créations Catégories Chaires ordinaires sans limitation 1530… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'Academie des inscriptions et belles-lettres — Liste des membres de l Académie des inscriptions et belles lettres Liste des membres de l Académie des inscriptions et belles lettres de l Institut de France. Dénominations Périodes Membres Académie royale des inscriptions et médailles 1663 1701… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'Académie des inscriptions et belles-lettres — de l Institut de France. Dénominations Périodes Membres Académie royale des inscriptions et médailles 1663 1701 Membre M 1702 1715 Membre honoraire H Membre pension …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'académie des inscriptions et belles-lettres — de l Institut de France. Dénominations Périodes Membres Académie royale des inscriptions et médailles 1663 1701 Membre M 1702 1715 Membre honoraire H …   Wikipédia en Français

  • Liste des professeurs au College de France — Liste des professeurs au Collège de France Cette liste des professeurs au Collège de France recense les titulaires de chaire et les chargés de cours au Collège de France depuis sa fondation en 1530. Chaires Durée Premières créations Catégories… …   Wikipédia en Français

  • Liste des professeurs au Collège de France — Cette liste des professeurs au Collège de France recense les titulaires de chaire et les chargés de cours au Collège de France depuis sa fondation en 1530. Chaires Durée Premières créations Catégories Chaires ordinaires sans limitation 1530… …   Wikipédia en Français

  • Liste des professeurs au collège de france — Cette liste des professeurs au Collège de France recense les titulaires de chaire et les chargés de cours au Collège de France depuis sa fondation en 1530. Chaires Durée Premières créations Catégories Chaires ordinaires sans limitation 1530… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”