Andrea della Robbia
Madone aux chérubins, musée du Louvre
Tobie et l'ange Raphaël (détail), musée de Santa Croce, Florence
Médaillon-blason de l'Arte della Lana

Andrea della Robbia (Florence 1435 - 1525) neveu de Luca della Robbia, fils de son frère Marco, est un céramiste florentin spécialiste de la terracotta invetriata et fondateur de l'atelier-boutique des Della Robbia qui accueillit et forma ses cinq fils.

Sommaire

Biographie

Andrea della Robbia porta à une très grande diffusion l'art de la terracotta invetriata en devenant la maître-artisan de l'atelier hérité de son oncle. Contrairement à ses célèbres prédécesseurs, il n'est pas à proprement un sculpteur et il s'inspire plus de la peinture contemporaine que de la sculpture. Ses œuvres, souvent en bichromie blanche et bleue, sont répandues dans les églises et les palais de toute la Toscane. Parmi ses meilleures réussites, les grandes panneaux du sanctuaire de Chiusi della Verna (dans le Casentino), ou bien le médaillon avec les saints François et Dominique dans la loggia San Paolo à Florence ou les émouvants médaillons comportant des enfants emmaillotés qui couronnent les arches du Spedale degli Innocenti.

À l'intérieur de l'Église de Santa Maria Assunta de la Spezia est conservée sa terre cuite polychrome en médaillon représentant le Couronnement de la Vierge haute d'environ 3 m et large de 2,50 m environ à la base, que l'on attribua longtemps à son oncle Luca.

Une autre de ses œuvres est conservée dans l'église Santa Maria di Gesù à Trapani en Sicile, elle est dite Madonna degli Angeli et a été commandée par la famille Staiti. Par rapport à ses prédécesseurs, son style est plus précis, moins expérimental, plus idéalisé.

Il eut cinq fils, parmi lesquels Giovanni della Robbia qui permit à l'atelier familial de survivre quelques années.

Style

On peut résumer la composition des œuvres d'Andrea della Robbia par le respect constant de trois principes simples qui s'appuient sur la symbolique des couleurs :

  • Les personnages figurent en blanc brillant (symbole de pureté) (la carnation quelquefois en terre cuite naturelle est abandonnée rapidement).
  • le fond est bleu mat (symbole du ciel, du Paradis) une couleur riche (dans tous les sens du terme) au Moyen Âge et à la Renaissance car un pigment issu de la pierre de lapis-lazuli.
  • une frise de branches et de fruits (symbole de la célébration) encadre le tout en couleurs naturelles (verts du feuillage, couleurs des fruits : jaune du citron, orangé de l'orange, bleu du raisin, brun de la pomme de pin...).
  • Peu de rouge symbole de la Passion du Christ, seulement sur quelques croix de la bannière du Christ porté par l'agneau du sacrifice (médaillon de l'Arte della Lana).

Œuvres

Assunzione di Maria au sanctuaire de la Verna, Chiusi
Annonciation au sanctuaire de la Verna
Médaillon sur la façade de l'Hôpital des Innocents (Florence)
  • Blason de l'Arte della Lana en terre cuite émaillée au Museo dell'Opera del Duomo de Florence
  • Médaillons des enfants et Annonciation de l'hôpital des Innocents, Florence
  • Rencontre de saint François et de saint Dominique, loggia San Paolo, Florence
  • Adoration de l'Enfant Jésus, musée du Bargello
  • Madonna della Quercia, Viterbe
  • Autel en marbre de Santa Maria delle Grazie, Arezzo
  • Décorations de la voûte et du porche de la vieille cathédrale de Pistoia
  • Plusieurs bas-reliefs de la Pieve delle Sante Flora e Lucilla à Santa Fiora  : Baptême du Christ, triptyque et Cène sur la chaire, Madonna della Cintola, crucifix.
  • Deux retables de la Vierge couronnée des nefs latérales et Christ en croix du maître-autel, de l'église San Pietro, et retable de la Vierge couronnée de l'église Santa Agata, à Radicofani
  • Retable des Lys, Duomo de Montepulciano
  • Sanctuaire de la Verna
  • Madonna degli Angeli, église Santa Maria di Gesù, Trapani, Sicile
  • Autel de la Vergine dei miracoli, San Menardo, Arcevia (avec Giovanni)

Dans les musées en dehors de l'Italie

  • Buste de jeune homme, Detroit Institute of Arts, Michigan
  • Madone, Prudence en tondo, Metropolitan Museum of Art, New-York
  • Madone, Museum of Fine Arts, Budapest
  • Deux Madone, Museum of Fine Arts, Boston
  • Madone, National Gallery, Londres
  • Madone, Toledo Museum of Art
  • La Nativité avec les saints Antoine de Padoue et Nicolas de Bari, retable, Birmingham Museum & Art Gallery
  • Vierge à l'Enfant avec Putti ( vers 1490-1495), California Palace of the Legion of Honor, San Francisco
  • National Gallery of Art, Washington :
    • Adoration du Christ
    • Vierge à l'Enfant et chérubins
    • Vierge à l'Enfant avec Dieu le père et chérubins
  • Au musée du Louvre, Paris :
    • La Vierge debout portant l'Enfant sur le bras droit
    • La Vierge et l'Enfant avec trois chérubins
    • Saint évêque (saint Bonaventure ?)
    • La Vierge adorant l'Enfant en présence de saint Jean-Baptiste enfant et de deux chérubins
    • Jeune Apôtre ?
  • Madone, chapelle du château de La Chapelle-d'Angillon (Cher), France
  • Plusieurs fragments attestés provenant de l'abbaye Saint-Bertin[1] de la Cène figurant sur le Tombeau de Guillaume Fillastre à Saint-Omer[2] (Pas-de-Calais), France :
    • musée Sandelin de Saint-Omer
    • église de Saint-Martin-au-Laert
    • église Saint-Denis (à Saint-Omer)

Notes et références

  1. Serge Dercourt, Un Patrimoine dispersé : ouvrage sur les objets d'art de Saint-Omer et environs dispersés à la Révolution et retrouvés aussi bien en France qu'à l'étranger, Saint-Omer, 2006 (ISBN 2-9514807-2-5).
  2. Notice du site de la ville de Saint-Omer

Bibliographie

  • Les Della Robbia : sculptures en terre cuite émaillée de la Renaissance italienne, RMN, 2002, J.-R.Gaborit, M. Bormand. (Exposition organisée par le département des Sculptures, présentée à Sèvres, au musée national de la Céramique et à Nice, au musée national Message Biblique Marc Chagall in Schéma directeur des musées nationaux 2005-2008.
  • Andrea Muzzi, Temi religiosi nella decorazione di Andrea Della Robbia per la Chiesa Maggiore della Verna : Appunti sul metodo di studio, Studi Francescani, Florence, 2000 (ISSN 0392-727X)
  • Allan Marquand, Andrea della Robbia and his atelier

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andrea della Robbia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andrea Della Robbia — Madone aux chérubins, musée du Louvre …   Wikipédia en Français

  • Andrea della robbia — Madone aux chérubins, musée du Louvre …   Wikipédia en Français

  • Andrea della Robbia — Saltar a navegación, búsqueda Capilla de los estigmas, Santuario de Verna Andrea della Robbia (Florencia, 24 de octubre de 1435 – ibídem, 4 de agosto de 1525) fue un escultor y ceramista italia …   Wikipedia Español

  • Andrea Della Robbia —     Andrea della Robbia     † Catholic Encyclopedia ► Andrea della Robbia     Nephew, pupil, assistant, and sharer of Luca s secrets, b. at Florence, 1431; d. 1528. It is often difficult to distinguish between his works and Luca s. His,… …   Catholic encyclopedia

  • Andrea della Robbia — (October 24 1435 august 4 1525) was an Italian Renaissance sculptor, especially in ceramics. He was the son of Marco della Robbia, brother of Luca della Robbia.Born in Florence, he was the most important artist of ceramic glaze of the times. His… …   Wikipedia

  • Andrea Della Robbia — Madonna mit Kind und Engeln, Terracotta farbig glasiert …   Deutsch Wikipedia

  • Andrea della Robbia — Madonna mit Kind und Engeln, Terracotta farbig glasiert Bambini am Ospedale degli Innocenti Andrea della Robbia (* 28 …   Deutsch Wikipedia

  • Luca d’Andrea della Robbia — (* nach 1482 wahrscheinlich in Florenz; † nach dem 17. Februar 1547 wahrscheinlich in Paris) war ein italienischer Bildhauer und Dominikanermönch. Namensvariante: Luca della Robbia d. J. Luca d’Andrea della Robbia war ein Sohn des Bildhauers… …   Deutsch Wikipedia

  • Adoration of the Magi (Andrea della Robbia) — This depiction of the Adoration of the Magi is by Florentine sculptor Andrea della Robbia (1435–1525). Andrea inherited the family workshop from his famous uncle, Luca della Robbia, who had developed the technique of applying tin glazes, similar… …   Wikipedia

  • Della Robbia — ist eine florentinische Bildhauerfamilie des 15. und 16. Jahrhunderts. Sie wurde berühmt durch ihre glasierten Ton Reliefs. Vertreter der Familie Andrea Della Robbia (1435–1525), Neffe des Luca Della Robbia Francesco Iacopo Della Robbia (1477– ) …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”