Andre Fougeron

André Fougeron

Venezzia biennial jn 3.jpg
Cet article fait partie de la série
Art contemporain
Artistes
A B C D E F
G H I J K L
M N O P Q R
S T U V W X
Y Z
Voir aussi

Musées et Centres d'art, Fracs,
Mouvements, Écoles d'art,
Manifestations, Galeries,
Musique contemporaine

Portail : Art contemporain

André Fougeron est un peintre français né le 1er octobre 1913 à Paris et mort le 10 septembre 1998

Biographie

André Fougeron (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Autodidacte, André Fougeron se fait remarquer dès les années 1930 par sa participation, avec Édouard Pignon notamment, au groupe des "indélicats". Libéré des obligations militaires, il s’engage en 1935, avec son ami Boris Taslitzky, dans le mouvement de la Maison de la Culture dirigée par Aragon. Jean Cassou le retient pour figurer dans son exposition "l’Art cruel" en cette fin d’année 1937 où, après avoir songé à s’engager dans les Brigades internationales, il estime que son rôle est de témoigner en peintre. Il en sortira trois toiles dont deux seront exposées, "Espagne martyre" (Tate Gallery, Londres) et "Mort et faim, Espagne". En 1939, il adhère au Parti communiste.

Fait prisonnier sur le front de Belgique, il parvient à rejoindre la zone libre avant de se réinstaller à Paris et transforme son atelier en imprimerie clandestine. Il participe dans les années 1941 à 1943 aux expositions "Vingt jeunes peintres de tradition française" avec, entre autres, Bazaine, Estève, Grüber, Lapicque, Le Moal, Manessier, Pignon, Tal Coat.

André Fougeron reçoit en 1946 le Prix national de peinture. La toile "Les Parisiennes au marché" (musée d'art moderne de Saint-Étienne) exposée au Salon d'automne en 1948 et son article-manifeste "le peintre à son creneau" le propulsent chef de file du "nouveau réalisme français" qui se veut dans la continuité de la peinture d'histoire à vocation sociale (Poussin, Le Nain, Courbet). S'engageant dans la voie du réalisme socialiste, Fougeron participe ainsi à la campagne menée contre le "Portrait de Staline" par Picasso publié par Aragon dans "les Lettres françaises" en 1953.

Il laisse une œuvre de toiles, lithographies, aquarelles, dessins, présentes dans les musées tant nationaux qu’étrangers (de New York à Moscou) et des mosaïques-céramiques pour la cité technique de Sète ou des écoles de Pantin et Ivry-sur-Seine.

Expositions personnelles

  • 1968 - Musée Pouchkine, Moscou
  • 1973 - Espace des Cordeliers, Châteauroux
  • 1978 - Städtische Kunsthalle, Recklinghausen
  • 1987 - J. Dutko, Paris
  • 1994 - Rivages, Rennes

Lien externe

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Fougeron ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Andre Fougeron de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • André Fougeron — est un peintre français né le 1er octobre 1913 à Paris et mort le 10 septembre 1998 Sommaire 1 Biographie 2 Expositions personnelles 3 Quelques oeuvres …   Wikipédia en Français

  • Фужерон — Андре (Fougeron, Andre) Род. 1913, Париж. Французский живописец. Происходил из рабоче крестьянской семьи. В молодости работал на заводе Рено, посещая вечерние курсы рисунка и живописи. Дебютировал в Салоне сверхнезависимых в 1937. В 1939 вступил… …   Европейское искусство: Живопись. Скульптура. Графика: Энциклопедия

  • Jean Le Moal — en 1985 Naissance 30 octobre 1909 …   Wikipédia en Français

  • Фужерон — Фужерон, Андре Андре Фужерон 1995 год. Имя при рождении: André Fougeron Дата рождения …   Википедия

  • Фужерон, Андре — Андре Фужерон 1995 год. Имя при рождении: André Fougeron …   Википедия

  • Ecole de Paris — École de Paris Cet article traite à la fois de l École de Paris et de la Nouvelle École de Paris (ou Seconde École de Paris). A. Warnod, Les berceaux de la jeune peinture, Paris 1925 Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle Ecole de Paris — École de Paris Cet article traite à la fois de l École de Paris et de la Nouvelle École de Paris (ou Seconde École de Paris). A. Warnod, Les berceaux de la jeune peinture, Paris 1925 Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle École de Paris — École de Paris Cet article traite à la fois de l École de Paris et de la Nouvelle École de Paris (ou Seconde École de Paris). A. Warnod, Les berceaux de la jeune peinture, Paris 1925 Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle école de Paris — École de Paris Cet article traite à la fois de l École de Paris et de la Nouvelle École de Paris (ou Seconde École de Paris). A. Warnod, Les berceaux de la jeune peinture, Paris 1925 Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • École de paris — Cet article traite à la fois de l École de Paris et de la Nouvelle École de Paris (ou Seconde École de Paris). A. Warnod, Les berceaux de la jeune peinture, Paris 1925 Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”