Lend-Lease
Signature par Franklin D. Roosevelt le 11 mars 1941 de loi H.R. 1941, permettant d'aider le Royaume-Uni, la Chine et la Grèce

Le programme Prêt-Bail (programme "Lend-Lease" en anglais) était un programme d'armement mis en place par les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale, afin de fournir les pays amis en matériel de guerre sans intervenir directement dans le conflit (avant l'entrée en guerre des États-Unis).

La loi Lend-Lease, signée le 11 mars 1941, autorise le Président des États-Unis à « vendre, céder, échanger, louer, ou doter par d'autres moyens » tout matériel de défense à tout gouvernement « dont le Président estime la défense vitale à la défense des États-Unis. »

Curtiss P-40F Warhawk américains livrés à Casablanca, protectorat français du Maroc pour l'aviation de l'armée d'Afrique de Giraud (groupe de chasse La Fayette héritier des traditions de l'Escadrille La Fayette), le 9 janvier 1943. En avril 1944, ils furent remplacés par des P-47D Thunderbolt.

De 1941 à 1945, les aides américaines se sont élevées à 50,1 milliards de dollars. Les principaux bénéficiaires du prêt-bail étaient le Royaume-Uni (31,4 milliards de dollars) et l'Union soviétique (11,3 milliards de dollars). La France libre du général de Gaulle basée à Londres et surtout l'armée d'Afrique du général Henri Giraud basé à Alger (Algérie française) ont également profité de ce programme d'assistance logistique (3,2 milliards de dollars).[1]

Il faut noter aussi le grand effort du Royaume-Uni et de ses dominions pour envoyer du matériel en URSS : entre autres exemples, 14 % de la production de chars britannique entre 1941 et 1945 est allée à l'armée rouge.

Sommaire

Matériel terrestre

pour l'URSS

409.526 véhicules, dont 43.728 jeeps, 3.510 amphibies, 4.398 tracteurs, 12.161 véhicules de combat dont 1.239 chars légers et 4.957 chars moyens, 32.207 motocycles, 7.570 tracteurs spéciaux avec 3.216 moteurs de remplacement. 1.4 millions tonnes de pétrole, 1.3 tonnes de carburant à haut indice d'octane pour avions, 3.6 millions de pneus avec chambre à air, 325.784 t d'explosifs, 136.190 pièces d'artillerie légères et armes automatiques, 35.800 stations radio émetteurs, 5.899 récepteurs, 348 appareils de localisation radio, 705 détecteurs directionnels, 538 altimètres, 800 compas radio, 3.400 km de cables marins, 1.823 km de cables sous-marins, 1.535.484 km de cables télégraphiques, 1.900 locomotives à vapeur, 66 locomotives diesel électriques, 9.920 wagons plateformes, 120 wagons citernes, 100 wagons à bascule, 35 plate-formes pour engins lourds, 685.740 tonnes de rails et pièces dont 110.000 t d'axes et roues de wagons[2].

Matériel naval

pour l'URSS

38 navires Liberty, 3 tankers Liberty, 5 tankers T2, 12 tankers T1, 9 tankers, 1 navire de fret, 17 barges grues, 3 remorqueurs dont un récent, 60 cargos, 3 brise-glace, 28 frégates, 34 grands dragueurs de mines, 43 moyens dragueurs de mines, 78 sous-marins de 110 pieds, 62 sous-marins de 67 pieds, 205 torpilleurs, 30 transports de troupes, 17 transports de chars, 2 transports de véhicules, 15 remorqueurs de rivières, 6 barges-pontons, 1 hydravion, 1 vedette, 60 autres petits bateaux, 14.277 moteurs de bateaux à gaz, 3.320 moteurs diesel, 108 moteurs à gaz de bois, 2.150 moteurs à essence, 40 accumulateurs pour sous-marins[3].

Bâtiments transférés par les États-Unis au titre du prêt-bail (1940-1945)

Types de bâtiments Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau : URSS Union soviétique Drapeau : Brésil Brésil Drapeau de France France
Porte-avions d'escorte 23 0 0 0
Croiseurs (ancien) 0 1 0 0
Destroyers (ancien) 50 0 0 0
Destroyers d'escorte 78 0 8 6
Frégates 20 28 0 0
Sous-total grands bâtiments 171 29 8 6
Patrouilleurs côtiers 0 12 8 3
Chasseurs de mines 0 250 8 5
Dragueurs de mines océaniques 165 24 0 0
Dragueurs de mines côtiers 0 29 0 3
Sous-total petits bâtiments 165 315 16 11
TOTAL 336 344 24 17
Source[4] :

Matériel aérien

pour l'URSS

14.798 avions furent expédiés et 14.018 arrivèrent sur le sol soviétique ([5]), ce qui représente 12% de la production d'avions soviétique pendant la guerre (115.596). Ils furent acheminés par 3 voies d'acheminement : 1.d'Alaska en Sibérie (7.925), 2.par l'Iran (4.861), 3.par Murmansk et Arkhangelsk (1.232).

Livraisons de nourritures, habits, matières premières

pour l'URSS

5 millions t de nourritures, 55.000 km de cotons, 49.200 km de laine, 12.300 km de sangles, 14.000 km de tissus imperméables, 46.126 t de fils à coudre, fibres et laines à tricoter et de boutons, 14.5 millions de chaussures et bottes en cuir et 49.900 t de cuir. 2.6 millions de t d'acier (5.96% de la prod soviétique), 261.109 t d'aluminium, 781.663 t de métaux non ferreux (magnésium, nickel, zinc, etc.)[6].

Livraisons américaines à l'Union Soviétique

Des camions américains quelque part sur le trajet du corridor perse.

Les livraisons se faisaient à plusieurs routes dont celles maritimes jusqu'à la péninsule de Kola et le long du détroit de Béring par les convois de l'Arctique et celle à travers l'Iran appelé le Corridor Perse.

Avions 14 795
Chars d'assaut 7 056
Jeeps 51 503
Camions 375 883
Motos 35 170
Tracteurs 8 071
Pièces d'artillerie 8 218
Mitrailleuses 131 633
Explosifs 345 735 tonnes
Equipement de construction pour une valeur de 10 910 000 dollars
Voitures de fret de chemin de fer 11 155
Locomotives 1 981
Navires cargo 90
Escorteurs chasseur de sous-marins 105
Vedettes lance-torpilles 197
Moteurs de bateaux 7 784
Nourriture 4 478 000 tonnes
Machines et équipement 1 078 965 000 dollars
Métaux non-ferreux 802 000 tonnes
Produits pétroliers 2 670 000 tonnes
Produits chimiques 842 000 tonnes
Coton 106 893 000 tonnes
Cuir 49 860 tonnes
Pneus 3 786 000
Bottes 15 417 001 paires

Références et notes

  1. Leo T. Crowley, "Lend Lease" in Walter Yust, ed. 10 Eventful Years (1947) 2: 858-60; 1:520
  2. Henry Dunajewski, Le lend-lease américain pour l'Union soviétique, Revue d'études comparatives est ouest 15.3 1984 p.40 à 44
  3. Henry Dunajewski, Le lend-lease américain pour l'Union soviétique, Revue d'études comparatives est ouest 15.3 1984 p.43 à 44
  4. (fr)Alexandre Sheldon-Duplaix, « La Mission Navale française à Washington et la renaissance de la Marine, 3 janvier 1943 - 1er janvier 1946 », dans Relations Internationales, no 108, hiver 2001, p. 503-523 [texte intégral (page consultée le 17 août 2008)] 
  5. H. Dunajewski Le lend lease américain à l'urss Revue d'études comparatives est ouest 15.3 1984 p.37
  6. Henry Dunajewski, Le lend-lease américain pour l'Union soviétique, Revue d'études comparatives est ouest 15.3 1984 p.47

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lend-Lease de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lend-Lease — (Public Law 77 11) [http://books.google.com/books?id=hUoIaQqipboC pg=PA28 Crossed Currents By Jean Ebbert, Marie Beth Hall, Edward Latimer Beach] was the name of the program under which the United States of America supplied the United Kingdom,… …   Wikipedia

  • lend-lease — /lend lees /, n., v., lend leased, lend leasing. n. 1. the matériel and services supplied by the U.S. to its allies during World War II under an act of Congress (Lend Lease Act) passed in 1941: such aid was to be repaid in kind after the war. 2.… …   Universalium

  • Lend-lease — Signature par Franklin D. Roosevelt le 11 mars 1941 de loi H.R. 1776, permettant d aider le Royaume Uni, la Chine et la Grèce Le programme Lend Lease (programme prêt bail en français) était un programme d armement mis en place par les États Unis… …   Wikipédia en Français

  • lend-lease — n. the temporary transfer of goods and services to an ally to aid in a common cause; as, lend lease during World War II was extremely generous. Syn: lease lend. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • lend-lease — ☆ lend lease [lend′lēs′ ] n. in WWII, material aid in the form of munitions, tools, food, etc. granted by the U.S. to certain of its allies lend lease vt. lend leased, lend leasing …   English World dictionary

  • lend-lease — lend′ lease′ n. v. leased, leas•ing 1) gov the matériel and services supplied by the U.S. to its allies during World War II under an act of Congress(Lend′ Lease′ Act )passed in 1941 2) the system by which such aid was supplied 3) gov to supply… …   From formal English to slang

  • Lend Lease — hat verschiedene Bedeutungen: Leih und Pachtgesetz, US amerikanisches Gesetz Lend Lease Group, australisches Unternehmen Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bez …   Deutsch Wikipedia

  • lend-lease — (izg. lèndliz) m DEFINICIJA transfer dobara saveznicima kao pomoć, naročito u ratu ETIMOLOGIJA engl …   Hrvatski jezični portal

  • Lend-Lease — Roosevelt bei der Unterzeichnung des Leih und Pachtgesetzes Das Leih und Pachtgesetz (engl.: Lend Lease Act), das der US Kongress am 18. Februar 1941 verabschiedete, ermöglichte es den damals noch nicht offiziell, aber völkerrechtlich betrachtet …   Deutsch Wikipedia

  • lend-lease — noun Etymology: U.S. Lend Lease Act (1941) Date: 1941 the transfer of goods and services to an ally to aid in a common cause with payment made by a return of the original items or their use in the cause or by a similar transfer of other goods and …   New Collegiate Dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”