Le Pegue


Le Pegue

Le Pègue

Le Pègue

{{{image-desc}}}

Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Nyons
Canton Grigan
Code Insee abr. 26226
Code postal 26770
Maire
Mandat en cours
Roland Bogart
2008-2014
Intercommunalité sans
Démographie
Population 375 hab. (2006)
Densité 34 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 25′ 49″ Nord
       5° 03′ 02″ Est
/ 44.4302777778, 5.05055555556
Altitudes mini. 348 m — maxi. 1323 m
Superficie 11,12 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Le Pègue est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes.

Sommaire

Géographie

Le Pègue est bâti au pied de la Lance, montagne ayant 1340 mètres d’élévation, non loin de la route de Montélimar à Nyons. Le Pègue est situé à 12 km au nord-ouest de Nyons (sous préfecture), à 8 km au nord-est de Valréas et à 14 km à l'est de Grignan (chef lieu du canton).

Les communes les plus proches sont Rousset-les-Vignes, Montbrison-sur-Lez et Saint-Pantaléon-les-Vignes.

Historique

  • Le Pègue est connu pour être un célèbre oppidum protohistorique installé sur la colline Saint-Marcel. Il connait une riche civilisation protohistorique, un centre d'échange et de production d'une céramique peinte, nommée la céramique pseudo-ionienne.
  • Ce modeste village aurait remplacé l’ancienne ville gallo-romaine d’Alétanum, qui avait été la capitale de la tribu gauloise des Aletani. Des moines s’installèrent dans ses ruines et y bâtirent un monastère que brûlèrent les Sarrazins au VIIIe siècle. La colline de Saint-Marcel portera plus tard un château fort.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1989 2001 Michel Piallat
2001 2008 Jacques Goujon
2008 2008 (cause deces) Roland Bogart
2008 Lucien Andeol
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1] [2])
1911 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
232 165 198 214 305 369 372 375
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Le Pègue médiéval
De l’époque médiévale, les remparts et les quatre tours, la poterne, le château et une maison à l’intérieur des remparts sont parvenus jusqu’à nous. Trois chapelles romanes ont été conservées : celle du château, devenue la sacristie de l’église, celle du cimetière, très bel exemple d’art roman provençal, et en haut de la colline Saint Marcel, une chapelle en ruine, dont il subsiste le chœur.

L'église du Pègue
Dans l’église, construite au 18ème siècle, se trouvent :

  • un grand tableau du 17ème représentant le Christ en croix, Marie, et les deux patrons du village saint Marcel et saint Ménas ;
  • des statues du 17ème des 12 apôtres, du Christ et de deux anges ;
  • un baptistère creusé dans un chapiteau romain.

L'église peut se visiter en s'adressant au musée.

La chapelle du cimetière, dédiée actuellement à Sainte Anne est le dernier vestige du couvent. Edifiée sur l’emplacement d’un temple romain, elle occupait, croit-on à peu près le centre d’Alétanum. Les colonnes antiques qui existent dans cette chapelle, les sarcophages et inscriptions lapidaires trouvés sur le territoire du Pègue, la belle mosaïque découverte le 10 mars 1875 par M. le curé et qu’il fit enfouir dans un jardin, tout s’accorde à nous démontrer que la cité d’Alétanum eut une certaine importance.
La chapelle Sainte Anne

Le Musée archéologique du Pègue, conserve principalement des poteries pseudo-ioniennes, et des pierres de l’époque romaine. La salle d'exposition est baptisée salle Charles Lagrand depuis le 25 août 2001, en hommage au fondateur du musée. [3]

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

Liens externes




  • Portail de la Drôme Portail de la Drôme
Ce document provient de « Le P%C3%A8gue ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Pegue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pegue — pegue. m. El Salv. y Nic. trabajo (ǁ ocupación retribuida). || 2. Hond. Unión de las distintas piezas de una prenda de vestir. || 3. coloq …   Enciclopedia Universal

  • pegue — 1. m. El Salv. y Nic. trabajo (ǁ ocupación retribuida). 2. Hond. Unión de las distintas piezas de una prenda de vestir. 3. coloq. Hond. Recomendación para obtener un buen trabajo. 4. coloq. Hond. Acción de conseguir novia. 5. coloq. Hond. carisma …   Diccionario de la lengua española

  • Pègue — Provenance. Vient de l anglo saxon peg Signifie: piquet, jalon Se fête le 8 janvier. Histoire. Née dans une famille royale, en Angleterre, au VIIème siècle, Pègue quitte le monde et construit un ermitage pour vivre dans la solitude et la… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Pègue — pec, pègue mont, hauteur, coteau, éminence Alpes …   Glossaire des noms topographiques en France

  • Le Pègue — 44° 25′ 49″ N 5° 03′ 02″ E / 44.4302777778, 5.05055555556 …   Wikipédia en Français

  • Le Pègue — Le Pègue …   Deutsch Wikipedia

  • Le Pègue — Le Pègue …   Wikipedia Español

  • Le Pègue — is a commune in the Drôme department in southeastern France.ee also*Communes of the Drôme departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Vallée du Rhône (France) — Pour les articles homonymes, voir Vallée du Rhône. Vallée du Rhône Vue de la vallée du Rhône du haut du vignoble de Tain l Hermitage Massif Vercors / …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de la Drôme — Cet article recense les monuments historiques de la Drôme, en France. Généralités Au 31 décembre 2009, la Drôme compte 265 immeubles protégés au titre des monuments historiques, soit 87 classés et 178 inscrits[1]. La liste suivante les recense,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.