Le Mystere Picasso


Le Mystere Picasso

Le Mystère Picasso

Le Mystère Picasso est un film documentaire d'Henri-Georges Clouzot réalisé en 1956.

Sommaire

Synopsis

Le réalisateur a filmé Picasso en train de peindre sur des surfaces de verre.

Fiche technique

Commentaires

  • Henri-Georges Clouzot s'est contenté de filmer Picasso en train de peindre, avec des plans-séquence en caméra fixe.
  • En revanche, l'utilisation de la couleur est remarquable, car lorsque l'artiste dessine au crayon ou au fusain, le film est en noir et blanc ; mais quand il se met à peindre, les couleurs apparaissent.

L'idée d’une représentation en transparence par la peinture sur verre, n’a rien de révolutionnaire. La contemplation du work in progress n’était jamais qu’un épisode relativement court d’une composition didactique, multipliant les procédés d’approches et les points de vue. Or c'est de ce petit épisode que Clouzot tire tout son film. Il faut souligner cette audace. Le Mystère Picasso ne se borne pas à être un long métrage, là où l'on n’osait pas s’aventurer au-delà de 50 minutes, c'est l'unique développement de quelques-unes de ces minutes par élimination de tout élément biographique descriptif et didactique. Ainsi, Clouzot a rejeté l’atout que tout le monde aurait gardé : la variété. C'est qu’à ses yeux seule la création constituait l’élément spectaculaire authentique, c’est-à-dire cinématographique.

Quand Clouzot rencontre Picasso

La rencontre entre Clouzot et Picasso est de trente ans antérieure au film. Dès le milieu des années 1920, Clouzot, provincial âgé de dix-huit ans, s’installe à Paris et suit son oncle dans les cénacles artistiques. Il ébauche alors une amitié avec le peintre, déjà admiré et courtisé.

Le projet d’une collaboration est évoqué pour la première fois en 1952, alors que les deux hommes sont désormais voisins, Picasso vivant à Vallauris et Clouzot, auréolé du succès du Salaire de la peur, à Saint-Paul. «  C’est une bonne idée, il faudra en reparler » sont les mots du peintre quand Clouzot expose l’idée de faire « un film ensemble ».

Le projet ne sera relancé que trois ans plus tard, au moment où Clouzot s’affirme dans la pratique de la peinture. Il a présenté ses toiles à Braque, puis à Picasso, qui se montre assez critique mais très attentif. Des mésententes subsistent quant au bien fondé de cette collaboration, notamment quand Picasso propose à Clouzot de lui écrire un scénario. Il se fait alors éconduire par le cinéaste qui lui explique qu’il est préférable que chacun reste à sa place et que c’est la rencontre entre les deux hommes qui l’intéresse, pas la substitution de leurs talents respectifs.

Puis, au printemps 1955, Picasso appelle Clouzot pour lui parler de stylos feutres fabriqués aux États-Unis et qu’il vient de recevoir. Ces stylos ont la particularité d’avoir une encre capable de transpercer tout un bloc de pages, et a fortiori une toile. Le déclic s’opère, le procédé est trouvé : filmer la toile à l’envers et ainsi « assister à l’œuvre de création ». Au départ, les deux hommes, qui louent à leur frais le studio de la Victorine à Nice, entendent réaliser un court métrage de 10 minutes. Évidemment, l’ampleur du projet demandera beaucoup plus de temps et de métrages…

  • Atmosphère niçoise

Le tournage se déroule pendant les mois de juillet, août et septembre 1955.

Le silence est de rigueur sur le plateau. Picasso travaille... Surtout ne pas distraire sa concentration... ainsi il en oublie presque la caméra... Il est tout entier dans son œuvre... Clouzot l'observe...

Paradoxalement, ce sera justement l’objection que des mauvais esprits tenteront de lui faire : « Au fond, qu’a fait d’autre Clouzot à part dire moteur et coupez ».

Mais Clouzot témoigne ici d’une parfaite culture picturale. On sait qu'il peint à ses heures et qu’il s’intéresse de près aux choses de la peinture. En définitive, Le Mystère Picasso est bien un film de Clouzot, il y a démontré tout le mécanisme créateur d’un artiste, il a conduit Picasso jusqu’à un degré extrême de tension et de fatigue.

Sur toute la Côte d'Azur s’était répandu le mot que Clouzot réalisait un film sur Picasso et la curiosité a amené sur le plateau et aux projections de grandes personnalités telles que Prévert, Cocteau ou l'acteur-réalisateur Louis Daquin

Lien externe

(fr+en) Le Mystère Picasso sur l’Internet Movie Database


Les films d'Henri-Georges Clouzot

La Terreur des Batignolles (1931) RomanR-01.pngLe Roi des palaces, de Carmine Gallone (1932) Roman S.svgTout pour l'amour (1933) RomanR-01.png Roman S.svgCaprice de princesse (1933) RomanR-01.pngLes Inconnus dans la maison, d'Henri Decoin (1941) Roman S.svgL'assassin habite au 21 (1942) RomanR-01.png Roman S.svgLe Corbeau (1943) RomanR-01.png Roman S.svgQuai des Orfèvres (1947) RomanD-01.png RomanR-01.png Roman S.svgManon (1949) RomanR-01.pngRetour à la vie (segment Le Retour de Jean, 1949) RomanR-01.pngMiquette et sa mère (1949) RomanR-01.pngLe Voyage au Brésil (inachevé, 1950) RomanR-01.png Le Salaire de la peur (1952) RomanD-01.png RomanP-01.png RomanR-01.png Roman S.svgLes Diaboliques (1954) RomanP-01.png RomanR-01.png Roman S.svgLe Mystère Picasso (1956) RomanP-01.png RomanR-01.pngLes Espions (1957) RomanP-01.png RomanR-01.png Roman S.svgLa Vérité (1960) RomanR-01.png Roman S.svgL'Enfer (inachevé, 1964) RomanR-01.png Roman S.svgGrands chefs d'orchestre (1966) RomanR-01.pngLa Prisonnière (1968) RomanR-01.png Roman S.svg

RomanD-01.png = Dialoguiste | RomanP-01.png = Producteur | RomanR-01.png = Réalisateur | Roman S.svg = Scénariste


  • Portail du cinéma français Portail du cinéma français
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Le Myst%C3%A8re Picasso ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Mystere Picasso de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le Mystère Picasso — est un film documentaire d Henri Georges Clouzot réalisé en 1955. Sommaire 1 Argument 2 Fiche technique 3 Commentaires 4 Quand Clouzot rencontre …   Wikipédia en Français

  • Le Mystère Picasso —    Documentaire d Henri Georges Clouzot.   Photographie: Claude Renoir   Musique: Georges Auric   Montage: Henri Colpi   Pays: France   Date de sortie: 1956   Technique: Couleurs et NB   Durée: 1 h 18    Résumé    Clouzot filme Picasso au travail …   Dictionnaire mondial des Films

  • Picasso — Dieser Artikel behandelt den spanischen Maler Pablo Picasso. Zu weiteren Bedeutungen von „Picasso“ siehe Picasso (Begriffsklärung). Pablo Picasso im Jahr 1962 Signatur Picas …   Deutsch Wikipedia

  • Picasso — Pablo Picasso Pour les articles homonymes, voir Picasso (homonymie). Pab …   Wikipédia en Français

  • Picasso, Pablo — ▪ Spanish artist Introduction in full  Pablo Ruiz y Picasso  born October 25, 1881, Málaga, Spain died April 8, 1973, Mougins, France   Spanish expatriate painter, sculptor, printmaker, ceramicist, and stage designer, one of the greatest and most …   Universalium

  • PICASSO (P.) — La personnalité de Picasso domine la vie artistique de la première moitié du XXe siècle. Aucun peintre, depuis Michel Ange, n’a à ce point stupéfié, subjugué son époque, n’a à ce point déterminé et souvent devancé son évolution. Principal auteur… …   Encyclopédie Universelle

  • Pablo Picasso — « Picasso » redirige ici. Pour les autres significations, voir Picasso (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Pablo Picasso — This article is about the artist. For other uses, see Picasso (disambiguation). This name uses Spanish naming customs; the first or paternal family name is Ruiz and the second or maternal family name is Picasso …   Wikipedia

  • Pablo Picasso — im Jahr 1962 Pablo Picasso, eigentlich Pablo Ruiz Picasso, (* 25. Oktober 1881 in Málaga, Spanien; † 8. April 1973 in Mougins, Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Pablo Ruiz Picasso — Dieser Artikel behandelt den spanischen Maler Pablo Picasso. Zu weiteren Bedeutungen von „Picasso“ siehe Picasso (Begriffsklärung). Pablo Picasso im Jahr 1962 Signatur Picas …   Deutsch Wikipedia