Laptot


Laptot
« Laptot sarakhollais » (1890)
Savorgnan de Brazza et ses « braves laptots » (1887)
Les laptots de la mission, à Saint-Louis (1898)

Un laptot était un matelot indigène, parfois piroguier, porteur ou débardeur, à l'ère de la colonisation française, principalement sur le fleuve Sénégal ou le long de la côte sénégalaise, mais également dans d'autres ports africains.

Les laptots ont parfois été employés comme auxiliaires militaires ou comme miliciens privés au service des commerçants[1].

Sommaire

Étymologie

L'origine du mot – attesté en 1754 – reste incertaine. Il pourrait s'agir d'un terme wolof, si l'on en croit un Dictionnaire wolof-français de 1825[2] qui propose cette définition : « Laptot : matelot, homme qui sert à la manœuvre d'un vaisseau ».

Histoire

Au Sénégal la plupart des laptots habitaient Gorée, Saint-Louis, ou des villages avoisinants, tels que Gandiol. Mais d'autres venaient de comptoirs européens plus éloignés, par exemple de Sierra Leone[3].

Il pouvait s'agir d'esclaves ou d'hommes libres. Les esclaves amélioraient un peu leur sort grâce au commerce qu'ils étaient autorisés à pratiquer à leur compte pendant le voyage. Les hommes libres le pouvaient aussi, mais ils espéraient surtout devenir traitants ou posséder leur propre embarcation[3].

Ils étaient le plus souvent Wolofs[4] ou Soninkés.

Notes

  1. F. Manchuelle, « Les laptots : migrants royaux », in Les diasporas des travailleurs soninké (1848-1960) : migrants volontaires, Karthala, Paris, 2004, p. 93
  2. Jean Dard, Dictionnaire français-wolof et français-bambara, suivi du dictionnaire wolof-français, Imprimerie Royale, Paris, 1825, p. 212
  3. a et b A. F. Clark et L. Colvin Phillips, « Laptot », in Historical Dictionary of Senegal, The Scarecrow Press, 1994, p. 181-182
  4. Abbé Boilat, Esquisses sénégalaises, Paris, Karthala, 1984, p. 441 (ISBN 2865370976)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article : source utilisée pour la première version de l'article

  • (en) Andrew F. Clark et Lucie Colvin Phillips, « Laptot », in Historical Dictionary of Senegal, The Scarecrow Press, Metuchen (N. J.) et Londres, 1994 (2e éd.), p. 181-182 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Philip D. Curtin, Economic change in precolonial Africa : Senegambia in the era of the slave trade, University of Wisconsin Press, Madison, 1975, 363 p. (ISBN 0-299-06640-1)
  • (fr) Lucie Cousturier, Mes inconnus chez eux, vol. II : Mon ami Soumaré, laptot. Suivi d'un rapport sur le milieu familial en Afrique occidentale, L'Harmattan, 2003 (1re éd. 1925), 183 p. (ISBN 9782747549530)
  • (fr) François Manchuelle, « Les laptots : migrants royaux », in Les diasporas des travailleurs soninké (1848-1960) : migrants volontaires (traduction de Raphaëlle Masseaut), Karthala, Paris, 2004, p. 91 et suiv. (ISBN 2-84586-535-X)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Laptot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • laptot — [ lapto ] n. m. • 1752; o. i. ♦ Anciennt Au Sénégal et dans les ports africains, Piroguier, matelot ou débardeur autochtone. laptot n. m. (Afr. subsah.) HIST Débardeur ou manoeuvre des ports d Afrique occidentale. ⇒LAPTOT, subst. masc. Noir… …   Encyclopédie Universelle

  • Laptot — Laptots were African colonial troops in the service of France between 1750 and the early 1900s. The term laptot probably derives from the word for sailor in the Wolof language. Most laptots were recruited in Senegal, especially at French outposts …   Wikipedia

  • laptot — (la pto) s. m. Nom que les Européens donnent en Afrique à des valets ou à des matelots du pays qu ils prennent à leurs gages.    Il se dit aussi de nègres employés volontairement parmi les troupes, dans les forts ou à bord des bâtiments,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LAPTOT — n. m. Nom qui se donne, surtout en Afrique, aux indigènes employés comme porteurs, matelots, hommes de peine. Il se dit aussi des Tirailleurs sénégalais engagés au service de la France …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aptot — laptot …   Dictionnaire des rimes

  • Léopold Sédar Senghor — Infobox President name=Léopold Sédar Senghor office= President of Senegal term start=6 September 1960 term end=31 December 1980 prime minister=Abdou Diouf predecessor=French Government successor=Abdou Diouf birth date=birth date|1906|10|9 birth… …   Wikipedia

  • Malamine Camara — was a Senegalese sergeant in the French colonial army, and a key figure in the extension of French colonial rule in the Congo Basin. Camara was born in the Senegalese interior, though his exact date and place of birth are not known. His ethnicity …   Wikipedia

  • Index alphabétique maritime — Projet:Maritime/Index Projet maritime Bistro du port Participants Actualités   Agenda Outils À faire …   Wikipédia en Français

  • P:Mar — Projet:Maritime Bienvenue sur la page du Projet du monde maritime ! Elle recense les participants aux projet, les ressources utiles, les règles et conventions habituelles, et permet la communication entre les participants …   Wikipédia en Français

  • Yael Naim (álbum) — Yael Naim álbum de estudio de Yael Naim Publicación 22 de Octubre, 2007 (Mundialmente) 18 de Marzo, 2008 (EE.UU., Canadá) Grabación 2007 Género(s) Indie folk …   Wikipedia Español


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.