Lambert Simnel


Lambert Simnel

Lambert Simnel (vers 1477 - vers 1525) était un enfant dont on fit un prétendant au trône d'Angleterre. Avec Perkin Warbeck, il fut un des deux imposteurs qui menacèrent le trône du roi Henry VII (1485-1509) pendant la dernière partie du XVe siècle.

Lambert Simnel naquit vers 1477. On ne connaît pas son vrai prénom - des documents contemporains l'appellent John et non Lambert et même son nom de famille n'est pas certain. Les sources différentes lui donnent des parents différents, tantôt un boulanger tantôt un commerçant, tantôt un facteur d'orgues. Quoi qu'il en soit, il était d'humble origine. À dix ans environ, il fut pris comme pupille par un prêtre appelé Roger Simon (ou Richard Symonds) qui sortait d'Oxford et qui avait apparemment décidé de devenir un faiseur de roi. Il apprit au garçon les meilleures manières et les contemporains l'ont décrit comme très distingué.

Simon avait remarqué une ressemblance frappante entre Lambert et les fils d'Édouard IV qu'on supposait assassinés, aussi eut-il au début l'intention de présenter Simnel comme Richard, le duc d'York, le plus jeune des deux fils du roi Édouard IV disparus dans la Tour. Pourtant, quand il entendit des rumeurs selon lesquelles le comte de Warwick était mort pendant son emprisonnement à la Tour de Londres, il changea d'avis. Le vrai Warwick avait environ le même âge et avait des droits sur le trône comme fils du duc de Clarence, le frère du roi Édouard IV.

Conspiration

Simon fit courir une rumeur selon laquelle Warwick s'était, en réalité, enfui de la Tour et était sous sa protection. Il gagna quelque soutien parmi les Yorkistes et emmena Simnel en Irlande où se trouvaient toujours des partisans de la cause yorkiste et le présenta au Comte de Kildare. Gerald FitzGerald, 8e comte de Kildare décida d'appuyer ce récit et d'envahir l'Angleterre pour renverser le roi Henri. Le 24 mai 1487 Simnel fut couronné dans l'Église du Christ, la Cathédrale de Dublin, comme le "Roi Édouard VI". Il avait environ dix ans. Gerald FitzGerald, 8e comte de Kildare rassembla une armée de soldats irlandais sous le commandement de Thomas Geraldine.

Quand Henri VII d'Angleterre en fut informé, il savait que le vrai Warwick était toujours emprisonné dans la Tour. Le 2 février 1487, il le montra en public pour prouver que le jeune prétendant était un imposteur. Le roi proclama également une amnistie générale pour tout ce qui avait été fait contre lui, y compris la trahison, pourvu que les contrevenants se soumissent.

Le comte de Lincoln, qui avait été désigné comme son successeur par le précédent roi Richard III, rejoignit la conspiration contre Henry VII. Il s'enfuit en Bourgogne, où Margaret de Bourgogne, sœur de Warwick, était l'épouse du duc. Lincoln prétendit qu'il avait participé à la fuite imaginaire du jeune Warwick. Il rencontra aussi le vicomte Lovell, qui en 1486 avait participé à une insurrection yorkiste manquée. Margaret rassembla 2 000 mercenaires flamands et les expédia en Irlande sous les ordres de Martin Schwarz, un chef militaire réputé de l'époque. Ils y arrivèrent le 5 mai. Le roi Henry en fut informé et commença à réunir des troupes.

L'armée de Simnel - essentiellement des troupes flamandes et irlandaises - débarqua sur l'Île de Piel dans la région de Furness (Lancashire) le 5 juin 1487 et fut rejointe par certains partisans anglais. Pourtant, la majeure partie des nobles de l'endroit, à l'exception de sir Thomas Broughton, ne la suivit pas. Les rebelles se heurtèrent à l'armée du roi le 16 juin à la bataille de Stoke Field et furent vaincues. Gerald FitzGerald, 8e comte de Kildare fut capturé tandis que Lincoln et sir Thomas Broughton étaient tués. Lovell disparut ; des rumeurs rapportèrent qu'il s'était enfui et caché pour échapper au châtiment. Simon ne fut pas exécuté en raison de son statut sacerdotal, mais fut emprisonné à vie.

Le roi Henri pardonna au jeune Simnel (probablement parce qu'il n'avait guère été qu'une marionnette entre les mains d'adultes) et lui donna un emploi aux cuisines royales comme tourneur de broche. Plus âgé, il devint fauconnier et mourut vers 1525.

Une légende populaire lui attribue l'invention du Simnel cake, sorte de gâteau aux fruits secs mangé à la fête de Pâques.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lambert Simnel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lambert Simnel — (c. 1477 ndash; c. 1525) was a child pretender to the throne of England. He and Perkin Warbeck were two impostors who threatened the rule of King Henry VII (reigned 1485 ndash;1509) during the last part of the 15th century.Lambert Simnel was born …   Wikipedia

  • Lambert Simnel — (* um 1477; † um 1534) war ein Hochstapler, der behauptete, englischer König zu sein. Zusammen mit Perkin Warbeck war er einer von zwei Betrügern, die die Herrschaft von Heinrich VII. von England (regierte 1485 1509) im letzten Jahrzehnt des 15.… …   Deutsch Wikipedia

  • Lambert Simnel — (ca. 1477 ca. 1525) fue un pretendiente al trono de Inglaterra. Su afirmación de ser Eduardo Plantagenet en 1487 constituyó una amenaza para el gobierno recién establecido por Enrique VII. Primeros años Simnel nació en torno a 1477. Se desconoce… …   Wikipedia Español

  • Lambert Simnel — [Lambert Simnel] (c. 1475–1525) a man who pretended that he had the right to be the king of England during the ↑Wars of the Roses. He was persuaded by supporters of the House of ↑York to pretend to be the Earl of Warwick, whose uncle was ↑Richard …   Useful english dictionary

  • Lambert Simnel — ➡ Simnel * * * …   Universalium

  • Lambert Simnel — n. (around 1477 1534) English child impostor who claimed succession to the throne of England …   English contemporary dictionary

  • Simnel — Lambert Simnel (* um 1477; † um 1534) war ein Hochstapler, der behauptete, englischer König zu sein. Zusammen mit Perkin Warbeck war er einer von zwei Betrügern, die die Herrschaft von Heinrich VII. von England (regierte 1485 1509) im letzten… …   Deutsch Wikipedia

  • Simnel cake — is a light fruit cake, similar to a Christmas cake, covered in marzipan, and eaten at Easter in the UK and Ireland. A layer of marzipan or almond paste is also baked into the middle of the cake. On the top of the cake, around the edge, are eleven …   Wikipedia

  • Lambert — may refer to*Lambert of Maastricht, bishop, saint, and martyr *Lambert of St Bertin or Lambert of St Omer, medieval encyclopedist *Lambert Mieszkowic, son of Mieszko I of Poland *Lambert McKenna, Irish scholar, Editor and Lexicographer. (1870… …   Wikipedia

  • Lambert (Name) — Lambert ist die niederdeutsche Form des Personennamens Landberht, ahd. land = Heimat, Eigen(Land); beraht = strahlend, glänzend, stolz).[1] Varianten Lambrecht, Lamprecht Lantpert Lampert Lamport Lambertus latinisierte Form Lamberta, weibliche… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.