Kouta Moussa


Kouta Moussa

Kanga Moussa

Kanga Musa tenant une pépite d'or, sur une carte de l'Afrique et de l'Europe en 1395

Mansa Kanga Moussa ou Kankou Moussa (Kango Moussa) était le roi (mansa) du Mali de 1312 à 1332[1] ou 1337[2].

Fils de Aboubakri II, il porte l’Empire du Mali à son apogée, du Fouta-Djalon à Agadez et sur les anciens empires du Ghana et des Songhaï. Il établit des relations diplomatiques suivies avec le Portugal, le Maroc, la Tunisie et l’Égypte.

Parti en pèlerinage à La Mecque en 1324, il est responsable de la chute du cours de l’or en Égypte. Son escorte, évaluée entre 15 et 60 000 courtisans, est précédée de 500 esclaves et 40 mules portant des lingots d’or. Les dépenses de voyage du roi et de la reine Inari Konté les obligent tout de même à emprunter et les prêteurs reviennent à leur suite à Niani.

Pendant l’absence du roi Mansa Moussa, son général Sagamandia s’empare de Gao, en pays Songhaï. À son retour de La Mecque, le roi ramène comme otages les deux fils du dia songhaï Yasibo, Ali Kolen et Souleyman Nar, et leur donne des apanages[3].

Dès son retour, Mansa Moussa mène de nouvelles expéditions pour étendre encore son domaine.

En 1329, Tombouctou est prise par les Mossi du Yatenga.

Le Mali a alors des relations commerciales suivies avec le Maghreb et Le Caire. De nombreuses caravanes viennent d’Égypte jusqu’au pays qui exploite l’or du Galam, du Bambouk et du Bourré et qui recueille l’or du Bito.

Mansa Moussa ramène avec lui de La Mecque le poète et architecte andalou Abou Ishaq es-Saheli qui construira des mosquées à Gao et à Tombouctou. Il est considéré comme le fondateur de l’architecture soudanaise.

Le Mali entretient des échanges culturels avec le Maghreb : professeurs, savants, poètes et médecins arabes se rendent à la Cour de Niani, à Tombouctou ou à Djenné.

La stabilité du Mali favorise l’aristocratie musulmane et la classe marchande, contribuant à l’expansion de l’Islam. Mansa Moussa réussit une synthèse religieuse originale assimilant des éléments musulmans en conservant une empreinte animiste profonde.

A la mort de Mansa Moussa en 1332 ou 1337, l’empire du Mali s’étend de l’Atlantique à la rive orientale de la boucle du Niger et de la forêt à Teghazza au milieu du désert. Maghan lui succède.

Culture populaire

Kankan Moussa est le dirigeant des Maliens dans le jeu vidéo Civilization IV.

Notes et références

  • Portail du Mali Portail du Mali
Ce document provient de « Kanga Moussa ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Kouta Moussa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Moussa — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Moussa est un prénom arabe équivalent de Moïse : voir Moussa (islam) Nom de famille Amr Moussa (né en 1936), homme politique égyptien. Askia Monzo… …   Wikipédia en Français

  • Empire Du Mali — L’Empire du Mali est un empire africain du Moyen Âge. Il a été créé au XIIIe siècle par Sundjata Keïta et connut son apogée au XIVe siècle. Il est le berceau de la charte du Manden. Sommaire 1 Étymologie …   Wikipédia en Français

  • Empire du Mali — 1230 – 1545 Drapeau …   Wikipédia en Français

  • Empire du mali — L’Empire du Mali est un empire africain du Moyen Âge. Il a été créé au XIIIe siècle par Sundjata Keïta et connut son apogée au XIVe siècle. Il est le berceau de la charte du Manden. Sommaire 1 Étymologie …   Wikipédia en Français

  • Traite arabe — La traite désigne le commerce des êtres humains considérés comme des esclaves. Elle concerne toutes les périodes de l Histoire ainsi que toutes sortes de populations, mais sa source la plus importante se trouve en Afrique. En général, il s agit… …   Wikipédia en Français

  • Traite musulmane — Traite arabe Esclavage et variantes Généralités Travail forcé · Racisme · Propriété · Chose · Être humain Formes d esclavage Servage · Ministérialité · Janissaires · Mamelouks · Restavecs · Esclavage sexuel · Esclava …   Wikipédia en Français

  • Traite orientale — Traite arabe Esclavage et variantes Généralités Travail forcé · Racisme · Propriété · Chose · Être humain Formes d esclavage Servage · Ministérialité · Janissaires · Mamelouks · Restavecs · Esclavage sexuel · Esclava …   Wikipédia en Français

  • Traite orientale arabe — Traite arabe Esclavage et variantes Généralités Travail forcé · Racisme · Propriété · Chose · Être humain Formes d esclavage Servage · Ministérialité · Janissaires · Mamelouks · Restavecs · Esclavage sexuel · Esclava …   Wikipédia en Français

  • Esclavage en Afrique — L esclavage en Afrique est une constante de l histoire du continent. Il fut pratiqué par diverses civilisations depuis l Antiquité jusqu à aujourd hui. Il donna lieu à un important trafic d hommes, la traite négrière et marqua profondément la… …   Wikipédia en Français

  • Ibn Battuta — Ibn Battûta Ibn Battûta ابن بطوطة Nom de naissance Shams al Din Abu Abdallah Muhammad ibn Abdallah ibn Muhammad ibn Ibrahim ibn Yusuf al Lawati al Tanji Ibn Battûta Naissance 24 février …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.