Japan Nuclear Fuel Limited


Japan Nuclear Fuel Limited

Japan Nuclear Fuel Ltd.

Japan Nuclear Fuel Ltd.
Importez le logo de cette entreprise
Création 1er mars 1980 sous le nom de Japan Nuclear Fuel Service Limited
Dates clés 22 janvier 1992, nom actuel
1er juin 2003, transfert du siège social du village de Rokkasho à la ville d'Aomori.
Fondateur(s) Gouvernement Japonais
Personnages clés Chairman : Tsunehisa Katsumata (2006)
Président : Isami Kojima (2006)
Forme juridique Public
Siège social 4-108 Aza Okitsuke, Oaza Obuchi, Rokkasho-mura, Kamikita-gun, Aomori
Japon Japon
Activité(s) Traitement du combustible usé
Effectif 2 139 (1er juin 2006)
Site Web http://www.jnfl.co.jp
Fonds propres 240 millions de yens
Chiffre d'affaires 106 milliards de yens (2006)

La compagnie Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) (日本原燃 Nihon Gennen) est une entreprise Japonaise publique qui à pour mission de développer les technologies du cycle du combustible nucléaire dans un contexte d'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire.

Sommaire

Historique

Crée sous le nom de Japan Nuclear Fuel Service Limited le 1er mars 1980, elle prend son nom actuel de Japan Nuclear Fuel Industry Limited. (en abrégé JNFL) le 22 janvier 1992.

En mars 2007, elle s'associe à Areva, Washington Group International et BWX Technologies, Inc dans le cadre d'une International Nuclear Recycling Alliance pour réponde aux opportunités de marché avec le Département de l'Énergie des États-Unis. [1]. Ce consortium signe le 1er octobre 2007 un contrat avec le département de l'Énergie étudier le développement aux Etats-Unis d'une usine de traitement des combustibles nucléaires usés et d'un réacteur nucléaire de génération avancée pour les recycler. NFL apportera son expérience acquise sur l'usine de Rokkasho Mura et mènera les études de sûreté de l'unité de traitement. [2]

En 2008, la JNFL voit ses chiffres baisser pour la première fois depuis 5 ans. Le chiffre d’affaire de la société a baissé de 27,7 Md¥ (166 M€) pour arriver à 290,3Md¥ (1,7 Md€) et ses bénéfices ont chuté de 8,3Md¥ (50 M€) pour descendre à 19,6 Md¥ (117 M€). Deux raisons : l’arrêt de son usine d’enrichissement dont les centrifugeuses sont en cours de changement, et la faible quantité de combustibles usés arrivant à Rokkasho [3].

Activités

Elle est spécialisé dans le traitement des combustibles nucléaires civils usés ainsi que des programmes japonais d’enrichissement de l'uranium (activité très variable, allant de 29 tonnes d'UA en 1993 jusqu'à un pic de 197 t. en 2003), d’entreposage et de stockage des déchets radioactifs, et de fabrication de combustible MOX (autorisation accordé en avril 2005 pour une usine dans le village d'Aomori) (Préfecture d'Aomori) dans le nord de l'île d'Honshū.

Rokkasho Reprocessing Plant

A Rokkasho-Mura (Préfecture d'Aomori), JNFL conduit depuis 2002 les essais pour la mise en service prochaine de Rokkasho Reprocessing Plant, la future usine de retraitement des combustibles usés japonais dont la construction à commencé le 28 avril 1993. Il y met en œuvre les technologies de traitement parmi les plus avancées dans des ateliers soumis aux contrôles de l’Agence internationale de l'énergie atomique.

Le site de 70 hectares sert actuellement au stockage de produits radioactifs.

Homologues étrangers

  • Allemagne
    • DBE : Deutsche Gesellschaft zum Bau und Betrieb von Endlagern für Abfallstoffe mbH
    • BfS : Bundesamt für Strahlenschutz
  • Belgique
    • ONDRAF : Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies.
    • SCK-CEN : Centre d’étude de l’Energie Nucléaire
  • Canada
    • NWMO : Nuclear Waste Management Organization
    • OPG : Ontario Power Generation (principal producteur)
  • Chine
    • CNNC  : China National Nuclear Corporation
  • Corée
    • KEPCO  : Korean Electric Power Corporation
    • KAERI  : Korea Atomic Energy Research Institute
  • Espagne
    • ENRESA : Empresa Nacional de Residuos Radioactivos
  • États-Unis
  • Finlande
    • POSIVA OY : Expertise on nuclear waste management
  • Grande-Bretagne
    • BNFL : British Nuclear Fuel Limited
    • NIREX : Responsible Environmental Management for Radioactive Waste
  • Italie
    • ENEA : Ente per le Nuove tecnologie, l’Energia el’Ambiante
  • Japon
    • JNFL  : Japan Nuclear Fuel Ltd.
    • NUMO : Nuclear Waste Management Organization of Japan
    • RWMC : Radioactive Waste Management funding and research Center
  • Suède
    • SKB : Svensk Kärnbränslehantering AB
    • KASAM  : Swedish National Council for Nuclear Waste
  • Suisse
    • NAGRA  : National Cooperative for the Disposal of Radioactive Waste

Notes et références

Liens externes

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail de l’énergie Portail de l’énergie
  • Portail du Japon Portail du Japon
Ce document provient de « Japan Nuclear Fuel Ltd. ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Japan Nuclear Fuel Limited de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Japan Nuclear Fuel Limited — Infobox Company company name = Japan Nuclear Fuel Limited company type = Public company slogan = foundation = July 1992 location = 大字尾駮字沖付4 108, Rokkasho, Aomori, Japan key people = 兒島伊左美, President 勝俣恒久, Head of Board of Directors num employees …   Wikipedia

  • Japan Nuclear Fuel Ltd — Japan Nuclear Fuel Ltd. Japan Nuclear Fuel Ltd. Création 1er mars 1980 sous le nom de Japan Nuclear Fuel Service …   Wikipédia en Français

  • Japan Nuclear Fuel Ltd. — Logo de Japan Nuclear Fuel Ltd. Création 1er mars 1980 sous le nom de Japan Nuclear Fuel Service Limited Dates clés …   Wikipédia en Français

  • Nuclear fuel cycle — The nuclear fuel cycle, also called nuclear fuel chain, is the progression of nuclear fuel through a series of differing stages. It consists of steps in the front end, which are the preparation of the fuel, steps in the service period in which… …   Wikipedia

  • Nuclear fuel — Process …   Wikipedia

  • Nuclear fuel bank — A nuclear fuel bank is a proposed approach to provide countries access to enriched nuclear fuel, without the need for them to possess enrichment technology. The basic concept is that countries who do have enrichment technology would donate… …   Wikipedia

  • Spent nuclear fuel shipping cask — A typical SNF shipping cask mounted on a railroad car. Spent nuclear fuel shipping casks are used to transport spent nuclear fuel used in nuclear power plants and research reactors to disposal sites such as the nuclear reprocessing center at… …   Wikipedia

  • Power Reactor and Nuclear Fuel Development Corporation — The nihongo|Power Reactor and Nuclear Fuel Development Corporation (PNC)|動力炉・核燃料開発事業団|Douryokuro Kakunenryo Kaihatsu Jigyoudan or nihongo|動燃|dounen for short, was a Japanese nuclear energy research organization established October 2, 1967 with… …   Wikipedia

  • Nuclear power in Japan — The Onagawa Nuclear Power Plant, a 3 unit BWR site typical of Japan s nuclear plants …   Wikipedia

  • Nuclear and Industrial Safety Agency — During the 2011 Fukushima Daiichi nuclear disaster, three reactors overheated, causing meltdowns that eventually led to explosions, which released large amounts of radioactive material into the air.[1] The Nuclear and Industrial Safety Agency ( …   Wikipedia