JT-60


JT-60

Le JT-60 (JAERI - Japan Atomic Energy Research Institute - Tokamak 60) est un tokamak installé au Japon depuis 1985, à l'Institut de la Fusion de Naka, ville de la préfecture d'Ibaraki située au nord de l’aéroport international de Narita.

Cette machine est pour l'essentiel contenue dans un cube de 16 mètres d'arête. Le tore dans lequel le plasma est chauffé à un diamètre minimal de 1 mètre et s'étend sur 2,4 mètres. Il contient 90 m³ de plasma soumis à un champ magnétique de 4 teslas fourni par des bobines supraconductrices. Ce réacteur est équivalent au JET européen.

Sommaire

Principales caractéristiques

  • Champs magnétique toroïdal : 4 teslas
  • Courant plasma : 3 mégaampères
  • Rayon minimal : 1 mètre
  • Rayon maximal : 3,4 mètres
  • Volume du plasma : 90 m³
  • Chauffage additionnel du plasma : 15 mégawatts

Résultats obtenus

Le JT 60 a permis la réalisation d'avancées significatives sur la voie de la fusion : un chauffage record des ions (520 millions de degrés) mais surtout un rendement de la réaction supérieur à 1 (1,05 dès 1996, soit 5% d’énergie produite en plus de celle consommée par le fonctionnement du réacteur, valeur portée à 1,25 en 1998 pendant 1/100 de seconde).

Le 9 mai 2006, l'Agence japonaise de l'énergie atomique a annoncé que le JT-60 a réussi à maintenir un plasma pendant une durée record de 28,6 secondes.

Ce réacteur est le premier à avoir atteint le “break-even”, point au dela duquel l'énergie produite par fusion est supérieure à l'énergie consommée par le réacteur.

Recherches

Les recherches actuelles au JT60 s’orientent vers une amélioration du rendement des opérations de fusion et, suite à la localisation d’ITER à Cadarache, le JT60 devrait recevoir des fonds afin d'être fortement modernisé et amélioré. Son successeur supraconducteur, plus grand, devrait être le JT60SA.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article JT-60 de Wikipédia en français (auteurs)