Jan Niecisław Baudouin De Courtenay


Jan Niecisław Baudouin De Courtenay

Jan Niecisław Baudouin de Courtenay

Jan Niecislaw Baudouin de Courtenay (13 mars 1845 - 3 novembre 1929) était un linguiste polonais, connu pour sa théorie du phonème et de l'alternation phonétique. Il travailla tout au long de sa vie dans différentes universités de la Russie impériale : Université de Kazan (1874-1883), Université de Tartu en Estonie (1883-1893), Université jagellonne de Cracovie (1893-1899) et l'Université de Saint-Pétersbourg (1900-1918)), où il était connu sous le nom de Иван Александрович Бодуэн де Куртенэ (Ivan Aleksandrovitch Bodouène dé Kourténè). Entre 1919 et 1929, il a été professeur dans l'université de Varsovie, après l'indépendance de la Pologne.

Jan est né le 13 Mars 1845 à Radzymin, près de Varsovie, dans une famille de lointaines origines françaises. Un de ses ancêtres a été un aristocrate français qui émigra pendant le règne d' Auguste II de Pologne. En 1862, Baudouin entra dans l'université de Varsovie, appelée à l'époque Université principale. En 1866, il obtint un diplôme d'histoire et de philosophie et gagna une bourse d'étude du Ministère de l'Education de la Russie impériale. Quittant la Pologne, il étudia dans différentes universités étrangères, dont l'Université Charles de Prague, l'Université d'Iéna et l'Université Humboldt de Berlin. En 1870, il obtint le doctorat de l'Université de Leipzig pour son mémoire sur la langue polonaise : Sur l'ancienne langue polonaise antérieure au XIVe siècle.

Baudouin établit l'école de linguistique de Kazan au milieu des années 1870 et fut professeur dans l'université à partir de 1875. Plus tard, il fut nommé à la tête de la faculté de linguistique de l'Université de Tartu, en Estonie, à l'époque, Université d'Yuryev, où il fut en poste de 1883 à 1893. Entre 1894 et 1898, il fut au même poste à l'Université jagellonne de Cracovie puis nommé à Saint-Pétersbourg, où il continua à affiner sa théorie des alternations phonétiques. Après l'indépendance de la Pologne en 1918, il retourna à Varsovie, où il fut l'âme de la faculté de linguistiques de l'Université de Varsovie. Depuis 1887, il eut un siège permanent dans l'académie polonaise des compétences et depuis 1897, il était membre de l'Académie des Sciences de Saint-Pétersbourg. En 1925, il était l'un des fondateurs de la Société Polonaise de Linguistique.

Les travaux de Baudouin eurent un impact décisif sur la linguistique du XXe siècle, et servi de fondement à différentes écoles de phonologie. Il était un précurseur de la linguistique synchronique, l'étude des langues parlées contemporaines. Il eut une influence importante sur le structuralisme, théorie linguistique du linguiste suisse Ferdinand de Saussure. Parmi les plus notables de ses achèvements se trouve la distinction entre statiques et dynamiques des langues et entre langue, groupe d'éléments abstraits, et la parole, son application individuelle. Avec son étudiant Mikołaj Kruszewski, il a aussi inventé le terme phonème.

Trois écoles majeures de phonologie du XXe siècle sont directement nées de sa distinction entre alternations phonologique physiophonétique et morphophonologique psychophonétique : l'Ecole de Phonologie de Leningrad, l'Ecole de Phonologie de Moscou et l'Ecole de Phonologie de Prague. Les trois développèrent différentes positions sur la nature de la dichotomie de Baudouin. L'Ecole de Prague était plus connu pour ses travaux linguistiques sur les langues slaves. Tout au long de sa carrière, Baudouin écrivit des centaines d'articles scientifiques en polonais, russe, tchèque, slovène, italien, français et allemand.

En dehors de son travail académique, Baudouin de Courtenay était en faveur du renouveau des différentes minorités nationales et des groupes ethniques. En 1915, il a été arrêté par l'Okhrana, police secrète russe, pour avoir publié une brochure sur l'autonomie des peuples sous gouvernance russe. Il passa trois mois en prison. En 1922, sans qu'il en sache quoi que ce soit, les minorités nationales de Pologne le proposèrent comme candidat pour la présidentielle, mais fut battu au troisième tour au Parlement polonais et Gabriel Narutowicz fut choisi. Il fut aussi un espérantiste actif et président de l'Association Polonaise d'Espéranto. En 1907, il fut élu au Comité de travail de la Délégation pour l'adoption d'une langue auxiliaire internationale dont il fut l'un des deux vice-présidents, puis à la Commission permanente chargée de modifier l'espéranto selon les idées du projet Ido. Il participa ainsi aux travaux qui aboutirent à l'élaboration de la langue Ido.

En 1929, il mourut à Varsovie. Sa fille, Cezaria Baudouin de Courtenay Ehrenkreutz Jędrzejewiczowa fut l'une des fondatrices de l'École Polonaise d'éthnologie et d'anthropologie et professeur dans les universités de Vilnius et Varsovie.

Ce document provient de « Jan Niecis%C5%82aw Baudouin de Courtenay ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jan Niecisław Baudouin De Courtenay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jan Niecislaw Baudouin de Courtenay — Jan Niecisław Baudouin de Courtenay Jan Niecislaw Baudouin de Courtenay (13 mars 1845 3 novembre 1929) était un linguiste polonais, connu pour sa théorie du phonème et de l alternation phonétique. Il travailla tout au long de sa vie dans… …   Wikipédia en Français

  • Jan niecisław baudouin de courtenay — Jan Niecislaw Baudouin de Courtenay (13 mars 1845 3 novembre 1929) était un linguiste polonais, connu pour sa théorie du phonème et de l alternation phonétique. Il travailla tout au long de sa vie dans différentes universités de la Russie… …   Wikipédia en Français

  • Jan Niecisław Baudouin de Courtenay — Pour les articles homonymes, voir Courtenay. Jan Niecisław Baudouin de Courtenay Jan Niecislaw Baudouin de Courtenay (13 mars 1845 3 …   Wikipédia en Français

  • Jan Niecislaw Baudouin de Courtenay — Jan Ignacy Niecisław Baudouin de Courtenay (* 13. März 1845 in Radzymin nahe Warschau; † 3. November 1929 in Warschau), polnischer Linguist und Slawist. Die meiste Zeit seines Lebens wirkte er in Russland an den Universitäten von Kasan (1874… …   Deutsch Wikipedia

  • Jan Niecisław Baudouin de Courtenay — Jan Niecisław Ignacy Baudouin de Courtenay (March 13, 1845 November 3, 1929) was a Polish linguist and Slavist, best known for his theory of the phoneme and phonetic alternations. For most of his life he worked at Imperial Russian universities:… …   Wikipedia

  • Jan Ignacy Niecisław Baudouin de Courtenay — (etwa um 1900) Jan Ignacy Niecisław Baudouin de Courtenay (* 13. März 1845 in Radzymin nahe Warschau; † 3. November 1929 in Warschau) war ein polnischer Linguist und Slawist. Die meiste Zeit seines Lebens wirkte er in …   Deutsch Wikipedia

  • Jan Baudouin de Courtenay — Jan Niecisław Baudouin de Courtenay Jan Niecislaw Baudouin de Courtenay (13 mars 1845 3 novembre 1929) était un linguiste polonais, connu pour sa théorie du phonème et de l alternation phonétique. Il travailla tout au long de sa vie dans… …   Wikipédia en Français

  • Jan Baudouin de Courtenay — Jan Ignacy Niecisław Baudouin de Courtenay (* 13. März 1845 in Radzymin nahe Warschau; † 3. November 1929 in Warschau), polnischer Linguist und Slawist. Die meiste Zeit seines Lebens wirkte er in Russland an den Universitäten von Kasan (1874… …   Deutsch Wikipedia

  • Baudouin de Courtenay — Jan Ignacy Niecisław Baudouin de Courtenay (* 13. März 1845 in Radzymin nahe Warschau; † 3. November 1929 in Warschau), polnischer Linguist und Slawist. Die meiste Zeit seines Lebens wirkte er in Russland an den Universitäten von Kasan (1874… …   Deutsch Wikipedia

  • Baudouin de Courtenay, Jan Niecisław — ▪ Polish linguist born March 13, 1845, Radzymin, Pol., Russian Empire [now in Poland] died Nov. 3, 1929, Warsaw, Pol.       linguist who regarded language sounds as structural entities, rather than mere physical phenomena, and thus anticipated… …   Universalium