Inventaire général du patrimoine culturel


Inventaire général du patrimoine culturel

L’Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, désormais appelé Inventaire général du patrimoine culturel, et désigné simplement comme Inventaire général ou même Inventaire, est un service créé en 1962[1] à l'initiative d'André Malraux et d'André Chastel.

Piloté par la direction générale des Patrimoines au ministère de la Culture, il est mis en œuvre par les régions.

Sommaire

Historique

L’Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France a été lancé en 1962 dans le cadre du IVe Plan. Il succède à l'Inventaire général des richesses d'art de France du Ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts, dont plusieurs volumes ont été publiés chez Plon au début du XXe siècle.

À partir de 2004, sa réalisation a été progressivement transférée aux régions, l'État continuant d'assurer la coordination et le contrôle.

Assuré précédemment par la direction de l'Architecture et du Patrimoine, le pilotage de l'Inventaire est rattaché à partir de 2010 au service du patrimoine de la direction générale des Patrimoines.

Mission

Sa mission originelle telle qu'exprimée en 1964 était de « recenser et décrire l'ensemble des constructions présentant un intérêt culturel ou artistique ainsi que l'ensemble des œuvres et objets d'art créés ou conservés en France depuis les origines ».

Elle est actuellement formulée ainsi : « recense[r], étudie[r] et fai[re] connaître les éléments du patrimoine qui présentent un intérêt culturel, historique ou scientifique. »

Un bien inventorié n’est pas pour autant un monument historique.

Organisation

La direction générale des Patrimoines, plus spécialement le service du patrimoine, est chargée des opérations réalisées au plan national ainsi que du contrôle scientifique et technique de l'État. L’essentiel de l’inventaire est désormais confié aux conseils régionaux et à l'Assemblée de Corse. En effet, la loi n°2004-809 du 13 août 2004, relative aux libertés et aux responsabilités locales, a transféré aux régions, à compter du 1er janvier 2005, les compétences en matière d'inventaire. Toutefois, la même loi autorise des communes ou leurs groupements à s’en charger par convention avec le service régional.

Ces différents services élaborent une information de nature scientifique selon des normes nationales. Cette information (bases de données, textes, photographies, relevés graphiques, cartographie, bibliographie, ...) fournit aux chercheurs, aux historiens de l'art, aux architectes des bâtiments de France, aux conservateurs, aux élus locaux, des séries de données homogènes sur les édifices et les objets d'art de la France.

Publication

Cette enquête donne lieu à la publication par l'Imprimerie nationale d'une collection de monographies portant sur le patrimoine d'un canton ou d'une commune française.

En trente-cinq ans, 35 % du territoire a été recensé[2].

Bases informatiques

Le service de l'Inventaire a aussi créé les bases Mérimée, Palissy, Archidoc, Mémoire et Thésaurus de la désignation des œuvres architecturales et mobilières :

  • Base Mérimée : 200.000 notices sur le patrimoine monumental français dont 35.000 illustrées. 13.500 dossiers documentaires complets associés[3].
  • Base Palissy : 280.000 notices sur le patrimoine mobilier français dont 25.000 illustrées. 5.000 dossiers documentaires complets associés[3].
  • Base Archidoc : Base bibliographique relative au patrimoine architectural des XIXe et XXe siècles. 74.000 notices[3].
  • Base Mémoire : Fonds graphiques et photographiques conservés par la Direction de l'architecture et du patrimoine. 600.000 notices et images[3].

Liste des volumes publiés

Cette liste n'est pas exhaustive.

Ouvrages généraux

Méthodologie
  • Inventaire général, 1984,
  • Système descriptif de l'illustration, Dir. Christophe Dessaux, Paris : Ed. du patrimoine, 1999.
  • L'édition des textes ancien : XVIe ‑ XVIIIe siècle, Dir. de Bernard Barbiche et Monique Chatenet, 1990.
  • Le relevé et la représentation de l'architecture, Jean-Paul Saint-Aubin, 1992.
  • Les armoiries : lecture et identification, Dir. Michel Pastoureau, Michel Popoff. Paris, 1994.
  • Système descriptif de l'architecture, Dir. Monique Chatenet et Hélène Verdier, Paris : Ed. du patrimoine, 1999.
  • Système descriptif des objets mobiliers. Dir. Hélène Verdier, Paris : Ed. du patrimoine, 1999. 366 p.
  • Thesaurus de l'architecture, Dir. Monique Chatenet et Hélène Verdier. Paris, Ed. du patrimoine, 2000.
Terminologie
  • Jean-Marie Pérouse de Montclos, Architecture — vocabulaire typologique, Paris, Imprimerie nationale Éditions — Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, coll. « principes d'analyse scientifique », 1972 (réimpr. 1989, 1993), 622 p. (ISBN 2-11-080962-0) 

Publications d'archives publiques

  • Archives du Musée du monument français, 3 volumes, 2001

Monographies

Monographies d'objets
Monographies du corpus de l'architecture rurale française
Monographies régionales (inventaires topographiques)

Cadre législatif et réglementaire

Publications antérieures

  • Inventaire général des richesses d'art de la France - Provinces - Monuments civils, plusieurs forts volumes, in-4°, entre 1900-1914.

Notes et références

  1. Loi du 4 août 1962
  2. Information DAPA, Ministère de la culture.
  3. a, b, c, d et e Bases de données sur Ministère de la culture et de la communication. Consulté le 6 décembre 2009.

Bibliographie

  • L'Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France : Document adopté par la Commission nationale chargée de l'établissement de l'Inventaire général des monuments et richesses de la France... sur la base du rapport de M. André Chastel, André Chastel, Commission nationale chargée de préparer l'établissement de l'Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France France, et Affaires culturelles France, 1964, Imprimerie Nationale.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Inventaire général du patrimoine culturel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lieux et monuments de Béthune à l'inventaire général du patrimoine culturel — L inventaire général du patrimoine culturel référence 18 lieux et monuments à Béthune[1]. Sommaire 1 Lieux 2 Monuments 2.1 Minoterie du Quai …   Wikipédia en Français

  • Inventaire général — du patrimoine culturel L’Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, désormais appelé Inventaire général du patrimoine culturel, et désigné simplement comme Inventaire général ou même Inventaire, est un service… …   Wikipédia en Français

  • Inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France — Inventaire général du patrimoine culturel L’Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, désormais appelé Inventaire général du patrimoine culturel, et désigné simplement comme Inventaire général ou même Inventaire …   Wikipédia en Français

  • Patrimoine (culture) — Pour les articles homonymes, voir Patrimoine. Le patrimoine est étymologiquement défini comme l ensemble des biens hérités du père (de la famille, par extension). En effet, patrimonium signifie héritage du père en latin ; la notion est… …   Wikipédia en Français

  • Patrimoine architectural et culturel du Monêtier-les-Bains — Le patrimoine architectural et culturel de la commune de Le Monêtier les Bains comprend d après l inventaire général du patrimoine culturel[1] 68 constructions qui se répartissent en 19 édifices religieux 28 fermes 4 hôtels ou hospices 2… …   Wikipédia en Français

  • Inventaire — L inventaire (latin inventus) est une liste exhaustive d entités considérées comme un patrimoine matériel ou une somme de biens afin d en faciliter l évaluation ou la gestion. Il est généralement effectué à des moments particuliers : fin d… …   Wikipédia en Français

  • PATRIMOINE MONUMENTAL — Il y a eu en 1975 une «année européenne» du patrimoine. Des manifestations assez modestement conçues et des colloques de caractère officiel à Paris, à La Haye, n’ont causé aucune surprise ni enseigné grand chose. On pouvait avoir l’impression… …   Encyclopédie Universelle

  • PATRIMOINE — Issu du vocabulaire juridique, le mot «patrimoine» a été utilisé au début des années 1970 pour désigner les productions humaines à caractère artistique que le passé a laissées en héritage et on n’a pas fini d’explorer le contenu du terme dans son …   Encyclopédie Universelle

  • Patrimoine de Trois-Rivières — Le Patrimoine historique et culturel de Trois Rivières est l héritage d une ville modeste qui compte 126 000 habitants depuis sa fusion avec Cap de la Madeleine, Pointe du Lac, Saint Louis de France, Sainte Marthe du Cap et Trois Rivières Ouest.… …   Wikipédia en Français

  • Patrimoine industriel — À partir du XIXe siècle, l industrialisation a façonné les paysages des pays de l hémisphère nord. Le patrimoine industriel est dès lors devenu une composante indissociable de notre environnement. Silos à ciment à Viry Chatillon(94) Durant… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.