Hohenzollern


Hohenzollern

Hohenzollern

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hohenzollern (homonymie).

Les Hohenzollern sont une famille royale européenne qui régna sur le Brandebourg à partir de 1415, puis sur le Duché de Prusse dès 1525, fiefs réunis au sein d'une union Brandebourg-Prusse en 1618 qui donnera naissance au Royaume de Prusse en 1701. À partir de la proclamation de l'Empire allemand en 1871, ils ajoutèrent à leurs titres celui d'Empereur allemand qu'ils conservèrent jusqu'en 1918, date à laquelle Guillaume II fut contraint à l'abdication, conséquence de la défaite allemande pendant la Première Guerre mondiale et de la Révolution allemande de novembre 1918.

Cette famille est originaire du sud-ouest de l'Allemagne et son nom dérive de celui du Château de Hohenzollern (ou Zollern), nom du château fort du XIIIe siècle qu'elle possédait près de Stuttgart. Plus tard, les Hohenzollern furent à la tête de Nuremberg et d'autres territoires en Souabe et en Franconie. Cependant ils ne prirent une importance réelle que lorsqu'ils devinrent Électeurs du Saint Empire romain germanique en 1415, suite à l'acquisition du Brandebourg par l'Électeur Frédéric Ier. C'est cette province qui allait constituer leur domaine principal pendant les cinq siècles suivants.

Frédéric IV de Hohenzollern, comte de Zollern successeur de Frédéric III, est à l'origine de plusieurs branches souveraines. Elles régnèrent sur de petites principautés en Souabe.

Une de ces lignées, celle des Hohenzollern-Sigmaringen, subsiste aujourd'hui. Au milieu du XIXe siècle, son chef Charles de Hohenzollern-Sigmaringen céda volontairement sa souveraineté sur la Principauté de Hohenzollern-Sigmaringen au Royaume de Prusse, constituant ainsi l'une des deux composantes de la Province de Hohenzollern. Mais l'un de ses fils, Charles, fut élu en 1866 prince de Roumanie puis proclamé roi en 1881. L'actuelle famille royale de Roumanie, qui a régné jusqu'en 1947, est donc un rameau des Hohenzollern-Sigmaringen.

Sommaire

Souverains de Brandebourg puis de Prusse

Voir la liste des souverains de Brandebourg puis de Prusse, tous issus de la maison de Hohenzollern, qui inclut :

  • le dernier margrave de Brandebourg (1415-1417)
  • les princes-électeurs de Brandebourg (1417-1806)
  • portant également le titre de duc en Prusse (1618-1688)
  • puis rois en Prusse (1688-1772)
  • puis rois de Prusse (1772-1918) et Empereurs allemands (1871-1918)

Chefs de la famille de Prusse après 1918

Prince (1866-1881) puis rois (1881-1947) de Roumanie

Une autre branche des Hohenzollern, celle des Hohenzollern-Sigmaringen, était également à la tête de domaines importants dans l'Allemagne d'avant l'Empire. Elle fournit des princes (de 1866 à 1881) puis rois (de 1881 à 1947) de Roumanie. L'opposition de la France à leur candidature au trône d'Espagne fut une des causes de la guerre franco-prussienne de 1870-1871, et donc de la proclamation de l'Empire allemand en janvier 1871.

Le château des Hohenzollern

voir l'article intitulé : château de Hohenzollern.

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Hohenzollern ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hohenzollern de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • HOHENZOLLERN — Burcardus et Wezil de Zolorin occiduntur , Burcardus et Wezil de Zolorin ont péri, c’est par cette courte phrase du chroniqueur Berthold de Reichenau pour l’année 1061 que le nom prestigieux entre dans l’histoire. La charte de fondation de… …   Encyclopédie Universelle

  • Hohenzollern [2] — Hohenzollern, zwei nach dem Schloß H. benannte ehemals souveräne, seit 1849 dem preußischen Staatsverband einverleibte Fürstentümer (H. Hechingen und H. Sigmaringen) auf dem Plateau von Oberschwaben (s. Karte »Württemberg«), bilden vereint einen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Hohenzollern — (Бад Нойенар Арвайлер,Германия) Категория отеля: Адрес: Am Silberberg 50, 53474 Бад Нойенар Арва …   Каталог отелей

  • Hohenzollern [3] — Hohenzollern (Gesch.). Das Haus H. ist eins der ältesten Häuser Deutschlands, u. sein Ursprung ist urkundlich bis zum 8. Jahrh. nachzuweisen, wo seine Stammväter, reiche Güterbesitzer in Schwaben, Grafen des Gaues waren u. die Burg H. inne… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hohenzollern [1] — Hohenzollern, festes Bergschloß im Fürstenthum Hohenzollern Hechingen, 1/2 Stunde von der Stadt Hechingen, auf dem 2621 Fuß hohen Zollerberge; nach demselben führen die Hohenzollern den Namen. Es ist im 8. od. 9. Jahrh. gebaut; 1422 wurde es von… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hohenzollern — A. Die Anfänge; die Grafen von Hohenberg; die schwäbische Linie (Schalksburger, Schwarzgräfler, Straßburger, Öttinger, Hechingen, Sigmaringen, Bergh und Rumänien, Haigerloch, Grafen von Rothenburg) und die fränkische Linie bis auf Friedrich V. B …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • HOHENZOLLERN — HOHENZOLLERN, former Prussian province in S. Germany. The history of the Jews of Hohenzollern is largely the history of the three main communities: Hechingen, Haigerloch, and Dettensee. The former two were autonomous bodies with separate mayors… …   Encyclopedia of Judaism

  • Hohenzollern [4] — Hohenzollern (Geneal.). Der dermalige Bestand der seit 1849 freiwillig aus dem Stande der Souveräne Deutschlands getretenen beiden, der Katholischen Confession folgenden Häuser Hohenzollern ist dieser: A) H. Hechingen: a) Tochter des 1827… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hohenzollern [1] — Hohenzollern, Bergschloß im ehemaligen Fürstentum Hohenzollern Hechingen, auf dem 855 m hohen, kegelförmigen Berg H., südlich von Hechingen. die Stammburg des hohenzollerischen Fürstenhauses, urkundlich bezeugt bereits zu Ende des 9. Jahrh.,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Hohenzollern [2] — Hohenzollern, zwei ehemals souveräne Fürstenthümer (H. Hechingen u. H. Sigmaringen), durch Vertrag vom 7. Decbr. 1849 dem preußischen Staatsverbande einverleibt u. als Regierungsbezirk Sigmaringen mit der Rheinprovinz verbunden; sie bilden… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.