Hilaire De Poitiers


Hilaire De Poitiers

Hilaire de Poitiers

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hilaire et Saint-Hilaire.
Saint Hilaire de Poitiers
Hilaryofpoitiers.jpg

Saint Hilaire de Poitiers
évêque de Poitiers, docteur de l'Église
Naissance vers 315
Décès 367  (environ 52 ans)
Nationalité gallo-romaine
Vénéré par les catholiques et les orthodoxes
Fête le 13 janvier
Serviteur de Dieu • Vénérable • Bienheureux • Saint

Saint Hilaire de Poitiers, évêque de Poitiers, né vers 315, mort en 367, écrivain latin chrétien, docteur de l'Église.

Fête : 13 janvier en Orient et (depuis Vatican II, auparavant le 14) en Occident.

Sommaire

Vie

Issu de l'aristocratie gallo-romaine de la cité de Lemonum, très cultivé, il est père de famille lorsqu'il devient le premier évêque de la ville, élu par ses coreligionnaires en 353. Ses écrits d'avant son exil sont très profonds. Ils ne reprennent cependant pas le moindre élément de littérature, culture, théologie ou philosophie orientale. Tout est du monde occidental, parfaitement orthodoxe stricto sensu, mais occidental. Comme dans la plupart des Églises d'Occident, hors de Rome et de son cercle d'influence directe, saint Hilaire n'utilisait ni ne connaissait les Symboles orientaux de la Foi; il ne découvre le symbole de Nicée qu'en 354. À ce premier concile œucuménique réuni en 325, très peu de pères d'Occident ont participé et aucun document d'époque ne subsiste à propos de cette participation. Une tradition rapporte que quatre évêques occidentaux seulement y étaient représentés, Nicaise de Die (Drôme) pour la Gaule, Ossius de Cordoue pour l'Espagne, une délégation de Carthage pour l'Afrique et une délégation de Rome pour l'Italie. Ce symbole n'était pas diffusé en Occident, les puissants ouvrages pré-exiliques d'Hilaire le montrent.

En pleine hérésie arienne, il s'oppose aux empereurs romains. Il subit l'exil en Phrygie, voté au synode de Béziers en 356 à la demande de Saturnin, l'évêque arien d'Arles[1]. Il écrit Sur la Trinité (De Trinitate), où il réfute les arguments ariens. Il expose sa théorie au concile de Séleucie en 359, où il refait l'unité entre les tenants du symbole de Nicée (Nicéens ou homoousiens) et les homéoousiens. Il contribue par la suite à fixer les formes de la liturgie et du culte.

Il eut pour disciples, entre autres, saint Martin de Tours, qui fonda à proximité l'abbaye de Ligugé en 360; et saint Cybi, apôtre d'Anglesey.

Il fut probablement à l'origine de la construction à Poitiers du baptistère Saint-Jean, le plus vieux ou un des plus vieux bâtiments chrétiens actuellement subsistants.

Œuvres

Il reste de saint Hilaire des écrits exégétiques, théologiques et des hymnes.

Sa principale œuvre conservée est le De Trinitate, où il défend la consubstantialité du Fils avec le Père, contre les ariens qui nient la divinité du Christ. Cette œuvre, fondée sur des sources grecques et défendant l'orthodoxie définie à Nicée, est cependant tout à fait originale dans le monde latin.

Par ses Hymnes, découvertes à l'époque contemporaine, il fait œuvre de pionnier, précédant saint Ambroise de Milan. Il introduit dans le monde latin chrétien une poésie inspirée à la fois de modèles classiques (latins et grecs) et bibliques (psaumes alphabétiques).

Culte

Saint Hilaire de Poitiers fut élevé au rang de docteur de l'Église en 1851, et à celui de Père de l'Église par Pie IX. L'Église orthodoxe l'a toujours considéré comme Père de l'Église et tenu en haute estime. Fête le 13 janvier.

De nombreux lieux et bâtiments catholiques ont été baptisés du nom de ce saint : voir liste des lieux contenant « Saint-Hilaire ».

Saint Hilaire est le patron de la ville de Parme en Italie.

Références littéraires à Saint Hilaire

Wikisource-logo.svg

Voir sur Wikisource : Texte de Montaigne sur Saint Hilaire.

Montaigne dans les Essais Livre I Chapitre XXXIII : « De fuir les voluptés au prix de la vie »

Notes et références

  1. Grégoire de Tours (Histoire des Francs, livre I, chap. 38) en fait le récit suivant : « Dans la dix-neuvième année de Constance le Jeune, ... Saint Hilaire, évêque de Poitiers, fut envoyé en exil à l'instigation des hérétiques. Là, composant des livres pour la foi catholique, il les envoya à Constance, qui, le dé livrant après quatre ans d'exil, lui permit de revenir dans sa patrie. » (Nono decimo Constantini ... Beatissimus Helarius Pictavinsis episcopus suasu hereticorum exilio deputatur, ibique libros pro fide catholica scribens, Constantio misit; qui quarto exilii anno eum absolvi iubens, ad propria redire permisit).

Textes en Liens externes

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail de la région Poitou-Charentes Portail de la région Poitou-Charentes
Ce document provient de « Hilaire de Poitiers ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hilaire De Poitiers de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hilaire de poitiers — Pour les articles homonymes, voir Hilaire et Saint Hilaire. Saint Hilaire de Poitiers …   Wikipédia en Français

  • HILAIRE DE POITIERS — L’événement majeur de la vie d’Hilaire de Poitiers a été l’exil en Phrygie auquel l’a condamné l’empereur Constance à cause de son refus d’accepter la théologie arianisante que celui ci voulait imposer à l’épiscopat d’Occident. Avant cet exil,… …   Encyclopédie Universelle

  • Hilaire de Poitiers — Pour les articles homonymes, voir Hilaire et Saint Hilaire. Hilaire de Poitiers Saint Hilaire de Poitiers …   Wikipédia en Français

  • Saint Hilaire de Poitiers — Hilaire de Poitiers Pour les articles homonymes, voir Hilaire et Saint Hilaire. Saint Hilaire de Poitiers …   Wikipédia en Français

  • Saint-Hilaire-de-Poitiers — St Hilaire in Poitiers …   Deutsch Wikipedia

  • Eglise Saint-Hilaire-de-Poitiers de Mont-Saint-Hilaire — Église Saint Hilaire de Poitiers de Mont Saint Hilaire Sanctuaire de l église Saint Hilaire de Poiters. L église Saint Hilaire de Poitiers est située à Mont Saint Hilaire, au Québec. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Église saint-hilaire-de-poitiers de mont-saint-hilaire — Sanctuaire de l église Saint Hilaire de Poiters. L église Saint Hilaire de Poitiers est située à Mont Saint Hilaire, au Québec. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Hilaire de Poitiers — de Mont Saint Hilaire Sanctuaire de l église Saint Hilaire de Poiters. L église Saint Hilaire de Poitiers est située à Mont Saint Hilaire, au Québec. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Hilaire-de-Poitiers de Mont-Saint-Hilaire — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Hilaire. Sanctuaire de l église Saint Hilaire de Poitiers. L église Saint Hilaire de Poitiers est située à …   Wikipédia en Français

  • Poitiers — Poitiers …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.