Henri De Triqueti


Henri De Triqueti

Henri de Triqueti

Henry de Triqueti est un sculpteur français, né au château du Perthuis à Conflans-sur-Loing le 24 octobre 1803, fils du baron Michel de Triqueti, ancien représentant du roi de Sardaigne à Amsterdam, d'origine piémontaise. Élève du peintre Louis Hersent, il exécuta tout d'abord quelques tableaux. Décédé le 11 mai en son appartement, 65, rue d'Amsterdam, à Paris 1874. Époux d'Émilie Forster, petite-fille du sculpteur britannique Thomas Banks.

Sommaire

Œuvres

Les œuvres majeures de Triqueti sont les portes en bronze de l'église de la Madeleine à Paris, le cénotaphe du prince Ferdinand-Philippe d'Orléans, à Paris (église Notre-Dame-de-Compassion), ainsi que la décoration murale de la chapelle du prince Albert au château de Windsor, prestigieuse commande de la reine Victoria à laquelle l'artiste consacre les dix dernières années de sa vie, de 1864 à 1874. Stanislas Lami (voir plus bas) dresse une longue liste de cinq pages de ses œuvres, en ne mentionnant que ses sculptures.

Ses Collections

Henry de Triqueti, hérita de la moitié de la collection de dessins anciens formée par le grand père de son épouse, le sculpteur Thomas Banks (Lugt 2423)[1]). L'autre partie échut à son beau-frère l'architecte A. Poynter (Lugt 161). La fille de Henri de Triqueti qui épousa un américain M. Lee-Childe hérita d'une partie de la collection de son père. Après la mort de son épouse M. Lee-Childe offrit à l'École des Beaux-Arts 3 000 dessins de son beau-père. La collection du baron fut dispersée en deux ventes (désignées sous les initiales Me L. C.) le 4 mai 1886 puis le 7 mai de la même année. La marque de collection du baron (Lugtt 1304) est H.de T. (en dessous de ces initiales, l'abréviation de statutaire) : STAT.

Envois aux Salons

Triqueti exposa aux Salons suivants : 1831, 1833, 1836, 1837, 1838, 1839, 1842, 1847, 1848, 1855, 1857 et 1861.

Fortune critique

  • Luc Benoist : D'autres, tels que Marochetti et Triqueti, deux Italiens naturalisés, talents médiocres, donc représentatifs, synthétisent le troubadour finissant, la veine historique, et néo-gothique page 18.

Référence Bibliographique

  • Stanislas Lami, Dictionnaire des sculpteurs de l'école française au dix-neuvième siècle, tome quatrième, Paris, 1921, pages 318-324.
  • Luc Benoist, La Sculpture romantique, Paris, 1928.
  • Henry de Triqueti (1803-1874), Le sculpteur des princes, catalogue des expositions organisées au musée des Beaux-Arts d’Orléans et au musée Girodet à Montargis, Paris, Hazan, 2007.

Notes

  1. La référence Lugt suivi d'un numéro renvoi à l'ouvrage de Frits Lugt, Les marques de collections de dessins et d'estampes. Amsterdam, 1921. Suppl., La Haye, 1956
Ce document provient de « Henri de Triqueti ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Henri De Triqueti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henri de Triqueti — Henry de Triqueti est un sculpteur français, né au château du Perthuis à Conflans sur Loing le 24 octobre 1803, fils du baron Michel de Triqueti, ancien représentant du roi de Sardaigne à Amsterdam, d origine piémontaise. Élève du peintre Louis… …   Wikipédia en Français

  • Henri de triqueti — Henry de Triqueti est un sculpteur français, né au château du Perthuis à Conflans sur Loing le 24 octobre 1803, fils du baron Michel de Triqueti, ancien représentant du roi de Sardaigne à Amsterdam, d origine piémontaise. Élève du peintre Louis… …   Wikipédia en Français

  • Henri de Triqueti — Baron Henri Joseph François de Triqueti (* 24. Oktober 1804 [1] in Conflans sur Loing, Département Loiret; † 11. Mai 1874 in Paris) war ein französischer Maler und Bildhauer, der vornehmlich unter der Julimonarchie aktiv war. Er ist den… …   Deutsch Wikipedia

  • Henri Joseph François de Triqueti — Baron Henri Joseph François de Triqueti (* 24. Oktober 1804 [1] in Conflans sur Loing, Departement Loiret; † 11. Mai 1874 in Paris) war ein französischer Maler und Bildhauer, der vornehmlich unter der Julimonarchie aktiv war. Er ist den… …   Deutsch Wikipedia

  • Triqueti — Baron Henri Joseph François de Triqueti (* 24. Oktober 1804 [1] in Conflans sur Loing, Departement Loiret; † 11. Mai 1874 in Paris) war ein französischer Maler und Bildhauer, der vornehmlich unter der Julimonarchie aktiv war. Er ist den… …   Deutsch Wikipedia

  • Henry de Triqueti — Non moechaberis,= Tu ne commettras point d adultère ., un des reliefs en bronze de la Madeleine. Henry de Triqueti est un sculpteur français, né au château du Perthuis à Conflans sur Loing le 24 octobre 1803, fils du baron Michel de Triqueti,… …   Wikipédia en Français

  • ORLÉANS (MARIE D’) — ORLÉANS MARIE D’ (1813 1839) La renommée de Marie d’Orléans sculpteur a sans doute souffert d’une parenté glorieuse. Marie Christine Caroline Adélaïde Françoise Léopoldine d’Orléans, fille de Louis Philippe et de Marie Amélie, née à Palerme en… …   Encyclopédie Universelle

  • Liste der Biografien/Tr — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Église Notre-Dame-de-Compassion (Paris) — Église Notre Dame de Compassion Présentation Culte Catholique romain Type Église paroissiale …   Wikipédia en Français

  • Gustav Adolf Spangenberg — Schule des Aristoteles Gustav Adolph Spangenberg (* 1. Februar 1828 in Hamburg; † 19. November 1891 in Berlin) war ein deutscher Maler. Leben Gustav war der jüngere Bruder …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.