Haymarket Square


Haymarket Square

Massacre de Haymarket Square

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Haymarket (homonymie)
Gravure de 1886 parue dans le journal Harper's Weekly représentant la tragédie de Haymarket Square.
Plaque commémorative

Le massacre de Haymarket Square, Chicago, constitue le point culminant de la lutte pour la journée de huit heures aux États-Unis, et un élément majeur de l'histoire de la fête des travailleurs du 1er Mai.

Tout commence lors du rassemblement du 1er mai 1886 à l'usines Mc Cormick. Il s’intégrait dans la revendication pour la journée de huit heures de travail quotidien, pour laquelle une grève générale mobilisant 340 000 travailleurs avait été lancée. August Spies, militant anarchiste, est le dernier à prendre la parole devant la foule des manifestants. Au moment où la foule se disperse, 200 policiers font irruption et chargent les ouvriers. Il y aura un morts et une dizaine de blessés. Spies rédige alors dans le journal Arbeiter Zeitung un appel à un rassemblement de protestation contre la violence policière, qui se tiendra le 4 mai prochain. Ce rassemblement se voulait avant tout pacifiste. Un appel dans le journal The Alarm appelait les travailleurs à venir armés, mais dans un seul but d’autodéfense, pour empêcher des carnages comme il s’en était, hélas, produit lors de bien d’autres grèves.

Le jour venu, Spies, ainsi que deux autres anarchistes, Albert Parsons et Samuel Fielden, prennent la parole. Le maire de Chicago, Carter Harrison, assiste aussi au rassemblement. Lorsque la manifestation s'achève, Harrison, convaincu que rien ne va se passer, appelle le chef de la police, l'inspecteur John Bonfield, pour qu'il renvoie chez eux les policiers postés à proximité. Il est 10 heures du soir, les manifestants se dispersent, il n'en reste plus que quelques centaines dans Haymarket Square, quand 180 policiers chargent la foule encore présente. Quelqu'un jette une bombe sur la masse de policiers, en tuant un sur le coup. Dans le chaos qui en résulta, sept agents furent tués, et les dommages dans le public élevés, la police ayant « tiré pour tuer ». L’événement devait stigmatiser à jamais le mouvement anarchiste comme violent et faire de Chicago un point chaud des luttes sociales de la planète.

Après l’attentat, sept hommes furent arrêtés, accusés des meurtres de Haymarket. August Spies, George Engel, Adolph Fischer, Louis Lingg, Michael Schwab, Oscar Neebe et Samuel Fielden. Un huitième nom s'ajoute à la liste quand Albert Parsons se livre à la police. Le procès s'ouvre le 21 juin 1886 à la cour criminelle de Cook County. Ce procès est avant tout le procès des anarchistes et du mouvement ouvriers. La sélection du jury compte par exemple un parent du policier tué. Le procureur Julius Grinnel déclare ainsi lors de ses instructions au jury: « Il n'y a qu'un pas de la République à l'anarchie. C'est la loi qui subit ici son procès en même temps que l'anarchisme. Ces huit hommes ont été choisis parce qu'ils sont des meneurs. Ils ne sont pas plus coupables que les milliers de personnes qui les suivent. Messieurs du jury : condamnez ces hommes, faites d'eux un exemple, faites les pendre et vous sauverez nos institutions et notre société. C'est vous qui déciderez si nous allons faire ce pas vers l'anarchie, ou non. »

Le 19 août, tous sont condamnés à mort, à l'exception d'Oscar Neebe qui écope de 15 ans de prison. Un vaste mouvement de protestation international se déclenche. Les peines de mort de Michael Schwab, Oscar Neebe et Samuel Fielden se transforment en prison à perpétuité (ils seront tous les trois graciés le 26 juin 1893). Louis Lingg se pend en prison. Quant à August Spies, George Engel, Adolph Fischer et Albert Parsons, ils sont pendus le 11 novembre 1887.

Bibliographie

  • The Bomb, roman de Frank Harris paru en 1908, retrace le déroulement des événements suivant l'hypothèse que Rudolph Schnaubelt, membre du groupe anarchiste de Louis Lingg mais non arrêté, serait le lanceur de la bombe. Une version en ligne est disponible en anglais.
  • Paul Avrich, The Haymarket Tragedy, Princeton University Press, 1984. Édité en poche en 1986.

Liens internes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de l’anarchisme Portail de l’anarchisme
  • Portail du syndicalisme Portail du syndicalisme
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis

Ce document provient de « Massacre de Haymarket Square ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Haymarket Square de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Haymarket Square — [hā′mär΄kit] square in Chicago: site of a battle between police & workmen (Haymarket Riot) on May 4, 1886, following a demonstration for the eight hour workday …   English World dictionary

  • Haymarket Square — a square in Chicago: scene of a riot (Haymarket Riot) in 1886 between police and labor unionists. * * * …   Universalium

  • Haymarket Square — a square in Chicago: scene of a riot (Haymarket Riot) in 1886 between police and labor unionists …   Useful english dictionary

  • Haymarket Square — Hay′market Square′ n. amh. a square in Chicago: scene of a riot(Hay′market Ri ot)in 1886 between police and labor unionists …   From formal English to slang

  • Haymarket Square — Хеймаркет (площадь в Чикаго). Получила мировую известность в связи с расстрелом рабочей демонстрации 4 мая 1888 г. Эти события легли в основу празднования 1 го мая дня международной солидарности трудящихся. Иногда площадь Хеймаркет в кругах… …   Словарь топонимов США

  • Haymarket Square (Boston) — Haymarket Square is an area of Boston, Massachusetts, USA noted for its old style open air markets.Haymarket Square is an open air fruit and vegetable market that sits in an area that borders the North End, Boston, Massachusetts, Government… …   Wikipedia

  • Haymarket Square (band) — Haymarket Square was a Chicago based psychedelic rock band in the late sixities.The band s name is a reference to the 1886 Haymarket Square Riot, in which eight policemen were killed and seven workers sentenced to death.Their album, Magic Lantern …   Wikipedia

  • Massacre de Haymarket Square — 41° 53′ 06″ N 87° 38′ 39″ W / 41.8849, 87.6441 …   Wikipédia en Français

  • Haymarket affair — Haymarket bombing redirects here. For the 2007 car bombs in London, see 2007 London car bombs. Haymarket Martyrs Monument U.S. National Register of Historic Places …   Wikipedia

  • Haymarket Riot — Haymarket Martyr s Memorial auf dem Waldheim Friedhof, Chicago Am 1. Mai 1886 begann in Chicago (Illinois, USA) ein mehrtägiger, von den Gewerkschaften organisierter Streik, um eine Reduzierung der täglichen Arbeitszeit von zwölf auf acht Stunden …   Deutsch Wikipedia