Gyroscope


Gyroscope
Exemple de gyroscope avec trois degrés de liberté de rotation autour de trois axes. Le rotor (plateau central en rotation) gardera son axe de rotation fixe quelles que soient les orientations des cercles extérieurs.

Un gyroscope (du grec « qui regarde la rotation ») est un appareil qui exploite le principe de la conservation du moment angulaire en physique (ou encore stabilité gyroscopique ou effet gyroscopique). Dans les capteurs : un gyroscope est un capteur de position angulaire et un gyromètre un capteur de vitesse angulaire. Le gyroscope donne la position angulaire (selon un, deux ou les trois axes) de son référentiel par rapport à un référentiel inertiel (ou galiléen).

Sommaire

Effet gyroscopique

L'essentiel du dispositif est une roue (ou tout objet correctement équilibré) tournant sur un axe qui, une fois lancée tend à résister aux changements de son orientation.

La démonstration la plus simple et la plus parlante consiste à tenir à bout de bras une roue de vélo par les écrous du moyeu et de la faire tourner rapidement par une autre personne. Lorsque l'on tente de pencher sur le côté la roue en rotation, on ressent une résistance. C'est la conservation du moment de rotation qui tend à s'opposer à ce mouvement.

Le gyroscope de Foucault

Le gyroscope fut inventé et nommé en 1852 par Léon Foucault pour une expérimentation impliquant la rotation de la Terre. La rotation avait déjà été mise en évidence par le Pendule de Foucault. Cependant Foucault ne comprenait toujours pas pourquoi la rotation du pendule s'effectuait plus lentement que la rotation de la Terre (d'un facteur : {1}\over\sin({latitude})).

Un autre instrument était donc nécessaire pour mettre en évidence la rotation de la Terre de façon simple. Foucault présenta ainsi en 1852 un appareil capable de conserver une rotation suffisamment rapide (150 à 200 rotations par seconde) pendant un laps de temps suffisamment long (une dizaine de minutes) pour que des mesures observables puissent être effectuées. Cette prouesse mécanique (pour l'époque) illustre le talent en mécanique de Foucault et de son collaborateur, Froment.

Foucault se rendit aussi compte que son appareil pouvait servir à indiquer le nord. En effet, en bloquant certaines pièces, le gyroscope s'aligne sur le méridien. Le compas gyroscopique était né. On trouvera également ce dispositif pour le guidage inertiel des missiles et, par exemple, le pilotage vers la Lune lors du programme Apollo[1]. On en trouve également dans les satellites artificiels pour le contrôle de l'attitude.

Généralités

Le fonctionnement du gyroscope repose sur le phénomène de précession.

Les gyroscopes peuvent être utilisés pour construire des compas gyroscopiques qui complémentent ou remplacent les compas magnétiques (boussoles)- dans les navires, aéronefs et véhicules en général - ainsi que pour aider à la stabilité des motocyclettes, du télescope spatial Hubble et comme un dépôt pour le moment angulaire pour les roues inertielles. Contrairement à une idée répandue, le phénomène de précession est négligeable dans le cas de l'équilibre d'une bicyclette[2],[3].

Les effets gyroscopiques sont aussi la base de jouets comme les yo-yos, Powerballs et les toupies.

Lois physiques

Exemple de mouvement de précession de l'axe d'un gyroscope.

L'équation fondamentale décrivant le comportement du gyroscope est :

\vec\tau={{d \vec L}\over {dt}}={{d(I\vec \omega)} \over {dt}}=I\vec \alpha

où les vecteurs \vec\tau et \vec L sont respectivement le moment (ou couple) sur le gyroscope et son moment cinétique, le scalaire I est son moment d'inertie, le vecteur \vec\omega est sa vitesse angulaire, et le vecteur \vec\alpha est son accélération angulaire.

Il découle de cela qu'un moment \vec\tau appliqué perpendiculairement à l'axe de rotation, et donc perpendiculaire à \vec L, provoque un déplacement perpendiculaire à la fois à \vec\tau et \vec L. Ce mouvement est appelé précession. La vitesse angulaire de la précession ΩP est donnée par

\vec\tau={\vec \Omega}_P \wedge \vec L

Le phénomène de précession peut être observé en plaçant un gyroscope tournant autour de son axe vertical et soutenu par le sol ou un point fixé au sol à une extrémité. Au lieu de tomber comme on peut s'y attendre, le gyroscope apparaît comme défiant la gravité en restant sur son axe vertical, même si un bout de l'axe n'est pas soutenu. L'extrémité libre de l'axe décrit lentement un cercle dans un plan horizontal. Les équations précédentes décrivent cet effet. Le moment du gyroscope est fourni par un couple de forces : la gravité pousse vers le bas le centre de la masse du dispositif, et une force égale la pousse vers le haut pour soutenir le côté libre. Le déplacement résultant de ce moment n'est pas vers le bas, comme l'intuition nous le fait supposer, mais perpendiculaire à la fois au mouvement gravitationnel (le bas) et l'axe de rotation (vers l'extérieur du point d'appui), c'est-à-dire dans une direction horizontale vers l'avant, faisant faire à l'appareil une rotation lente autour du point de support.

Comme démontre la deuxième équation, sous un moment constant dû à la gravité, la vitesse de précession du gyroscope est inversement proportionnelle à son moment cinétique. Cela signifie que, comme la friction fait ralentir le mouvement tournant du gyroscope, le taux de précession augmente. Cela continue jusqu'à ce que le dispositif ne puisse plus tourner suffisamment rapidement pour soutenir son propre poids, alors il arrête la précession et tombe hors de son support.

Utilisations

Notes et références

  1. La centrale inertielle était l'une des entrées de l'Apollo Guidance Computer et permettait un pilotage autonome du module de commande.
  2. FAQ de fr.rec.aviation [1]
  3. "The stability of bicycles" de J. Lowell et H. D. McKell, American Journal of Physics 50 (1982), 1106-1112

Voir aussi

  • Jean Fieux, ingénieur à l'origine de nombreuses applications de l'effet gyroscopique.

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gyroscope de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gyroscope — [ ʒirɔskɔp ] n. m. • 1852; de gyro et scope ♦ Appareil comprenant un gyrostat et utilisant ses propriétés particulières, dues à la rapidité de son mouvement de rotation (fixité de l orientation de son axe, effet gyroscopique [précession],… …   Encyclopédie Universelle

  • Gyroscope — Gy ro*scope (j[imac] r[ o]*sk[=o]p), n. [Gr. gy^ros ring, circle + scope.] 1. A rotating wheel, mounted in a ring or rings, for illustrating the dynamics of rotating bodies, the composition of rotations, etc. It was devised by Professor W. R.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gyroscope — heavy rotating wheel with an axis free to turn in any direction, 1856, invented and named in French 1852 by Foucault, from Gk. gyros circle (see GYRE (Cf. gyre)) + skopos watcher (see SCOPE (Cf. scope) (1)), because the device demonstrates that… …   Etymology dictionary

  • gyroscope — ► NOUN ▪ a device, used to provide stability or maintain a fixed orientation, consisting of a wheel or disc spinning rapidly about an axis which is itself free to alter in direction. DERIVATIVES gyroscopic adjective …   English terms dictionary

  • gyroscope — [jī′rō skōp΄, jī′rəskōp΄] n. [ GYRO + SCOPE] a wheel mounted in a set of rings so that its axis of rotation is free to turn in any direction: when the wheel is spun rapidly, it will keep the original direction of its rotation axis no matter which …   English World dictionary

  • Gyroscope — A gyroscope is a device for measuring or maintaining orientation, based on the principles of angular momentum [ [http://demonstrations.wolfram.com/Gyroscope/ Gyroscope] by Sándor Kabai, The Wolfram Demonstrations Project.] [… …   Wikipedia

  • gyroscope — gyroscopic /juy reuh skop ik/, adj. gyroscopically, adv. /juy reuh skohp /, n. an apparatus consisting of a rotating wheel so mounted that its axis can turn freely in certain or all directions, and capable of maintaining the same absolute… …   Universalium

  • gyroscope — A rapidly spinning wheel with its weight concentrated on its rim and having a freedom in one or more planes at right angles to the plane of rotation. Gyroscopes have two basic characteristics of rigidity in space and precession. Because of… …   Aviation dictionary

  • gyroscope — UK [ˈdʒaɪrəˌskəʊp] / US [ˈdʒaɪrəˌskoʊp] noun [countable] Word forms gyroscope : singular gyroscope plural gyroscopes a wheel that stays steady when it spins around inside a frame, used for controlling the movement of ships and aircraft or as a… …   English dictionary

  • gyroscope — giroskopas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. gyro; gyroscope vok. Kreisel, m; Kreisel gerät, n rus. гироскоп, m pranc. gyro, m; gyroscope, m …   Automatikos terminų žodynas


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.