Guo Si


Guo Si

Guo Si est général sous Dong Zhuo. Il accompagna Dong Zhuo et sa grande armée lorsque celui-ci fut appelé à la capitale. En l’an 190, sous les ordres de Dong Zhuo et avec Li Jue, il assassina le Grand Tuteur Yuan Wei, puis à la tête d’une force de 50 000 hommes, allèrent ensemble défendre la Passe de la Rivière Si. Les deux généraux ont ensuite été assigné à l’évacuation chaotique des nombreux habitants de Luoyang vers Chang'an et dans leur fuite, Guo Si affronta les armées de Cao Cao dirigées par Cao Ren. Par après, en tant que commandant sous la direction de Niu Fu, il attaqua Zhu Jun à Zhongmou. Avec Li Jue et Zhang Ji, ils battirent ce dernier et ravagèrent également les comtés de Chenliu et Yongchuan.

Suite à la mort de Dong Zhuo, lui et Li Jue sous prétexte de se faire les vengeurs du défunt (la vrai raison étant que Wang Yun, qui était à l'origine de la mort de Dong Zhuo, avait refusé l'amnistie qu'ils lui avaient proposé) et sur les conseils de Jia Xu, lancèrent une attaque sur Chang'an dans laquelle ils vainquirent le puissant Lu Bu (qui était la main meurtrière de Dong Zhuo) et prirent conjointement le contrôle de la Cour impériale des Han. Tuant Wang Yun et de nombreux autres, ils contrôlèrent l'Empereur Xian et se partagèrent le pouvoir, en manipulant ce dernier. Leur conduite fut d’ailleurs abominable et une ambiance de peur et d’intimidation régna au sein du gouvernement.

En l’an 194, Guo Si fut envoyé par Li Jue repousser une attaque de Ma Teng avec l’aide de Fan Chou, ce qu’il réussit avec succès. Il devint peu après Général de l’Arrière et Seigneur de Meiyang puis repoussa aussi une invasion des Qiang. Toutefois, le partage du pouvoir finit par semer la bisbille entre les deux protagonistes alors que Guo Si suspecta Li Jue de vouloir l’empoisonner. Bien que la véritable responsable était nulle autre que la femme de Guo Si, les deux hommes commencèrent à se livrer une lutte dans laquelle Li Jue enleva l’Empereur et Guo Si kidnappa un grand nombre de hauts ministres de la Cour impériale.

Après plusieurs mois d’affrontements, faisant des milliers de morts, les deux camps se réconcilièrent et Guo Si devint Général des Chars et de la Cavalerie. L’Empereur fut secouru quelque temps après et retourna vers l’est. Guo Si et Li Jue tentèrent à nouveau de s’emparer de l’Empereur, mais ils furent vaincus par Yang Feng et les rebelles de la Vague Blanche, mettant ainsi fin à leur aspirations. En l’an 197, Guo Si fut assassiné par Wu Xi, l’un de ses partisans, après que lui même eut éliminé Li Jue.

Informations complémentaires

Autres articles


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guo Si de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GUO — ist der Familienname folgender Personen: Guo Boxiong (* 1942), chinesischer Politiker und General Guo Gengmao, (* 1950), chinesischer Politiker Guo Huai, chinesischer Offizier im 3. Jahrhundert Guo Moruo (1892 1978), chinesischer Schriftsteller… …   Deutsch Wikipedia

  • Guo Fu — (郭芙) is the eldest and spoiled daughter of Guo Jing (郭靖) and Huang Rong (黃蓉) in Jinyong s novel, The Return of the Condor Heroes. She is also the elder sister of Guo Xiang (郭襄) and Guo Polu (郭破虏). Biography * Family name: Guo (郭) * Given name: Fu …   Wikipedia

  • Guo — ist der Familienname folgender Personen: Guo Boxiong (* 1942), chinesischer Politiker und General Guo Gengmao, (* 1950), chinesischer Politiker Guo Huai, chinesischer Offizier im 3. Jahrhundert Guo Moruo (1892–1978), chinesischer Schriftsteller… …   Deutsch Wikipedia

  • GUO XI — Après la phase contemplative et statique du paysage classique du Xe siècle, la peinture de Guo Xi amorce une conception dynamique et active de la composition picturale, dont la construction apparaît au spectateur non plus comme un équilibre… …   Encyclopédie Universelle

  • Guo Si — (chinesisch 郭汜 Guō Sì; * 146; † 197) war ein General unter Niu Fu und später unter Dong Zhuo zur Zeit der Drei Reiche im alten China. Nach dem Tod seines Herrn Dong Zhuo besetzte er auf den Rat von Jia Xu die Hauptstadt Chang an mit den …   Deutsch Wikipedia

  • Guo Xi — Guō Xī: Vorfrühling, 1072 Guō Xī (chinesisch 郭熙 Guō Xī, W. G. Kuo Hsi ; * 1020 in Wenxian (Provinz Henan); † 1090 Kaifeng) war ein chinesischer Landschaftsmaler der nördlichen Song Dynastie …   Deutsch Wikipedia

  • Guo Pu — (zh tswp|t=郭璞|s=郭璞|p=Guō Pú|w=Kuo P u, 276–324), courtesy name Jingchun (景纯), born in Yuncheng, Shanxi, was a noted natural historian and also a versatile and prolific writer of the Jin Dynasty. He wrote The Book of Burial , an early source of… …   Wikipedia

  • Guo Yu — Guo Yu. (chino tradiccional: 國語 chino simplificado:国语 pinyin:guóyǔ) Es una obra historiográfica del Periodo de los Reinos Combatientes. Los acontecimientos que narra van desde la Dinastía Zhou hasta los Reinos de Qi (齐/齊), Lu(鲁), Pu, (普), Zhen(鄭) …   Wikipedia Español

  • Guo Xu — (* 1456; † 1526) war ein chinesischer Künstler, der während der Ming Dynastie lebte. Erhalten ist ein Gedicht mit der Zeichnung einer Landschaft und eines Fischers, das im Detroit Institute of Arts aufbewahrt wird. Leben Das Geburtsjahr Guo Xus… …   Deutsch Wikipedia

  • Guo Ye — est le fils de Guo Jia. Lorsque son père mourut en l’an 207, Cao Cao prit les arrangements pour que Guo Ye soit élevé dans sa famille. Guo Ye fut un lettré paradoxal qui devint réputé autant pour son grand mépris du peuple que pour son… …   Wikipédia en Français