Dong Zhuo

Dong Zhuo
Dans ce nom asiatique, le nom de famille précède le prénom.
Portrait de Dong Zhuo

Dǒng Zhuó (chinois : 董卓 ?-192) était un Précepteur Impérial et Premier Ministre des Han, c'est un personnage du Roman des Trois Royaumes.

Sommaire

Biographie

Dǒng Zhuó combattit d’abord les Turbans Jaunes avec Huangfu Song dans le nord-ouest en tant que Gouverneur de Hedong. Il fut toutefois défait mais n’écopa d’aucunes représailles puisqu’il soudoya le gouvernement. Il eut donc l’occasion de se démarquer en combattant à nouveau les Turbans Jaunes de même que les tribus Qiang. Peu après, Dǒng Zhuó gagna rapidement plusieurs promotions et devint Général de l’Armée du Front, Seigneur de Aoxiang et Préfet de Xiliang.

En l’an 189, il fut appelé à Luoyang par He Jin afin d’aider ce dernier à exterminer les eunuques de la cour impériale. Il répondit donc à l’appel en amenant une armée de 200 000 hommes et arriva dans la capitale en plein chaos. Il retrouva par la suite l’Empereur Shao et le Prince de Chenliu et les prit sous sa charge.

À partir de ce moment, Dǒng Zhuó devint très puissant et, se conduisant en tyran, il terrorisa la population par ses manières brutales et cruelles. Il assuma le titre de Ministre des Travaux puis il déposa l’Empereur Shao et nomma à sa place le Prince de Chenliu, l’Empereur Xian. Il se nomma ensuite Premier Ministre des Han et prit le contrôle du gouvernement.

En conséquence, de puissants nobles à travers l’empire assemblèrent des troupes et se réunirent pour former une coalition contre Dǒng Zhuó. La coalition se dirigea alors vers la capitale où, après avoir résisté aux attaques intenses à la Porte de Hu Lao, Dǒng Zhuó décida de brûler Luoyang et s’enfuit vers l’ouest pour établir la nouvelle capitale à Chang'an en assurant sa retraite par Lu Bu. Une fois établi à Chang'an, la résistance s’effondra et l’arrogance de Dǒng Zhuó grandit, si bien qu’il se nomma Précepteur Impérial et se construisit une gigantesque forteresse à Mei.

Pendant ce temps, son Ministre de l’Intérieur, Wang Yun, prépara un plan dans lequel il utiliserait sa fille adoptive Diao Chan afin de séduire à la fois Dǒng Zhuó et son homme de main, Lu Bu, dans le but éventuel de tuer Dǒng Zhuó. Le plan s’avéra un succès et une rivalité s’établit rapidement entre Lu Bu et Dǒng Zhuó. Ainsi, Lu Bu complota l’assassinat de Dǒng Zhuó avec Wang Yun. Enfin, Dǒng Zhuó se rendit à Chang'an où il pensa recevoir l’abdication de l’Empereur Xian, mais fut toutefois piégé et tué par Lu Bu.

Informations complémentaires

Autres articles

Autres Personnalités

Bibliographie

Luo Guanzhong; tr. Moss Roberts (1995). Three Kingdoms. ISBN 7-119-00590-1

Morgan Evans, Dong Zhuo (Zhongyin), 2003 (page consultée le 5 septembre 2005) < http://www.kongming.net/novel/sgyy/dongzhuo.php>

Rafe de Crespigny (1989). Emperor Huan and Emperor Ling. ISBN 0-7315-0655-3


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dong Zhuo de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Dong Zhuo — Portrait of Dong Zhuo from a Qing Dynasty edition of the Romance of the Three Kingdoms Chancellor of State, Senior Grand Tutor of Han Dynasty …   Wikipedia

  • Dong Zhuo — Dong Zhuo. Dǒng Zhuō (chinesisch 董卓, IPA (hochchinesisch) [[d̥ʊŋ214 d̥ʐ̥u̯ɔ5]], * April 139; † 22. Mai 192) war ein General und Ministerpräsident des chinesischen Kaiserreic …   Deutsch Wikipedia

  • Dong Zhuo — Saltar a navegación, búsqueda Retrato de Dong Zhuo Dong Zhuo († 22 de mayo de 192) era un poderoso señor de la guerra durante los últimos años de la dinastía china Han, antes de la era de los Tres Reinos. En 189 ocupó Luoyang, gracias al caos… …   Wikipedia Español

  • Dong Zhuo — ▪ Chinese general Wade Giles romanization  Tung Cho  died 192 CE, China       general whose seizure of power and tyrannical rule ended the Han dynasty (206 BCE–220 CE) and divided the Chinese empire.       In 190 CE Dong Zhuo burned Luoyang, the… …   Universalium

  • Campaign against Dong Zhuo — Part of the wars of the Three Kingdoms A mural in Fragrant Hills depicting the famous joust …   Wikipedia

  • Dong Min — (? 22 mai 192) (chinois : 董旻, pinyin : Dǒng Mín), prénom social Shuyin (叔穎, Shūyǐng) était un général chinois de l époque de la fin de la dynastie Han, principalement connu pour avoir été le frère du tyran Dong Zhuo. Il sert… …   Wikipédia en Français

  • Dong Min — Dǒng Mín, 董旻, († 192 in Chang’an, China) war der jüngere Bruder des chinesischen Kriegsherrn Dong Zhuo, der den letzten Han Kaiser Xian kontrollierte. Er kommandierte die kaiserliche Equipage und half Wu Kuang bei der Ermordung He Miaos. Nach der …   Deutsch Wikipedia

  • Dong Xi — General of Sun Quan Born (Unknown) Died 215 Names Simplified Chinese 董袭 Traditional Chinese 董襲 …   Wikipedia

  • Dong Zhao (Three Kingdoms) — Dong Zhao Traditional Chinese 董昭 Simplified Chinese 董昭 Transcriptions …   Wikipedia

  • Dong — steht für: Dong (Volk), eine ethnische Minderheit in China Dong (Sprache), ihre gleichnamige Muttersprache Dong (Stamm), einer der sechs Stämme der Tibeter (vgl. Sinmo) Dong (Panzhihua), ein Stadtbezirk der Stadt Panzhihua in Sichuan Đồng, die… …   Deutsch Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»