Glossopteris (genre fossile)


Glossopteris (genre fossile)
Aide à la lecture d'une taxobox Glossopteris
Classification classique
Règne Plantae
Division Pteridospermatophyta †
Ordre Glossopteridales †
Famille Glossopteridaceae †
Genre
Glossopteris †
Brongn., 1828

Glossopteris est un genre de plantes de l'ordre éteint des Glossopteridales. C'est le genre le mieux connu de cet ordre. Ce dernier (parfois appelé Arberiales ou Dictyopteridales) appartient au groupe (sans doute une division) éteint des Pteridospermatophytes.

Les Glossopteridales sont abondantes au Permien. Elles sont considérées comme un marqueur stratigraphique du Permien bien que des spécimens d'âge Trias aient été rapportés et qu'il existe une occurrence anormale au Jurassique[1].

Distribution : Inde, Australie, Amérique du Sud, Antarctique, Afrique

Sommaire

Étymologie

  • « Glossopteris » vient du grec glossa, qui signifie « langue », en raison de la forme des feuilles.

Historique

C'est la répartition des fossiles de Glossopteris qui a conduit le géologue Eduard Suess à envisager qu'il y avait eu par le passé une connexion entre Inde, Australie, Afrique, Amérique du sud et Antarctique. Il appela ce « super-continent » Gondwana d'après une région d'Inde (Gondwâna) où Glossopteris est abondant. Cette répartition de Glossopteris viendra soutenir la théorie d'Alfred Wegener sur la dérive des continents.

Description

Port : Glossopteris était une plante ligneuse qui avait un port de buisson ou d'arbre. Les plus grands spécimens auraient pu atteindre 30m de haut.

Tronc et branches : les troncs et les branches de Glossopteris ont un bois dense, avec des cernes de croissance marqués. Les rayons sont unisériés, les parois radiales des trachéides portent des ponctuations araucarioïdes. Le bois de Glossopteris est parfois placé dans le genre de forme Araucarioxylon.

Feuilles : les feuilles de Glossopteris sont simples, avec une forme lancéolée. Elles peuvent mesurer jusqu'à 30 cm de long. Elles possèdent une nervure centrale, la nervation est réticulée. Les feuilles sont disposées sur les branches en hélices serrées. Il semble que comme chez le Ginkgo biloba actuel, Glossopteris ait eu des pousses courtes et des pousses longues[2]. Le nombre d'espèces de feuilles décrit est important, vraisemblablement en raison de l'absence d'une classification standardisée. Par exemple 70 espèces ont été décrites rien qu'en Inde[3].

Notes et références

  1. Delevoryas, T., Person, C.P., 1975. Mexiglossa varia gen.et sp.nov., a new genus of glossopteroid leaves from the Jurassic of Oaxaca, Mexico.Palaeontographica 154B, 114^120.
  2. TAYLOR, T. N., AND E. L. TAYLOR. 1993. The biology and evolution of fossil plants. Prentice Hall, USA.
  3. Chandra et Suranges, 1975

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Glossopteris (genre fossile) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire évolutive des végétaux — Diversité des plantes modernes. Les végétaux ont évolué en atteignant des niveaux croissants de complexité, depuis les premières algues, en passant par les bryophytes, les lycopodes et les fougères, jusqu aux complexes gymnospermes et angios …   Wikipédia en Français

  • gloss- — gloss(o) , glosse ♦ Éléments, du gr. glôssa « langue ». glosse, gloss(o) éléments, du gr. glôssa, langue . ⇒GLOSS(O) , GLOSSO , GLOSS , (GLOSS , GLOSSO ), élém. formant Élém. formant issu du gr. (att. ) « langue », servant, av …   Encyclopédie Universelle

  • glosso- — gloss(o) , glosse ♦ Éléments, du gr. glôssa « langue ». glosse, gloss(o) éléments, du gr. glôssa, langue . ⇒GLOSS(O) , GLOSSO , GLOSS , (GLOSS , GLOSSO ), élém. formant Élém. formant issu du gr. (att. ) « langue », servant, ave …   Encyclopédie Universelle

  • Pteridospermatophyta — † …   Wikipédia en Français

  • Pteridospermatophyte — Pteridospermatophyta Pteridospermatophyta † …   Wikipédia en Français

  • Ptéridospermes — Pteridospermatophyta Pteridospermatophyta † …   Wikipédia en Français

  • Paléobotanique — Empreinte de feuille de fougère …   Wikipédia en Français

  • PALÉOGÉOGRAPHIE — Après plus d’un siècle de difficultés, liées à l’insuffisance de nos connaissances, la reconstitution des visages successifs de la Terre – objet de la paléogéographie – est aujourd’hui l’une des préoccupations majeures des sciences de la Terre.… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.