Germanie Supérieure


Germanie Supérieure

Germanie supérieure

La Germanie supérieure dans l'Empire romain, vers 120

La Germanie supérieure ou « Germanie première », « Haute-Germanie » selon les auteurs et en latin Germania superior est une province romaine établie dans les années 80 par Domitien après les deux campagnes victorieuses autour de la vallée du Haut-Rhin, de la Nahe au lac de Constance, la Suisse, le Jura, la Franche-Comté et une partie de la Bourgogne). A la droite du Rhin on trouvaient les Champs Décumates.

La capitale de la Germanie supérieure est Mogontiacum - aujourd'hui Mayence -.

Sommaire

Topographie

Ruines du fort romain de Sablonetum sur le limes, aux confins de la Germanie Supérieure et de la Rhétie (auj. aux environs d’Ellingen, en Moyenne-Franconie).

Les limites Sud:

Limite avec la Germanie inférieure.

A la limite Nord de la Germanie supérieure coule le Vinxtbach, une toute petite rivière qui se jette dans le Rhin entre Rigomagus, - aujourd'hui Remagen - et Confluentes, - maintenant Coblence - et fait office de frontière.

Juste au sud de la petite ville de Bad Breisig, dans un petit vicus appelé Ad fines, on a retrouvé une pierre votive d'une divinité dédiée aux frontières. Elle est aujourd'hui au musée national de Bonn. L'ancien nom de cette petite rivière semble avoir été Obrincas [1]

On ne sait pourquoi cette petite rivière quasi insignifiante et à la vallée fort accidentée fait office de frontière. Un peut plus haut, la vallée de l'Ahr - défendue par le castelum de Rigomagus, très longue et perpendiculaire au Rhin aurait pu être plus précise. Il est possible que les Trévires aient montrés aux romains que c'était là leur frontière Nord. Cette rivière est toujours la limite des archevêchés de Coblence et de Cologne. Aujourd'hui encore c'est la limite sud du «Kölsch», - le dialecte parlé dans la région située entre Cologne et Venlo - avec le dialecte de Coblence que l'on retrouve dans toute la Moselle et jusqu'à Trèves [2].

Liens internes

Notes et Références

  1. Ptolémée, Géographie, 2-8
  2. Scholtz Fr.: Der Vinxtbach als Sprachgrenze

Lien externe


  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Germanie sup%C3%A9rieure ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Germanie Supérieure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Germanie superieure — Germanie supérieure La Germanie supérieure dans l Empire romain, vers 120 La Germanie supérieure ou « Germanie première », « Haute Germanie » selon les auteurs et en latin Germania superior est une province romaine établie… …   Wikipédia en Français

  • Germanie supérieure — 49° 09′ N 7° 41′ E / 49.15, 7.69 …   Wikipédia en Français

  • Germanie Inférieure — La Germanie inférieure dans l Empire romain, vers 120 …   Wikipédia en Français

  • Germanie inferieure — Germanie inférieure La Germanie inférieure dans l Empire romain, vers 120 …   Wikipédia en Français

  • Germanie seconde — Germanie inférieure La Germanie inférieure dans l Empire romain, vers 120 …   Wikipédia en Français

  • GERMANIE — La Germanie antique, qui s’étendait entre la mer du Nord, la Baltique, la Vistule, les Carpates, le Danube et le Rhin, était boisée et marécageuse; mais depuis l’âge du bronze, la plaine ouverte du nord attirait les migrations. Elle parut aux… …   Encyclopédie Universelle

  • Germanie inférieure — 50° 35′ N 5° 13′ E / 50.58, 5.22 …   Wikipédia en Français

  • Germanie — 50° 54′ N 11° 06′ E / 50.9, 11.1 …   Wikipédia en Français

  • Germanie (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Germanie est le nom donné par les Romains à la région s étendant au delà du Rhin et du Danube. « La Germanie » est l autre titre donné au traité …   Wikipédia en Français

  • Toponymie de la Germanie inférieure — Article principal : Germanie inférieure. La Toponymie de la Germanie inférieure permet d évaluer l organisation générale de la province romaine, sa population et la répartition des différents peuples et leur civitas. Topographie de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.