Fédération générale du travail de belgique


Fédération générale du travail de belgique

Fédération générale du travail de Belgique

Logo bilingue de la FGTB ABVV.jpg
Logo de Fédération générale du travail de Belgique
Contexte général
Fiche d’identité
Forme juridique Syndicat
Fondation 1945
Président(e) Rudy De Leuw
Secrétaire
général
Anne Demelenne
Affiliation
 internationale
Confédération syndicale internationale
Affiliation
européenne
Confédération européenne des syndicats
Membres 1 400 000 revendiqués
(en 2007)
Slogan « Ensemble, on est plus fort »
Site internet www.fgtb.be

La Fédération générale du travail de Belgique (FGTB) (en néerlandais Algemeen Belgisch Vakverbond = ABVV) de tendance socialiste, est par son nombre d’adhérents (près d’un million quatre cents mille), la deuxième fédération syndicale belge.

La FGTB est membre de la Confédération syndicale internationale (CSI).

Sommaire

Historique

Au XIXe siècle, face aux difficultés de survie et aux conditions de travail pénible et dangereuses, les travailleurs commencent à s’organiser, tout d’abord par la création de caisses d’entraide pour le soutien aux malades, chômeurs et victimes d’accidents du travail. Ils se sont ensuite unis en organisations syndicales, par ateliers, entreprises, métiers et secteurs d’activité. Parallèlement l’Europe voit naître le mouvement socialiste.

À la suite de la fondation en 1885 du Parti ouvrier belge (POB), est créée en 1898 la Commission syndicale chargée de la coordination des activités syndicales au sein du pilier socialiste. La croissance rapide du mouvement syndical au cours des premières décennies du XXe siècle conduira à la création en 1937 de la Confédération du travail général de Belgique (CGTB), qui en 1945 prendra sa dénomination actuelle après sa fusion avec d'autres organisations syndicales de gauche.

Un rôle central dans l'histoire de la Wallonie

La FGTB wallonne a joué un rôle central dans l'évolution de l'État belge vers le fédéralisme. En mars 1950, le leader incontesté de la FGTB à Liège, André Renard, participe au Congrès national wallon qui suit de près le référendum sur le retour de Léopold III et apporte au mouvement wallon le soutien des syndicalistes liégeois. Robert Moreau a montré que durant les années 1950, le ralliement au fédéralisme est le fait de la plupart des fédérations wallonnes de la FGTB. Durant la grève de l'hiver 1960-1961, la grève sans doute la plus dure et la plus longue de l'histoire de la Belgique ouvrière, Renard donne au mouvement une orientation autonomiste qui sera défendue par le Mouvement populaire wallon et ensuite reprise par l'aile wallonne du Parti Socialiste Belge pour aboutir aux réformes de plus en plus profondes de 1970, 1980, 1988, 1993, 1999 et 2003. C'est en 1960-1961 que la revendication wallonne est devenue celle des masses populaires. La FGTB wallonne, tout en rejetant par exemple toute idée de scission de la sécurité sociale belge, tout en faisant passer avant tout la solidarité entre travailleurs, demeure fermement dans la ligne autonomiste wallonne esquissée en 1950, raffermie ensuite tout au long des événements qui ont suivi la grève de 1960-1961. la FGTB s'est par exemple récemment associée aux signataires du Manifeste pour la culture wallonne en vue de modifier le "Contrat d'avenir" proposé un temps par le Gouvernement wallon.

Les centrales

Chaque affilié est membre d'une section régionale ou d'entreprise qui désigne ses représentants auprès du comité régional et/ou de la centrale professionnelle régionale concernée.

La FGTB est composée de 7 centrales professionnelles (ou fédérations sectorielles) qui couvrent tous les secteurs d’activités :

  • La Centrale Générale (CG) représente les ouvriers dans un grand nombre de secteurs très diversifiés : dans les secteurs verts ( l’agriculture, l’horticulture, les exploitations forestières etc.), l’industrie chimique et verrière, la construction, la transformation du bois, le gardiennage, le nettoyage. La Centrale Générale s'occupe également des intérimaires et des ouvrières occupées dans les titres-services.
  • La Centrale du Métal (CMB) rassemble les ouvriers du métal, des fabrications métalliques, du secteur de l’électricité, de non-ferreux, des métaux précieux, de la sidérurgie, des garages, carrosserie, les marchands de métal et les monteurs, etc.
  • La Centrale du Textile, Vêtement, Diamant réunit les ouvriers des secteurs du textile, du vêtement , des blanchisseries, récupération des chiffons, préparation du lin, maîtres tailleurs, fabrication industrielle et artisanale de fourrures, tanneries de peaux, entreprises de distribution des vêtements et textile, de l’industrie diamantaire.
  • L’Union Belge des Ouvriers du Transport (UBOT) regroupe tous les travailleurs du transport, dont les secteurs de la navigation intérieure, des ports, la pêche maritime, le transport routier, la marine marchande etc.
  • La Centrale de l’Alimentation - Horeca - Services rassemble tous les ouvriers et ouvrières de l'industrie et du Commerce Alimentaire, les travailleurs de l'Horeca et des Services.
  • Le Syndicat des Employés, Techniciens et Cadres (SETCA) regroupe tous les employés, techniciens et cadres du secteur privé, les enseignants et les employés administratifs de l‘enseignement libre, les travailleurs (ouvriers et employés) du livre, des arts graphiques et des média
  • La Centrale Générale des Services Publics (CGSP) regroupe toutes les catégories du personnel des entreprises et services publics : chemins de fer, Poste, télécommunications, l'aviation, administrations fédérales locales et régionales, parastataux, sociétés publiques de logements sociaux, trams, bus et métro, secteur du gaz et de l'électricité, l'enseignement officiel et subventionné et de la Culture (théâtres, opéras, radios et télévisions publiques y compris communautaires, etc.).

Voir aussi

Bibliographie

  • Étienne Arcq & Pierre Blaise, « Les organisations syndicales et patronales » dans Dossier du CRISP, n° 68, CRISP, Bruxelles, 2007 (ISBN 978-2-87075099-5)

Lien externe

  • Portail du syndicalisme Portail du syndicalisme
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « F%C3%A9d%C3%A9ration g%C3%A9n%C3%A9rale du travail de Belgique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fédération générale du travail de belgique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Federation generale du travail de Belgique — Fédération générale du travail de Belgique Logo de Fédération générale du travail de Belgique Contexte général Fiche d’identité Forme juridique Syndicat Fonda …   Wikipédia en Français

  • Fédération Générale Du Travail De Belgique — Logo de Fédération générale du travail de Belgique Contexte général Fiche d’identité Forme juridique Syndicat Fonda …   Wikipédia en Français

  • Fédération générale du travail de Belgique — Contexte général Zone d’influence  Belgique …   Wikipédia en Français

  • Fédération générale des travailleurs de Belgique — Fédération générale du travail de Belgique Logo de Fédération générale du travail de Belgique Contexte général Fiche d’identité Forme juridique Syndicat Fonda …   Wikipédia en Français

  • BELGIQUE - Histoire — Le 1er janvier 1989, une nouvelle réforme constitutionnelle entrait en vigueur en Belgique, mettant en place un État constitué de trois régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles) dotées de compétences politique, économique et culturelle, de moyens… …   Encyclopédie Universelle

  • Fédération Européenne des Cyclistes — Devise : Promouvoir le vélo au niveau européen Création 1983 Type Association Siège Bruxelles …   Wikipédia en Français

  • fédération — [ federasjɔ̃ ] n. f. • fin XVIIIe; « alliance, union » XIVe; lat. fœderatio 1 ♦ Groupement, union de plusieurs États en un seul État fédéral. REM. Fédération a longtemps été employé comme syn. de confédération. Dr. internat. État fédéral… …   Encyclopédie Universelle

  • Fédération européenne des cyclistes — Devise : Promouvoir le vélo au niveau européen Création 1983 Type Association Siège Bruxelles …   Wikipédia en Français

  • Fédération internationale des experts-comptables francophones — (FIDEF) Création 18 septembre 1981 Siège Paris  France Langue(s) …   Wikipédia en Français

  • BELGIQUE - Les élections de 1995 — Belgique: les premières élections de la Belgique fédérale Le 21 mai 1995 se sont déroulées simultanément les élections des différentes assemblées disposant de pouvoirs législatifs aux niveaux fédéral, régional et communautaire. Cet événement a… …   Encyclopédie Universelle