Francis Drake


Francis Drake
Francis Drake
Portrait par Marcus Gheeraerts le Jeune (vers 1590)
Portrait par Marcus Gheeraerts le Jeune (vers 1590)

Surnom El Draque (le dragon, traduction non référencée en espagnol)
Naissance 1542
à Tavistock
Décès 28 janvier 1596 (à 53 ans)
à Portobelo
Origine Flag of England.svg Royaume d’Angleterre
Allégeance Flag of England.svg Royaume d’Angleterre
Arme Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Corsaire
Grade Vice-Admiral
Années de service 1554 - 1595
Conflits Guerre anglo-espagnole (1585-1604)
Commandement Golden Hind
Signature Francis Drake Signature.svg

Sir Francis Drake né en 1542 à Tavistock (Devon) et mort le 28 janvier 1596 est un corsaire, explorateur et esclavagiste anglais.

Sommaire

Origine

Son surnom El Draque émane de la prononciation espagnole de Drake. Son nom Latin était Franciscus Draco (qui se traduit par Francis le Dragon). Il naquit dans une famille protestante, pauvre et nombreuse (12 enfants). Sa carrière de marin débuta très tôt puisqu'il s'embarqua sur un modeste navire marchand à l'âge de douze ou treize ans. À la mort du capitaine et propriétaire, il prit la charge de ce navire. Il avait alors 20 ans. Il fut capitaine de vaisseau dès l'âge de 15 ans.

Ses débuts de corsaire

En 1567, il participa à une expédition de John Hawkins, son oncle, vers l'Afrique pour y acheter des esclaves et les revendre dans les colonies du Nouveau Monde. Malgré l'importance de leur flotte, les deux compères se firent encercler par les Espagnols dans une rade des Antilles. Drake et Hawkins s'échappèrent de justesse.

Dans les années suivantes, Drake et ses hommes pillèrent avec plus ou moins de succès les colonies espagnoles d'Amérique. La renommée fit de lui un marin sûr et un intrépide guerrier. En 1572, à la tête de deux navires, il surprit et enleva aux Espagnols les places de Nombre-de-Dios et de Venta-de-Cruz situées sur la côte orientale de l'isthme de Panama.

Francis Drake participe activement avec John Hawkins au commerce des esclaves pour s'enrichir.

Ses lettres de marques

En 1570, la reine Elisabeth lui donna ses lettres de marque et participa aux frais et au butin des trois audacieuses expéditions de Francis Drake.

Le tour du monde[1]

Traversée de l'Atlantique

De 1577 à 1580, Francis Drake fut le premier Anglais, ayant l'approbation de la reine Élisabeth Ire d'Angleterre, à faire un voyage autour du monde. L'expédition est composée de 5 navires (le Pelican, le Elizabeth, le Christopher, le Swan et le Benedict) et de 164 hommes. Francis Drake embarque, lui, a bord du Pelican. La flotte embarque de Plymouth le 15 novembre 1577 mais est prise dans une tempête. Revenu en Angleterre, la flotte repartira finalement le 13 décembre. A peine partis, ils arraisonnent un navire espagnol. Le 30 janvier 1578, au large des îles Cap-Vert, les Anglais capturent deux navires portugais dont le plus gros, le Santa Maria, est rebaptisé par Drake le Mary et est ajouté à l'expédition, ainsi que le pilote de ce navire Nuno da Silva, un homme possédant une grande expérience des voyages et des explorations. Lors de la traversée de l'Atlantique, la flotte est prise dans une violente tempête. Le Christopher et le Swan sont sabordés ; les deux navires n'ayant plus assez d'hommes pour les manœuvrer. Le 18 juin 1578, la flotte arrive à San Julian. Là, Thomas Doughty est condamné à mort pour mutinerie et le Mary, jugé en trop mauvais état, est brûlé. Pendant cette escale, le Pelican est rebaptisé Golden Hind. Drake prend la décision de passer l'hiver (mai-août 1578) dans la baie. Le 20 août 1578, les trois navires rescapés, abordent le détroit de Magellan, dont la traversée durera 16 jours. Au sud de la Terre de Feu, le passage de Drake, ouvert en 1616, lui rend hommage.

Le Pacifique et le retour

À la sortie du détroit, les navires sont pris dans une nouvelle tempête. Le Benedict est perdu et le Golden Hind (navire commandé par Drake) est séparé de l’Elizabeth, poussé par un vent violent, et est déporté jusqu'au 57e degré Sud, ce qui lui permet d'infirmer la présence d'un continent austral à ces latitudes. À la recherche de l’Elizabeth, le Golden Hind remonte la côte ouest de l'Amérique du Sud (l’Elizabeth est en fait retourné en Angleterre repassant par le détroit de Magellan). Le 25 novembre 1578, Drake fait escale à l'île Mocha, où l'équipage peut réparer les dégâts. Lors de l'exploration de l'île, les marins sont attaqués par des indiens Mapuches et Drake est blessé au visage. Le 25 décembre, le navire arrive à Valparaíso, où ils trouvent amarré le navire espagnol le Grand Captain. Le butin avoisinera à 25 000 pesos d'or. Arrivé à Callao le 13 février 1579, Drake met le port à sac, emportant 4000 ducats d'or, avant de se lancer à la poursuite du Nuestra Señora de la Concepción que Drake surnomme le Cagafuego ; il le rattrape dans la nuit de 1er mars. Le contenu du navire espagnol était estimé à 400 000 pesos. Avec toutes ces richesses à son bord Drake décide de rentrer en Angleterre. Il prend la décision de passer par l'hypothétique passage du Nord-Ouest, contrairement à l'avis de da Silva préconisant de traverser le Pacifique. Le navire serait monté jusqu'au site actuel de l'Île de Vancouver ou peut-être même en Alaska[2]. Finalement, le 26 mai, devant le mauvais temps il fait demi-tour, et accoste en Californie, dont Drake prend possession sous le nom de Nouvelle Albion. Le 23 juillet, le navire quitte la colonie et traverse l'océan Pacifique. Le 30 septembre, ils arrivent aux îles des Voleurs, le 3 novembre aux Moluques où ils peuvent acheter des épices. Le 18 janvier 1580, le navire heurte un récif au large des Célèbes. Le Golden Hind peut repartir et il atteint Java le 12 mars. Le 15 juin, il passe le Cap de Bonne-Espérance, le 22 juillet il atteint la Sierra Leone, le 22 août les Canaries, et le 26 septembre 1580, il arrive en Angleterre avec 59 survivants à bord. Le 4 avril 1581 Élisabeth Ire d'Angleterre monte à bord du navire du Golden Hind et anoblit Drake.

L'or des Antilles

Francis Drake

Il mena de nouvelles expéditions contre les colonies espagnoles en 1585. Il acquit alors une nouvelle gloire en s'emparant de plusieurs places aux îles Canaries et au Cap-Vert. Il manqua de peu le convoi d'or et dut se contenter de piller les ports de Saint-Domingue (1586), Carthagène et Sainte Augustine. La reine le nomma alors vice-amiral. Pendant la préparation de l'Invincible Armada (1587), il mena une expédition en prenant par surprise le port de Cadix, détruisit une trentaine de navires espagnols et s'emparant de l'or des Indes Espagnoles. Une action hautement audacieuse.

L'Invincible Armada

Rien n'allait plus entre Philippe II d'Espagne et Élisabeth d'Angleterre. Francis Drake s'illustra alors à la tête de plusieurs navires, lors de la bataille navale de Gravelines, pour sauver son pays de l'Invincible Armada (1588), avec d'autres marins célèbres de son temps (John Hawkins, Martin Frobisher, Charles Howard, Walter Raleigh). Il s'empara notamment du vaisseau amiral espagnol.

L'année suivante, il tenta, mais sans succès, de reconquérir le Portugal pour Antonio de Crado. En 1595, il enleva aux Espagnols en Amérique, Santa Marta et Rio-de-la Hacha; mais il échoua dans l'attaque de Panama.

Postérité

Notes et références

  1. Hans P. Kraus, Sir Francis Drake: A Pictorial Biography' 1970'
  2. Samuel Bawlf, The Secret Voyage of Sir Francis Drake' Douglas & McIntyre, 2003'

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Francis Drake » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878  (Wikisource)

  • Francis Pretty a écrit en anglais le journal de la navigation de Drake : The famous Voyage of Drake into the south sea, Londres, 1600; traduit par François de Louvencourt, seigneur de Vauchelles, Paris, 1627 et 1641.
  • Son voyage autour du monde, rédigé d'après ses papiers, a été publié à Londres en 1851 seulement, sous le titre de The world encompassed, par Francis Fletcher.
  • Sa Vie a été racontée par Samuel Johnson.

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francis Drake de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francis Drake — Sir Francis Drake (retrato hacia 1581) Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Francis Drake — This article is about the Elizabethan naval commander. For other uses, see Francis Drake (disambiguation). Sir Francis Drake February–March 1540 – 27 January 1596 (aged 55) …   Wikipedia

  • Francis Drake — Sir Francis Drake, Porträt eines unbekannten Künstlers, nach 1580. National Portrait Gallery (London) …   Deutsch Wikipedia

  • Francis Drake — Sir Francis Drake (Crowndale 1543 Portobelo, 28 de enero, 1596) fue un corsario inglés y vicealmirante de la Royal Navy. Sir Francis Drake nació en Tavistock, Devon, hijo de Edmund Drake y su mujer X, granjeros protestantes. Durante la revuelta… …   Enciclopedia Universal

  • Francis Drake — noun English explorer and admiral who was the first Englishman to circumnavigate the globe and who helped to defeat the Spanish Armada (1540 1596) • Syn: ↑Drake, ↑Sir Francis Drake • Instance Hypernyms: ↑navigator, ↑admiral, ↑full admiral * * * …   Useful english dictionary

  • Francis Drake — ➡ Drake * * * …   Universalium

  • Francis Drake (disambiguation) — Francis Drake may refer to: *Sir Francis Drake (1540 1596); Elizabethan privateer and naval hero *Francis Drake (1573 1634); nephew of the Sir Francis Drake above and Sir Richard Grenville *Francis Henry Drake (1694 1740); son of Sir Francis… …   Wikipedia

  • Francis Drake (diplomat) — Francis Drake (1764 1821) of Yardbury and Wells was a British diplomat, holding positions at Genoa and Munich during the Napoleonic Wars.Francis Drake was the son of Rev. Francis Drake, Vicar of Seaton and Beer. In 1790 Drake was appointed… …   Wikipedia

  • Francis Drake (antiquary) — Francis Drake, (January 1696 ndash; 16 March 1771) was an English antiquary and surgeon, best known as the author of an influential history of York, which he entitled Eboracum after the Roman name for the city. Early life Drake was born in… …   Wikipedia

  • Sir Francis Drake High School — Drake High School redirects here. For the former high school in Auburn, Alabama, see J. F. Drake High School. Coordinates: 37°59′01″N 122°34′19″W / 37.98361°N 122.57194°W …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.