Francesco Redi


Francesco Redi
Francesco Redi

Francesco Redi (né le 18 ou le 19 février 1626 à Arezzo, en Toscane et mort le 1er mars 1697 à Pise) était un médecin, un biologiste et un poète italien du XVIIe siècle.

Sommaire

Biographie

Son père est le médecin du grand-duc de Toscane, Ferdinand II de Médicis. Francesco Redi fait ses études à l'école jésuite de Florence puis à l'université de Pise où il obtient un titre de docteur en médecine et en philosophie.

Il retourne brièvement à Florence avant de prendre la succession de son père, en 1666, à la cour.

Redi est aussi un poète : son œuvre la plus célèbre est Bacchus en Toscane. Il fut, à ce titre, sous le pseudonyme Anicio Traustio, membre de l'Accademia dell'Arcadia, fondée à Rome en 1690 par des poètes qui avaient appartenu à l’entourage de la reine Christine de Suède.

Œuvre scientifique

La génération spontanée

Il étudie particulièrement les insectes et les parasites. Il fait paraître en 1668, Esperienze Intorno alla Generazione degl'Insetti, où il démontre que, contrairement à une croyance de l'époque, l'apparition des vers dans les cadavres n'est pas un phénomène de génération spontanée, mais que (comme le pensait déjà Homère[1]) les vers naissent d'œufs pondus par des mouches.

Le venin des vipères

Il étudie aussi, semble-t-il à la demande du grand-duc, les vipères et les effets de leur morsure. Redi démontre que le venin est un fluide jaunâtre qui s'écoule des dents et qu'il est stocké dans la tête de l'animal. Il prouve également que seul le venin injecté dans le corps lors d'une morsure peut entraîner la mort, le venin ingéré est sans nocivité. Après avoir réalisé de nombreuses expériences devant le grand-duc lui-même, il fait paraître en 1664, Osservazioni Intorno alle Vipere. Ses observations sont contestées par de nombreux médecins et scientifiques de son époque, notamment Moyse Charas, pharmacien au Jardin du roi à Paris. Redi conduit alors de nombreuses autres expériences afin de démontrer la véracité de ses observations. Il faudra attendre les travaux de son compatriotes, Felice Fontana, qui démontreront, en 1767 et 1781, de façon irréfutable l'exactitude du travail de Redi.

Un cratère sur Mars lui a été dédié.

Annexes

Œuvres

  • Bacco in Toscana : con una scelta delle "Annotazioni", édition de Gabriele Bucchi, Roma, Antenore, 2005
  • Esperienze intorno alla generazione degli insetti, édition de Walter Bernardi, Firenze, Giunti, 1996

Orientation bibliographique

  • Walter Bernardi et Luigi Guerrini, Francesco Redi, un protagonista della scienza moderna : documenti, esperimenti, immagini, 33, Olschki (Florence), collection Biblioteca di Nuncius : xi + 388 p., 1999 (ISBN 8822247191)

Liens externes

Notes et références

  1. « j'ai terriblement peur que, pendant ce temps-là, les mouches n'entrent dans le corps du vaillant fils de Ménœtios, à travers les blessures ouvertes par le bronze, et n'y fassent naître des vers » Homère, Iliade, chant XIX, vers 23-27, texte établi et traduit par P. Mazon et al., Coll. Budé, Paris, Les Belles Lettres, 1945, p. 4. Le rapprochement de ce passage d'Homère avec la thèse de Redi a été fait par le Rév. M. J. Berkeley, cité par H. Charlton Bastian, The beginnings of life, t. 1, 1872, p. 257, en ligne. Selon Jean Rostand (Jean Rostand, Le Courrier d'un biologiste, Gallimard, 1970, p. 165), c'est le passage d'Homère qui inspira Redi.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francesco Redi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francesco Redi — Saltar a navegación, búsqueda Francesco Redi Cuadro que representa a Franchesco Redi …   Wikipedia Español

  • Francesco Redi — (* 18./19. Februar 1626 in Arezzo; † 1. März 1697 in Pisa) war ein italienischer Arzt. Er wurde bekannt durch sein Experiment im Jahr 1668, das einer der ersten Schritte zur Widerlegung der Abiogenese (Generatio spontanea, Urze …   Deutsch Wikipedia

  • Francesco Redi —     Francesco Redi     † Catholic Encyclopedia ► Francesco Redi     Italian poet, b. at Arezzo, 18 February, 1626; d. at Pisa 1 March, 1698. After taking his degree in medicine, he entered the service of the Colonna family at Rome as a tutor, and …   Catholic encyclopedia

  • Francesco Redi — (February 18/19, 1626 ndash;March 1, 1697) was an Italian physician. Born in Arezzo, Tuscany, to a family of nobility, he is most well known for his experiment in 1668 which is regarded as one of the first steps in refuting spontaneous generation …   Wikipedia

  • Francesco Redi — Francesco Redi, médico y poeta italiano, Arezzo, 19 de febrero de 1626 – Pisa, 1 de marzo de 1697). Es conocido especialmente por su experimento en 1668 que se considera uno de los primeros pasos en la refutación de la abiogénesis o hipóteis de… …   Enciclopedia Universal

  • Redi — can refer to:*Francesco Redi, Italian scientist *Rädi, a Tibetan politician known in Chinese as Rèdì * [Redi] is a Village in Vengurla Taluka of Sindhudurg district of Maharashtra State in India. It has historical importance and once upon a time… …   Wikipedia

  • Redi — ist der Familienname folgender Personen: Francesco Redi (1626–1697), italienischer Arzt und Dichter Teresa Margareta Redi (gebürtig Anna Maria Redi; 1747–1770), Nonne im Orden der Unbeschuhten Karmelitinnen; 1934 heiliggesprochen Diese Seite ist… …   Deutsch Wikipedia

  • Francesco — Saltar a navegación, búsqueda Francesco hace referencia a: Francesco Redi, poeta italiano; Francesco Zuccarelli, pintor italiano; Obtenido de Francesco Categoría: Wikipedia:Desambiguación …   Wikipedia Español

  • Francesco — (as used in expressions) Francesco di Cristofano de Giudicis Girolamo Francesco Maria Mazzola Francesco Petrarca Albani Francesco Francesco Albano Roberto Francesco Romolo Bellarmino Borromini Francesco Francesco Castelli Cavalli Pier Francesco… …   Universalium

  • Francesco — (as used in expressions) Albani, Francesco Francesco Albano Roberto Francesco Romolo Bellarmino Borromini, Francesco Francesco Castelli Cavalli, (Pier) Francesco Pietro Francesco Caletti Bruni Crispi, Francesco Francia, Francesco Francesco di… …   Enciclopedia Universal