Vipere


Vipere

Viperinae

Page d'aide sur les redirections « Vipère » redirige ici. Pour les autres significations, voir Vipère (homonymie).
Comment lire une taxobox
Vipère
 Vipère du Gabon
Vipère du Gabon
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Viperidae
Sous-famille
Viperinae
Oppel, 1811

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Wiktprintable without text.svg

Voir « vipère » sur le Wiktionnaire.

Les Viperinae, appelées simplement vipères, forment une sous-famille de serpents venimeux qui comprend approximativement 150 espèces.

Les Viperinae sont l'une des quatre sous-familles de la famille des Viperidae, avec les Azemiopinae, les Causinae et les Crotalinae (ou crotales).

Sommaire

Répartition

La vipère est présente dans presque toutes les régions du monde. Le nord-est de l'Amérique du Nord fait partie des rares endroits qui n'en compte aucune espèce.

Utilisation en pharmacie

Outre leur utilisation dans la préparation de la thériaque, on considérait au XVIIe siècle que la chair de vipère était le meilleur antidote aux envenimations causée par cette espèce ou par d'autres. Les animaux, dans certaines régions étaient élevés dans des vipèreries, lieux qui survécurent jusqu'au XIXe siècle. L'ignorance autour de leur biologie en faisait de véritables panacées.

Certains médecins ou pharmaciens de cette époque, comme Moïse Charas qui publie une étude assez sérieuse à leur sujet en 1670, en avaient fait leur spécialité.

C'est probablement Francesco Redi (1626-1697) qui, l'un des premiers, a démontré comment le venin de la vipère était injecté et qu'il était sécrété par une glande située dans la tête de l'animal.

Le venin de vipère est quelquefois utilisé dans des préparations pharmaceutiques visant à dissoudre un éventuel bouchon de cérumen.

L'ancrod est un extrait de venin d'une vipère de Malaisie (Calloselasma rhodostoma) ayant une activité anticoagulante importante par destruction rapide du fibrinogène, protéine intervenant dans la formation des caillots. L'ancrod a été testé dans différentes maladies et semblent avoir une certaine efficacité dans les accidents vasculaires cérébraux pris très précocement[1].

Genres de cette sous-famille

Selon ITIS :

Selon les classifications, on rencontre également le genre Causus dans cette sous-famille, qui appartient selon la classification utilisée ici à la sous-famille des Causinae (dont il est le seul représentant).

Quelques espèces de vipère

La vipère dans la culture populaire

La vipère fut l'objet d'un culte chez de nombreux peuples, comme les Lombards (culte encore mentionné à Bénévent dans les années 660), ou en Asie mineure dans l'Antiquité[2].

La vipère dans le langage courant

La vipère est à l'origine de certaines expressions françaises : voir Idiotisme animalier.

En cas de morsure

Voir le plus rapidement possible un médecin et éviter tous autres gestes, en dehors de l'utilisation d'un appareil de type aspire-venin :

  • Ne pas inciser la plaie ce qui favoriserait les nécrose des tissus ou la surinfection de la morsure.
  • Ne pas mettre de garrot ; le venin peut passer en longeant les gaines nerveuses, et cela risque d'engendrer de graves nécroses.
  • Ne pas injecter de sérum car il peut y avoir survenance d'une allergie.
  • Ne pas sucer la plaie car il peut y avoir risque de s'envenimer si l'on a la moindre plaie dans la bouche.

Voir aussi

  • Courtol le chasseur de vipères
  • Culte de la Vipère

Notes et références

  1. (en)Intravenous ancrod for treatment of acute ischemic stroke, David G. Sherman, Richard P. Atkinson, Thomas Chippendale, Kenneth A. Levin, Ken Ng, Nancy Futrell, Chung Y. Hsu, David E. Levy, JAMA. 2000;283:2395-2403.
  2. Le mystère apocryphe: introduction à une littérature méconnue

Liens externes

  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Viperinae ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vipere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vipère — [ vipɛr ] n. f. • 1314; lat. vipera → guivre, vouivre 1 ♦ Serpent à tête triangulaire aplatie (vipéridés), à deux dents ou crochets à venin, ovovivipare, qui vit dans les terrains broussailleux et ensoleillés. Vipère péliade. Vipère aspic, des… …   Encyclopédie Universelle

  • vipere — VIPERE. s. f. Espece de serpent qui fait ses petits vivans, à la difference des autres qui font des oeufs. Vipere grise. vipere noire. fiel de vipere. dent de vipere. chair, poudre de vipere. il a esté mordu d une vipere. On appelle, Langue de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • vipere — Vipere, Une sorte de serpent, Vipera …   Thresor de la langue françoyse

  • Vipère — Viperinae « Vipère » redirige ici. Pour les autres significations, voir Vipère (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • vipère — (vi pè r ) s. f. 1°   Terme de zoologie. Genre de reptiles ophidiens, dont les espèces sont non pas vivipares, mais ovo vivipares. •   Fontana, de Florence, prouve que la liqueur vénéneuse des vipères sort du trou de deux dents, SENNEBIER Ess.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VIPÈRE — s. f. Espèce de serpent venimeux, et vivipare, à la différence de la plupart des autres, qui sont ovipares. Vipère grise. Vipère noire. Fiel de vipère. Dent de vipère. Chair, poudre de vipère. Bouillon de vipère. Il a été mordu d une vipère. Fig …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VIPÈRE — n. f. Espèce de serpent venimeux et vivipare. Vipère commune. Vipère noire. Il a été mordu par une vipère. Fig., Langue de vipère, Personne fort médisante. VIPÈRE se dit figurément d’une Personne malfaisante. Dans le style de l’évangile, en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • vípere — f ( an/ an) viper [L] …   Old to modern English dictionary

  • vipère — nf. : VIPÈRA nf. (Aix, Albanais.001, Saxel, Table) ; borti nm. (001). E. : Langue …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vipere aspic — Vipère aspic Vipère aspic …   Wikipédia en Français